Calendrier

« Août 2016
LunMarMerJeuVenSamDim
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031 

Maîcreeeesssse

Maîcreeeesssse Je suis professeur des écoles depuis bientôt 5 ans, ce blog me suit depuis la licence. J'ai voulu relater au fil de ces années mon parcours, mes joies, mes peines, dans le but d'informer les gens intéressés par ce beau métier. Cet espace n'a aucune prétention, c'est juste une tranche de vie A bientôt :o)

Catégories

Derniers billets

Compteurs

Liens

Fils RSS

Mon blog déménage !!!

Par Maîcreeeesssse :: 27/11/2011 à 20:08 :: Général
Chers lecteurs,

suite à un trop grand nombre de spams sur cette plate-forme, j'ai décidé de déménager mon blog.
Tous les articles ont pu être transférés, à partir d'aujourd'hui, rendez-vous à l'adresse ci-dessous:

http://jeveuxetremaitresse.over-blog.com/


Un terrarium (escargotière) en cycle 2

Par Maîcreeeesssse :: 11/11/2011 à 10:57 :: Ma quatrieme annee de titulaire
Chers lecteurs,

je profite de ce week-end prolongé pour vous donner quelques nouvelles et surtout pour faire part de notre nouveau projet !
Etant donné que je change de niveau tous les ans...je me suis enfin rentré dans le crâne qu'il fallait mettre à profit cette "chance déguisée" (oui oui...car devoir s'adapter tous les ans à de nouvelles classes n'est à priori pas une mince affaire), pour tester des projets dans tous les niveaux ! Après-tout, rien de mieux pour parfaire mon expérience didactique...

Les sudistes (et les autres peut-être?) savent bien que depuis 9 jours, nous sommes sous une pluie diluvienne !!!
A force d'entendre les marseillais dire: " Aya !! (NDRL: interjection locale) i nous reste plus qu'à aller aux escargots peuchère !!!!" Cela m'a donné une idée: faire un élevage de gastéropodes avec mes CP/CE1 !



Bien sûr quand on décide de se lancer là-dedans on se heurte à l'incompréhension du commun des mortels (je revois encore mon mari très perplexe quand il m'a vue partir à la chasse dimanche dernier.)
Mais mes amis "instits" savent de quoi je parle: quoi de mieux qu'un élevage en classe pour étudier le monde du vivant en sciences ??
Au moins les escargots c'est facile, gratuit et intéressant !

Alors voici un petit tutoriel pour les collègues égarés par ici qui voudraient se lancer dans un élevage d'escargots:

I / Ce qu'il faut savoir avant de partir à la chasse:

Oui on trouve des escargots partout où il y a un peu de verdure, sauf quand les températures descendent en dessous d'une dizaine de degrés (à ce moment là ils hibernent.) On les trouve en général une heure après une bonne pluie.
Attention, le ramassage des escargots est réglementé   Voici l'arrêté: arrêté du 24 avril 1979
Mais je suis sympa je vous résume, en gros pas le droit de ramasser les escargots de Bourgogne pendant l'été et les escargots dont la coquille a un diamètre inférieur à 3 cm en toute saison.
Bon, je ne connais personne qui s'est fait verbaliser pour avoir ramassé un escargot encore mais en bonne fonctionnaire je vous rappelle la loi

II / Installer le terrarium:

Le mieux est de prendre un aquarium de taille moyenne (pour 10 escargots maximum) avec un couvercle aéré si possible pour éviter toute fugue !
Voici les étapes indispensables pour faire un chouette terrarium et éviter toute altercation avec Brigitte Bardot (d'ailleurs si elle passe par ici...)

1 / Répartir uniformément au moins 5 cm de terre (terreau de préférence biologique)
2 / Recouvrir la terre de feuillage ou de mousse
3/ Installer une grosse pierre ou un pot de terre pour qu'ils puissent ramper dessus, se cacher...
4/ Vous munir d'un vaporisateur pour humidifier le terrarium tous les 2 jours. Les escargots ont besoin d'humidité sinon ils se renferment dans leur coquille et peuvent y rester 3 ans !!! (si ! si !)

Le terrarium doit rester à une température comprise entre 15° et 23° pour que les escargots se croient encore à la belle saison même en hiver

Et si vous avez suivi ces étapes à la lettre, vous devriez avoir un terrarium qui ressemble un peu à celui-ci:






III / Comment festoyer quand on est un gastéropode ?

Bien sûr il faut déterminer cela avec les élèves qui ont des idées farfelues pour certains ! Tout le monde sait que les escargots mangent de la salade, mais pas uniquement !
En ce qui nous concerne, nous faisons des hypothèses et on teste ! Chaque jour on regarde ce qui a été mangé dans le terrarium et on le note sur une affiche. Les enfants découvrent au fur et à mesure.
Mais bon, l'enseignant doit bien évidemment connaître leur régime alimentaire avant de faire la séance. L'escargot est végétarien il mange la salade, la tomate, la banane, le concombre...Et pas les chips et le chocolat ( pas évident à comprendre quand on a 6 ans ! )

IV / Entretenir le terrarium:

Oui élever des escargots c'est marrant ! Mais n'oublions pas ce que ce sont des êtres vivants et qu'ils ne font pas la catalyse !!!! Donc, attendez-vous à faire le ménage toutes les 48 heures car ces p'tites bêtes là sont très sensibles à la moisissure (la nourriture doit être changée tous les 2 jours car avec l'humidité elle peut moisir) et à enlever les excréments car quand on est végétarien on a un bon transit !!!!!!! 
Les enfants nettoient le terrarium le mardi et le vendredi selon un protocole très strict (oui je sous-traite c'est ça la pédagogie !!! )

V / Quoi observer ?

Voici un bref résumé de ce qu'on peut faire en CP/CE1:

1 / Découverte du terrarium et des escargots: schématisation de leur anatomie et apprentissage de ce qu'est un schéma scientifique ou dessin d'observation ("Non Yasmine tu vois bien que les escargots ne sont pas roses avec des cœurs !!!")
2/ Détermination de leur régime alimentaire
3/ A quoi servent leurs 4 tentacules et les 2 orifices ? (les enfants pensent que les escargots voient grâce à leurs "antennes" mais nous verrons avec une expérience que ce n'est pas tout à fait vrai...)
4/ Comment se déplacent-ils ? (très sympa à observer à travers les parois transparentes du terrarium.)
5/ Comment se reproduisent-ils ? (sur ce coup j'espère qu'on aura des œufs ! C'est tout à fait possible quand les escargots sont élevés dans un milieu favorable.)


J'essaierai de vous tenir au courant de nos trouvailles ! Pour le moment les enfants sont ravis de cette cohabitation, et les leçons de sciences prennent plus de sens et de peps !
Quelques photos de nos nouveaux copains !

Pédagogiquement vôtre

 


Une rentrée sur les chapeaux de roue !

Par Maîcreeeesssse :: 12/10/2011 à 17:00 :: Ma quatrieme annee de titulaire
Bonjour à tous !

voilà plus de 4 mois que je n'ai pas donné de nouvelles. Je m'excuse donc auprès de mes fidèles lecteurs qui me suivent depuis bientôt 6 ans. Bon, dans les 4 mois il y a eu 2 mois de vacances, pendant lesquelles j'ai dit "oui" à mon "Mister right". Et j'ai bien dû mettre autant de temps pour descendre du nuage.

Mais loin de moi l'idée d'arrêter ce blog et de narrer mes palpitantes aventures de prof-ultra-motivée-qui-a-encore-la-foi !

Mon année en petite section est maintenant derrière moi. C'était fabuleux ! Année scolaire pendant laquelle je me suis régalée de voir mes 30 loustics grandir et devenir élèves petit à petit.
J'ai donc abordé la rentrée 2011 dans le flou total, comme chaque année, puisque je suis toujours brigade !
Jusqu'au 1er septembre où j'ai appris finalement que j'avais un double niveau CP-CE1 dans une école où j'étais il y a deux ans. Chouette !!!
Je vous passe l'euphorie des 1ers instants (elle était sincère) parce qu'elle a vite laissé place au...rush ! Et pour cause, j'ai dû préparer en 3 jours ce que d'autres ont fait pendant l'été...La classe était vide de chez vide (une création), pas d'affichage, des bureaux immenses et même pas à la taille d'élèves de 6/7 ans, aucun manuel ! Bref...le quasi néant ! Ah si j'oubliais, il y avait quand même une dizaine de cartons "Charlemagne" (clin d'oeil aux initiés) d'une quinzaine de kilos en moyenne qui me faisaient les yeux doux. Les fameuses commandes que j'ai mis une journée entière à déballer et ranger.

Heureusement, l'idée d'avoir un double niveau ne m'a pas effrayée car souvenez-vous d'où je viens...J'ai fait mes premières armes dans le Lot, département ultra rural dans lequel le multiple niveau est juste LA NORME !

Le 5 septembre, j'ai donc fait connaissance avec mes 23 élèves (6 CP et 17 CE1.) Je suis contente, après avoir fait du CM2, de la petite-section, je goûte aux joies du cycle 2 ! A vrai dire, 6/7 ans c'est un bon âge: les enfants sont un poil autonomes mais pas encore passés du côté obscur !! Ils ont encore des visages d'anges, malgré leurs sourires édentés (eh oui les dents ça tombe à c't'âge-là ! ) Hannah Montanna et Justin Bieber n'ont pas encore contaminés leurs jolies âmes (même si Hello Kitty et les Winx ne sont pas loin...) Et comble du cliché, un enfant de 6 ans ça joue toujours aux billes !!!!!

J'ai mis un mois à prendre mes marques et je sors enfin la tête de l'eau.
La période 1 se termine et je n'ai pas vu le temps passer.
Il faut dire que les journée en double niveau c'est du sport !!!
On passe notre temps à jongler d'un niveau à l'autre et à gérer les phases d'autonomie. En gros, on ne se pose jamais !
Les nerfs sont mis à dure épreuve car les CP doivent apprendre à lire (donc ils ont besoin de moi) mais les CE1 doivent aussi avancer dans leur programme (ils ont besoin de moi aussi !) Pas évident de leur faire comprendre que je ne peux pas être avec tout le monde à la fois. Les CE1 ont dû apprendre très vite à travailler seul et à ne pas répéter sans-cesse, le sempiternel "Maîtreeeeeeeeeesse ! j'ai finiiii !!!" pendant que toi tu essayes d'expliquer aux CP que "T et A ça fait TA !!!!"
Bref, tout un art que celui d'enseigner en multiple niveau ! En général on met en avant ses avantages mais je ne suis pas certaine qu'un seul et unique enseignant pour deux niveaux distincts avec deux programmes différents soit la panacée...Mais bon, ici à Marseille, ça évite de se retrouver avec 30 élèves par classe en CP

Donc voilà les dernières nouvelles ! Je viens de vivre ma 5ème rentrée scolaire et j'avais toujours le sourire donc l'année se passera bien, c'est certain !
A très bientôt

Scolairement vôtre...



Résultats concours Marseille en fleurs !!

Par Maîcreeeesssse :: 20/05/2011 à 18:40 :: Général

Chers lecteurs,

 

cela fait un petit moment que je ne vous ai pas donné quelques nouvelles. J'ai toujours une bonne excuse me direz-vous

Entre le travail de l'école et ma vie personnelle, j'avoue que j'ai du mal à tenir à jour mon blog plus d'une fois par mois.

 

Tout va bien dans notre classe de Petite section ! Plus qu'un mois et demi de classe et les enfants ont encore franchi un cap: ils deviennent élèves, autonomes bref ! On est loin des débuts d'année "bureau des pleurs".

Nous sommes toujours très occupés avec notre projet jardin, même si nous sommes venus à bout du Concours "Marseille en fleurs"

Petit rappel des faits, nous devions créer une "jardinière à manger" avec des graines fournies par la Mairie. Cette jardinière devait aussi faire preuve d'un certain esthétisme.

Ma collègue de l'autre classe de PS et moi-même, nous sommes donc mises au travail. Nous avons fait les plantations dans le jardin de l'école avant de les repiquer quelques temps plus tard dans la jardinière: herbes aromatiques, fraises, tomates etc...Bien sûr ce que vous voyez ci-dessous n'a pas encore beaucoup poussé !

Puis, nous l'avons conçue comme une ferme miniature (les enfants ont réalisé les barrières, ont aidé à l'aménagement de l'espace etc...)

Le concours a réuni 5000 enfants de 3 à 11 ans, de plusieurs écoles maternelles et élémentaires marseillaises. Au total, 208 classes ont participé.

 

Verdict: nous avons eu le prix spécial du jury !!!!!!!!!!! Donc 4 écoles ont gagné, dont la nôtre !

Notre jardinière a été exposée quelques temps au Parc Borély, avec les autres gagnantes.

Donc voilà, c'est notre petite fierté !

 

Et pour mes amies/collègues qui me l'ont demandé, voici quelques photos de notre oeuvre !

 

Merci pour vos lectures et à bientôt !

Scolairement vôtre

 

 

 

 

         

 

Les petits marseillais préparent l'arrivée du printemps !

Par Maîcreeeesssse :: 13/03/2011 à 12:46 :: Ma classe de Petite section

Bonjour à tous !

 

même si la météo n'est pas au beau fixe en ce moment, nous pensons déjà au printemps ! Plus que 10 jours avant son arrivée officielle.

L'occasion d'enfin montrer à mes petits élèves, notre jardin.

Oui, à Marseille, 2e métropole de France, nous faisons du jardinage à l'école ! Bon, nous sommes loin des luxuriants jardins campagnards mais bon, nous avons au moins un petit terrain que nous avons partagé en 4 parcelles d'environ 10 mètres carrés. Chaque section a la sienne.

Notre école participe au projet "Défi plantations" de l'Inspection académique, et ma classe participe au concours "Marseille en fleurs". Inutile donc de préciser que le jardinage fait partie intégrante de notre quotidien.

Mon école se situant en ville, rares sont les enfants qui ont la chance d'avoir un jardin à la maison. Pour la plupart d'entre eux c'est THE découverte !

Bon, pour l'instant, notre parcelle ressemble à un terrain vague miniature

Mais le printemps approchant, il est temps d'aller y semer quelques merveilles: bulbes de fleurs, graines en tout genre. Il y a une partie de notre parcelle dédiée aux fleurs, et l'autre au potager.

Les enfants font des hypothèses sur ce qui va pousser et expérimentent divers outils: pelle, rateau, plantoir, arrosoir etc...

Cependant, nous avons voulu qu'il y ait une finalité à ce défi plantations.

Ma classe va donc réaliser un livre à la manière de "Toujours rien " de Christian Voltz (Editions du Rouergue). Cet album raconte l'histoire d'un petit personnage qui se languit que sa petite graine pousse. Comme nous !!

 

Mes collègues vont faire un documentaire et un livre de recettes. Enfin, nous organisons au mois de juin une dégustation de produits de notre jardin, où tout sera préparé en classe par les enfants (et nous mêmes ! l'an prochain, peut-être le concours Top Chef ? )

Tout cela peut vous paraître bien ambitieux vue les photos ci-dessous mais...rendez-vous d'ici un mois et je vous montrerai (du moins je l'espère) un beau jardin verdoyant !

 

Merci de vos lectures fidèles, déjà 5 ans que ce blog existe !

Scolairement vôtre...

 

          

 

J'aime la galetteuh !!! Savez-vous comment ?? !!

Par Maîcreeeesssse :: 23/01/2011 à 13:01 :: Ma classe de Petite section

Bonjour à tous,

 

aujourd'hui mon blog va se transformer en blog culinaire ! Et pour cause, le mois de janvier a été l'occasion de travailler sur la galette des Rois !

Mais force est de constater que les traditions diffèrent d'une région à l'autre... Etant toulousaine, j'ai toujours été habituée à manger la "Limoux" mais AUSSI la "Frangipane" ! La Limoux n'est autre que la brioche recouverte de sucre en forme de couronne (mais ici à Marseille on l'appelle "brioche" tout simplement) et la "Frangipane" est la galette en pâte feuilletée, fourrée d'une préparation à base d'amandes (entre autres.) Quelle n'a pas été ma surprise en arrivant en Provence, de constater que la Frangipane était très peu répandue ! En effet, ici, la galette traditionnelle est la brioche recouverte de fruits confits (celle que moi j'appelle "Limoux" mais j'ai arrêté de la nommer ainsi... car personne ne me comprenait )

J'ai donc décidé de faire découvrir la Frangipane à mes élèves. Et comme point de départ, inutile de vous présenter l'indémodable "Roule Galette" !!! L'album du Père Castor nous conte l'histoire d'une Frangipane espiègle et téméraire !

 

 

Donc voici notre recette, et j'aime autant vous dire que nous nous sommes régalés ! Ni trop grasse, ni trop sèche, cette frangipane, facile à faire avec des enfants, est largement à la hauteur. L'occasion pour les élèves d'acquérir un certains vocabulaire relatif aux ustensiles de cuisine et aux ingrédients. Bien sûr, tout a été relaté dans le cahier de vie en dictée à l'adulte (façon album-écho )

 

Galette des rois à la frangipane: (2 pâtes feuilletées ; 2 oeufs moyens ; 100g de poudre d'amandes; 70g de beurre ramolli; 100g de sucre; 1 cuillère à soupe de sirop d'orgeat)

 

  1 / Etaler une pâte feuilletée (de préférence sur une plaque)

 

 2 / Casser 1 oeuf entier et un blanc d'oeuf dans un saladier (réserver le jaune d'oeuf restant pour dorer la galette)

 

 3 / Verser 100g de poudre d'amandes et une cuillère à soupe de sirop d'orgeat (ça c'est ma touche perso !)

 

 4 / Ajouter 70g de beurre fondu.

 

 5 / Et enfin verser 100g de sucre en poudre.

 

 6 / Mélanger jusqu'à ce que la préparation soit homogène.

 

 7 / Etaler le contenu du saladier sur la pâte étalée précédemment.

 

 8 / Recouvrir le tout avec la 2e pâte feuilletée. Bien sceller les bords (avec un peu d'eau.) Puis, peindre la galette avec le jaune d'oeuf et faire un quadrillage dessus (comme ça on valide une compétence de plus en graphisme )

 

 9 / Enfourner une trentaine de minutes à 200°.

 

Et voilà ! si vous suivez cette recette dans les règles de l'art, vous pouvez faire une Frangipane tout à fait comestible ! Mes élèves ont adoré la faire, et ils en reparlent encore !

 

A bientôt pour de nouvelles aventures...Scolairement vôtre

 

 

Une deuxième période vitesse grand V !

Par Maîcreeeesssse :: 15/12/2010 à 10:17 :: Ma classe de Petite section

Chers lecteurs,

 

Durant cette période, nous avons essentiellement travaillé sur 2 thèmes : les couleurs et Noël. Je n'ai pas vu le temps passer ! Je suis vraiment ravie de ma classe et des progrès que les élèves font chaque jour. Notre effectif est actuellement à 30, il passera à 31 dés janvier...

 

Littérature de jeunesse :

Nous avons lu : « Petit bleu, petit jaune » de Léo Lionni ; « Pêcheur de couleurs » d’Eric Battut. Ces ouvrages nous ont permis de travailler les couleurs. Nous avons appris à les reconnaître et les nommer.

Au mois de novembre, 4 enfants de la classe sont devenus « grand frère » ou « grande sœur ». Cela nous a donné l’occasion d’aborder la naissance et l’arrivée d’un bébé à la maison avec « Tu m’aimes ou tu m’aimes pas ? » de Carl Norac et « Il y a une maison dans ma maman » de Gilles Andreae.

Enfin, début décembre, nous avons introduit Noël avec l’album « Le Noël de Sapin » de Michel Gay.

 

Vivre ensemble :

Depuis plusieurs années, notre groupe scolaire a adopté un code de conduite, valable pendant toute la scolarité des enfants. Il s’agit d’un code couleurs qui permet aux élèves de se situer sur l’échelle du comportement. Pour les PS, il y a 3 couleurs : l’enfant est dans le « vert » si il respecte les règles, il est dans le « orange » si il a enfreint quelques règles (ex : courir dans le couloir) ; il est dans le « rouge » quand son comportement a dépassé les bornes des limites (n'est-ce pas Maurice ???) (ex : crier dans la classe, taper un camarade…) Quand l’élève est dans le rouge, il est privé de vélo (non, nous ne les préparons pas au Tour de France rassurez-vous) Au contraire, quand il est dans le vert, il est félicité et a le droit d’avoir des responsabilités. Bien sûr, chaque règle a été expliquée aux enfants. Nous rappelons qu’elles sont essentielles en collectivité (ça les enfants le comprennent parfois...certains parents un peu moins !)

 

S’approprier le langage :

Nous continuons le travail sur la syntaxe (autrement-dit, les enfants apprennent à faire des phrases correctes.) Chaque activité nous permet d’acquérir du vocabulaire. Ainsi nous avons abordé le lexique des couleurs, de Noël mais aussi des plantes car nous avons commencé le jardinage. Les enfants les plus timides sont invités à s’exprimer en petits groupes ou individuellement avec moi à divers moments (comme à l’accueil par exemple: à la fin de la semaine, tous les enfants auront eu un échange privilégié avec moi. On remet les compteurs à zéro chaque lundi !)

Grande nouvelle, tout le monde reconnaît son prénom ! VICTOIRE !!!!!!

 

Sensibilité, imagination, création / Graphisme :

En graphisme nous avons appris à faire les traits verticaux. D’abord avec la pâte à modeler, puis en faisant des coulures à la peinture. Nous avons utilisé le crayon en dernier lieu, quand le geste était bien maîtrisé.

En arts plastiques, nous avons fait 2 compositions collectives : l’arbre d’automne (avec des éléments naturels apportés par une élève) et le sapin de Noël (avec l’empreinte de nos mains. Hélas il y avait beaucoup d’absents à cause de l’épidémie de varicelle qui a touché 15 enfants de la classe !!)

 

Découvrir le monde :

Nous avons fait un gros travail sur les couleurs. Les enfants ont appris à trier des objets en fonction de leurs couleurs mais aussi à nommer ces dernières (rouge, bleu, jaune et vert.) Nous les retravaillerons plus tard dans l’année avec les mélanges.

Dans le domaine des quantités, les enfants ont appris à dénombrer jusqu’à 3 (attention, dénombrer ce n’est pas connaître la suite des nombres oralement. Le dénombrement est une compétence difficile car l’enfant doit associer un nombre à la place d'un objet dans une collection.) Nous avons appris à reconnaître une quantité avec les doigts, puis avec les points du dé, et enfin avec les chiffres.

Enfin, dans le domaine du vivant, nous avons commencé le jardinage (en classe dans un premier temps), avec l’observation de bulbes de jacinthes. Nous participons au concours "Marseille en fleurs" organisé par la Mairie. Cette année, nous devrons créer une belle "jardinière à manger"...Non le contenant n'est pas comestible, mais le contenu oui

 

Et voilà ! la deuxième période est terminée ! Je suis désolée, ce billet est moins garni en photo car j'ai un gros soucis informatique actuellement et un gros manque de temps. Alors en attendant le prochain, je vous adresse mes meilleurs voeux et comme on dit ici en Provence: BON BOUT D'AN !!! :)

 

Scolairement vôtre...

 

 

Notre 1er mois d'école !

Par Maîcreeeesssse :: 06/10/2010 à 12:16 :: Ma classe de Petite section

Chers lecteurs,

 

voici maintenant un mois que les 29 petits de ma classe, ont fait leur première rentrée à l'école ! Le moment est donc venu de faire un point.

Parmi eux, un bon nombre n'avait pas connu l'expérience de la collectivité (crêche ou autre.) L'accent a donc été mis particulièrement sur la socialisation (bien sûr, la cellule familiale constitue une forme de socialisation, mais vivre en grande communauté c'est autre chose !)

Nous avons travaillé sur 3  albums de littérature de jeunesse qui ont remporté un franc succés ! Et pour cause, ces 3 albums relatent la rentrée de 3 personnages très sympathiques: Corentin, Léon et Tchoupi.

L'occasion pour les enfants de prendre de la distance par rapport à leur propre expérience de la rentrée, et de mettre en mots leurs impressions. On a pu voir que nos 3 compères eux aussi, ont vécu la même chose ! Peur de l'école, préparation du cartable, contact avec la maîtresse, les copains, séparation avec les parents etc...

L'album "L'école de Léon" nous a permis d'aborder les principaux moments d'une journée de classe. Nous avons mis en parallèle la journée de classe de Léon avec la nôtre, et les enfants ont pu remarquer qu'il y avait des similitudes ! Notre classe n'est pas unique, d'autres enfants vivent les mêmes choses que nous ! Ouf, on se sent moins seuls

 

   

 

Ensuite, il a fallu prendre sa place au sein du groupe. Pas facile quand on est le seul enfant chez papa et maman ! A l'école, on se retrouve à 29 avec une seule maîtresse et une Atsem (que nous appelons "TATA" ici à Marseille) Il faut apprendre à être autonome, mais l'école c'est aussi fait pour ça !

Au bout d'un mois, nous savons travailler à notre place (car les photos et les prénoms sont collés sur les tables) et PARFOIS en silence

 

 

 

Nous savons déjà faire plein de choses ! Dés 9h, nous sommes sur le pied de guerre ! Bon, certains enfants sont encore un peu réticents à l'idée de travailler, ils ont peur de se salir, d'être avec les autres.

C'est la raison pour laquelle, je consacre le premier mois d'école à beaucoup d'activités exploratoires.

Cela peut paraître impensable, mais certains enfants n'ont jamais fait de peinture, ni pâte à modeler...D'autres n'ont pas de livres à la maison. Ils découvrent tout cela à l'école. De plus, ce n'est pas facile de se concentrer quand on a à peine 3 ans ! Les activités doivent donc rester simples et ludiques. Elles se complexifieront petit à petit. Rôme ne s'est pas faite en un jour !

 

C'est "Tata Sylvie" qui fait peinture. En septembre, nous avons fait des traces (les enfants prennent ainsi peu à peu conscience que leur corps peut laisser une trace, prémices du graphisme et de l'écriture !!) Nous avons peint avec les doigts, puis cette semaine nous faisons des empreintes de mains, de bouchons, de jouets etc...(les photos viendront plus tard pour ces dernières.)

Dans le couloir, nous avons fait un musée de classe. Toutes les deux semaines, nous exposons nos travaux !

Il peut s'agir de peinture, de collage...Cela égaye un peu les locaux et puis les enfants sont très fiers de montrer leurs productions.

Même à 3 ans, l'art a une visée communicationnelle !

 

    

 

En découverte du monde, nous avons appris quelques règles d'hygiène (essentielles en communauté !): se laver les mains, jeter son mouchoir à la poubelle (ne pas se moucher dans la main de la maîtresse !)

Dans le domaine des formes et des grandeurs, nous avons exploré tous les possibles avec les cubes en mousse. Les enfants se sont régalés à construire châteaux et maisons. De vrais architectes en herbe !

Dans le domaine du vivant, nous nous sommes intéressés aux différences filles/garçons (pas évident du tout !) et nous avons vu le schéma corporel en lien avec les rondes et les jeux dansés (photos prochainement.)

Enfin, dans le domaine de la matière, nous avons exploré tout ce qu'on peut faire avec de la pâte à modeler, puis nous avons appris à faire des boules. Les enfants se servent de mieux en mieux de leurs petites mains, il est essentiel de bien les muscler dés la petite section (toujours en ayant le graphisme et l'écriture en ligne de mire.)

 

 

 

 

Mais à l'école, on ne reste pas toute la journée assis dans la classe. Nous allons tous les jours dans la salle de motricité nous dégourdir les jambes.

Nous faisons "parcours gymnique" deux fois par semaine (les deux autres séances hebdomadaires sont consacrées à la découverte du petit matériel.)

Le parcours a pour but d'amener les élèves à prendre des risques, à se déplacer en terrain instable et à explorer différents modes de locomotion. Je profite beaucoup de ce moment pour faire verbaliser les actions aux enfants. Lorsque le parcours est bien maîtrisé, ces derniers doivent dire ce qu'ils font en employant le "Je" ("Je roule sur le tapis", "Je grimpe à l'échelle".) Certains enfants emploient la 3e personne du singulier pour parler d'eux-mêmes. On pourrait penser qu'ils souffrent du syndrome "Alain Delon" mais il n'en est rien !! Souvent, dans la sphère familiale, on peut entendre:" Il a faim Lucas ??" au lieu de dire "Tu as faim Lucas ??" Normal donc que les enfants intègrent cette formule pour parler de leur personne. Il est donc important de les habituer à utiliser le "Je" dans toutes les activités. Le parcours permet également de découvrir plein de verbes d'actions et donc d'enrichir son vocabulaire. Vous l'aurez compris, en maternelle: TOUT EST LIé !

 

 

 

Et voilà ! votre voyage en petite section est terminé pour aujourd'hui ! Nous nous retrouverons avant les vacances de la Toussaint pour récapituler ce que nous avons fait au mois d'octobre !

 

Scolairement vôtre !

Suivez le quotidien de ma classe de PS !

Par Maîcreeeesssse :: 22/09/2010 à 17:38 :: Ma classe de Petite section

Chers lecteurs,

 

j'avais promis un peu plus d'assiduité et c'est chose faite !

J'ai la joie de vous annoncer que j'ai une classe à l'année depuis le 13 septembre  Et pas des moindres, puisqu'il s'agit d'une classe de PS dans l'école où j'avais été de septembre à décembre l'année dernière (cf billet "Le blues d'une maîtresse")

Que vous dire à part que je suis comblée !! J'ai 29 élèves absolument adorables, dans une école que je connais comme ma poche.

Décidément les petits ça va devenir ma spécialité !! Après avoir décroché le concours en 2007, j'avais effectué mon stage filé en TPS/PS à Figeac. Puis, lors de ma T1 j'avais décroché un remplacement long de 6 mois également en TPS/PS. A mon arrivée à Marseille l'an dernier, aussitôt rentrée, aussitôt envoyée en PS pendant 4 mois...J'ai donc décidé de montrer un peu mon travail, car depuis que ce blog existe (4 ans et demi déjà !!!) j'ai rarement montré ce que je faisais en classe.

"Je veux être maîtresse" va donc prendre une tournure un peu plus didactique ! J'essaierai de le mettre à jour au moins 2 mercredis par mois, afin qu'on puisse suivre l'évolution de ma classe (photos à l'appui)

Pour le moment, on y va doucement, car les deux premières semaines ont été entièrement consacrées au dégainage des Kleenex !!

J'ai commencé cette semaine à faire des ateliers un peu plus structurés donc patience !

Alors je vous dis à très bientôt, en espérant que vous serez nombreux à suivre nos aventures

 

Scolairement vôtre !

 

 

C'est reparti pour de nouvelles aventures !

Par Maîcreeeesssse :: 05/09/2010 à 9:56 :: Général

Chers lecteurs,

 

après de longs mois d'absence (8 mois !) me voici enfin de retour...Non pas que j'avais délaissé ce blog mais l'année scolaire passée a été si intense à tous les niveaux, que je n'ai pas eu le temps d'y raconter ma petite vie d'enseignante

Vous l'aurez compris, ce n'est pas l'envie qui me manquait.

Rassurez-vous je suis toujours là, je suis toujours professeur des écoles et j'aime toujours autant mon métier !

 

Allez hop ! un petit coup de machine à remonter le temps et....nous voici en janvier 2010 (voir billet précédent.)

Après avoir connu ma 1ère déception sentimentale scolaire (une classe de petite section que j'avais dû quitter prématurément après 4 mois) j'ai été affectée dans une classe de CM2 jusqu'à la fin de l'année scolaire.

Au début mes impressions étaient très positives: élèves travailleurs malgré de grosses difficultés, bonne ambiance dans l'équipe etc...

Maintenant que je peux dresser le bilan...force est de constater que...cette expérience en dernière année de cycle 3 a été FABULEUSE

J'ai passé des moments extraordinaires avec cette classe qui est peu à peu devenue la mienne.

Enjeu majeur: le passage en 6e !

Cependant, cela ne s'est pas fait sans quelques sacrifices. A partir du mois de mars, j'ai mis les bouchées double et je me suis pas mal mis la pression...Je passais mes soirées ainsi que mes week-ends à travailler pour la classe.

J'ai eu quelques passages difficiles moralement...Il m'arrivait même de m'endormir dans la classe entre midi-et-deux. Pas facile de jongler entre les préparations, les corrections, le soutien, les rdv avec les parents, les problèmes sociaux à gérer (ex: trouver un organisme qui permette à une maman turque d'apprendre le français...parce qu'après 10 ans elle découvre enfin que cela peut être un frein à l'épanouissement scolaire de ses enfants !)

Bref ! je me suis entièrement investie et j'ai tenté de faire au mieux...Mais voir les élèves progresser et prendre confiance en eux est une bien belle récompense.

J'ai beaucoup appris moi aussi...Nous formions une équipe vers un même but, le tout dans le respect !

 

Je pense que ma plus grande réussite a été de leur donner le goût du travail, qualité essentielle selon moi...Se donner les moyens de réussir, croire en soi et en ses capacités. Je n'oublierai jamais C. une élève insolente et au plus bas dans ses résultats au mois de janvier...

La collègue que je remplaçais, la punissait tout le temps, seul moyen d'avoir la paix... Et de fil en aiguille, C. s'était mise dans la peau de l'élément perturbateur de service. Cette jeune fille au visage d'ange, plus grande que moi, a bien tenté de me faire tourner en bourrique dés le 1er jour.

Mais il se trouve que la 2e semaine (elle n'avait toujours pas réussi à m'user), elle a eu un comportement exemplaire...Pourquoi ? aucune idée... Peu importe, j'en ai profité pour écrire un petit mot à ses parents, leur faisant remarquer que leur fille était tout à fait capable d'avoir une attitude positive.

C. n'en croyait pas ses yeux !! Alors que pour moi il était tout naturel de l'encourager lorsqu'elle faisait quelque chose de bien, de son côté, il était impensable qu'un jour un adulte la complimente.

Et depuis ce jour...C. est devenue l'élève la plus exemplaire de la classe ! Elle s'est mise à travailler, les bavardages et l'insolence ont cessé. Certes, ses résultats sont restés très moyens mais la motivation était bien là ! "Vous nous avez changé la vie !" me confia sa maman....Mais non ! Il fallait juste donner la clé à C....La clé qui lui permettait d'ouvrir la porte de la confiance en soi ! C, s'était juste enfermée dans la mauvaise pièce, parce qu'on l'avait persuadée qu'elle n'arriverait jamais à rien.

Je penserai toujours à elle, car comme je lui ai dit : "Toi aussi tu m'as beaucoup appris" Et au-delà des larmes qui coulaient sur son visage le 2 juillet dernier au moment de nous quitter, j'espère qu'elle n'oubliera jamais qui elle est.

 

Cependant, il me reste encore beaucoup de choses à améliorer dans ma pratique !

La difficulté majeure que j'ai rencontrée est la gestion de mes propres émotions... Pas facile de s'imposer quand on a seulement 25 ans, face à des parents pas toujours compréhensifs.

J'ai souvent démarré au quart de tour, suite à un mot écrit dans le cahier de liaison notamment...

S'investir corps et âmes dans son métier peut avoir des avantages, mais c'est à double tranchant. Il faut savoir prendre du recul, laisser l'école dans la sphère professionnelle, une fois que la cloche a sonné. Mais moi, j'ai très souvent mis les soucis scolaires dans mon cartable le soir...Cela m'a valu de belles insomnies et crises de nerfs !

 

Maintenant, laissons la machine à remonter le temps ou la Delorean de Marty McFly (quoi ?? vous ne connaissez pas vos classiques !!!), pour revenir au dimanche 5 septembre 2010.

J'ai gardé mon poste de brigade, et je suis de nouveau sans classe fixe. Depuis la rentrée, je change chaque jour d'école.

Mais comme ma bonne étoile veille sur moi, peut-être vais-je encore avoir de la chance ? Si tout va bien, je devrais retourner dans mon école maternelle fétiche pour reprendre la classe des petits que j'avais l'an dernier

En attendant, je vous dis à très bientôt et vous promets un peu plus d'assiduité !!

 

Scolairement vôtre..!

 

 

(dangerecole.blogspot.com)

 

 

 

 

Somewhere...over the rainbow :)

Par Maîcreeeesssse :: 12/02/2010 à 17:18 :: Ma deuxieme annee de titulaire

Chers lecteurs,

 

ce nouveau billet pour une nouvelle aventure...Une nouvelle page qui s'écrit dans le livre de ma vie d'enseignante.

Après une rentrée de janvier morose et avec le moral dans les chaussettes, la chance m'a de nouveau souri.

 

Le lundi 4 janvier, mon cartable à la main, la remplaçante que je suis, est envoyée dans une école non loin de la maternelle où j'officiais il y a peu (cf billets précédents...) 15 jours dans une classe de CE1, fort sympathique.

Alors que je faisais le service dans la cour de récréation, j'aperçois, une des enseignantes de l'école...avec un ventre très très arrondi

Tiens ! ça sent le congé maternité tout ça ! Mais bon, je ne me fais pas trop d'illusions, je ne suis pas la seule brigade du secteur (nous sommes une vingtaine) et je suppose que l'inspection a déjà prévu quelqu'un pour la remplacer. Et pour cause, elle partait la semaine suivante.

Quelques jours plus tard, je débarque en salle des maîtres pour faire des photocopies. Et là, tout le monde se tait quand je rentre. Hum ! hum !

C'est alors que la directrice de l'école s'adresse à moi: " Dis, tu ne serais pas intéressée par hasard, par une classe de CM2 ?"

Mon sang ne fit qu'un tour ! Bon, le CM2 est une classe difficile, il y a beaucoup de préparations à la maison, de corrections, puis ce sont quasiment des pré-ados...Mais, si ce n'est pas maintenant ?? Si je ne me jette pas à l'eau aujourd'hui ?? C'est l'occasion ou jamais !

" Oh oui !" c'est tout ce que je suis arrivée à répondre.

"Ce serait vraiment bien que ce soit toi, je vais appeler l'inspection pour leur dire que tu es motivée alors!"

C'est le coeur rempli d'espoir que j'ai attendu jusqu'à la fin de la semaine...Et voilà ! la bonne nouvelle est tombée, je prends la classe de CM2 jusqu'à la fin de l'année scolaire.

 

Le 18 janvier, j'ai posé mon cartable dans cette classe jaune et rose qui allait être désormais la mienne.

Les élèves ont été interloqués...Ils ne savaient pas que leur maîtresse allait partir. Oui, elle a pris son congé sans leur dire. Sur le coup, quand je me suis présentée, ils ont été très supris. Mais au final, le premier contact avec ces 27 âmes de 11/12 ans est fort bien passé.

La première semaine a été consacrée à la passation des évaluations nationales. J'ai pu prendre mes marques tout doucement.

Nous avons appris à nous connaître...Mes collègues m'ont souhaité "bon courage" ou m'ont donné des conseils du style "Surtout ne leur souris pas ! Reste sévère, ne laisse rien passer !"

Mais à quoi bon jouer un rôle ? A quoi bon vouloir se faire passer pour quelqu'un que l'on n'est pas ?

Je n'ai jamais voulu que ma classe soit une zone de non-droit...Cette classe, bien que cosmopolite (milieu très populaire et origines diverses: turcs, magrhébins, gitans, congolais, arméniens et j'en passe) n'a pas besoin de ça.

J'ai découvert 27 élèves respectueux, dynamiques et travailleurs...Chaque leçon est le point de départ d'un questionnement réfléchi; chaque jour nous avançons ensemble dans des conditions que je souhaiterais à n'importe quel enseignant.

Certes, il y a des difficultés (beaucoup de leurs parents ne maîtrisent pas le français, certains sont arrivés en France il y a peu).

Certes, ils sont parfois un peu pénibles (ils sont à l'orée de l'adolescence), mais n'est-ce pas la règle du jeu ? Si tous nos élèves étaient parfaits, nous n'existerions pas !

Puis, n'oublions pas que nous aussi nous avons été des écoliers...il n'y a pas si longtemps que ça

 

 

 

 

 

 

Chronique ordinaire: le blues d'une Maîtresse

Par Maîcreeeesssse :: 03/01/2010 à 14:03 :: Ma deuxieme annee de titulaire

"Ah non ! moi je tiens à rester hyper professionnelle!" disait-elle à ses amies/collègues en sortant de l'IUFM.

" Non mais c'est vrai, je préfère ne pas m'attacher, après tout des profs ils en auront d'autres dans leur scolarité...Puis bon faut pas pousser, ce ne sont pas nos enfants ! J'adore mon métier mais faut savoir rester à sa place"

 

................................

 

2 septembre.

C'est sa deuxième rentrée en tant que professeur des écoles titulaire. Sa deuxième rentrée en tant que brigade aussi.

La veille, elle avait pris ses quartiers dans son école de rattachement, fait connaissance avec ses collègues.

Ce matin là, dans sa voiture, elle avait écouté l'horoscope...Certes, elle n'aimait pas s'attacher à la futilité de ses chroniques ésoteriques, mais celle-ci l'avait interpellée "Saisissez la chance qui se présentera à vous aujourd'hui, ça en vaut la peine".

8h20. Ce jour là, il n'y aura pas d'élèves. C'est encore un jour de pré-rentrée. Elle finit par se dire que la seule chance qu'elle aura aujourd'hui, ce sera sans doute de trouver quelque chose à faire après avoir quémandé une occupation auprès de ses collègues préparant leur classe...Car c'est ce qui lui manque: une classe !

Certains collègues se damneraient pour avoir sa place. Brigade ? Un nom bien bizarre signifiant tout simplement "remplaçante" (mais au moins, il a l'avantage de bien dissmuler l'aspect péjoratif de cette fonction). Un remplaçant, c'est un enseignant comme les autres sauf qu'il gagne plus d'argent, qu'il est mobile et que c'est un gros fénéant bon qu'à faire colorier des Mandalas (comme dirait l'autre). Une place en or massif !

Mais elle ne l'a pas choisie: le comble!...Les aléas du mouvement. Elle ne s'en plaignait pas trop car en plus elle s'était évité les quartiers sensibles. Que demander de plus ?

Une classe à elle...un jour...vite...

Alors qu'elle était assise sur un banc de la cour de récréation, à attendre qu'un collègue arrive pour lui ouvrir la porte de l'école (oui car les remplaçants ont beau être des enseignants à part entière,  bien souvent ils n'ont même pas les clés de leur école de rattachement...), une jeune femme arrive vers elle, d'un pas décidé.

Une grande brune, la trentaine dynamique: "C'est toi Melle...?" "Euh...oui"

"Je t'embarque ! je suis la directrice de l'école maternelle d'à côté" Notre maîtresse brigade la regarde, quelque peu incrédule. La jeune femme poursuit: "Nous avons besoin d'une remplaçante, car l'une de nos collègues ne pourra pas reprendre au moins jusqu'à Toussaint. Tu aurais, la classe de Petite section. Tu es partante ?"

Elle n'eut pas besoin de répondre, tant son visage trahissait son impatience. Un semblant de classe: ENFIN ! Juste pour deux mois mais ce n'est pas grave, elle se donnerait à fond.

 

3 septembre 2009.

Le grand jour est arrivé pour 30 petits enfants de 3 ans n'ayant jamais mis les pieds à l'école. Des pleurs, des parents paniqués, mais aussi des sourires, des bisous...Notre brigade s'en sort tant bien que mal. Elle explique aux parents que ce n'est pas elle la "vraie" maîtresse...Oui oui, elle est bien enseignante diplômée, mais c'est juste que pour l'instant elle est remplaçante...Bon, elle ne sait pas trop si le message a été bien compris mais au moins elle l'aura fait passer.

Pour les enfants, aucun doute possible. La Maîtresse c'est bien elle. Comment pourrait-il en être autrement ? Même si sur le "papier" c'est un autre nom, ce nom n'a pas de visage...C'est elle, c'est tout.

 

Les jours passent, et notre maîtresse brigade prend ses marques jusqu'à se sentir comme un poisson dans l'eau.

Ses collègues sont adorables, une belle complicité s'installe. Les enfants et les parents sont ravis. Souvent, elle reçoit des compliments de ces derniers "Les enfants vous adorent Mademoiselle !" "On est rassurés que nos enfants aient une enseignante comme vous!"

Pourtant, il ne lui semble pas avoir mérité tant d'éloges...Elle fait juste son travail. Aider au mieux ces enfants à devenir "élèves", avec toute sa bonne volonté.

La VOLONTE...Celle d'être une fonctionnaire irréprochable qui accepte de mener à bien sa mission (et pas seulement les vacances et la sécurité de l'emploi)

 

Vacances de la Toussaint.

La collègue qu'elle remplace ne pourra pas reprendre la classe et prolonge son arrêt jusqu'en janvier...Une rumeur circule: ce serait un arrêt de complaisance. Peu importe, comme cette dernière ne donne aucune nouvelle, tout le monde aime à penser que notre maîtresse brigade va rester toute l'année.

Mais comment pourrait-il en être autrement ? Elle fait partie de l'équipe, s'investit à fond, à mis en place des habitudes de travail dans "sa" classe..."L'autre" n'a rien fait, elle n'est même pas venue voir "ses" élèves. Personne ne la connaît autrement que par la feuille jaune d'arrêt de travail.

Et la frise du temps de déroule...Tous les matins, c'est un bonheur pour elle d'aller travailler. Tout est devenu si plaisant !

Les sourires de ses élèves sont devenus son moteur. Ils avancent, progressent, de vrais petits écoliers en devenir.

 

Mi-décembre.

 "Je reprends après les vacances de Noël. Merci de me faire parvenir ce qui a été fait jusqu'à présent."

Le coup de massue.

Pourtant, c'était une évidence...Qui était la vraie maîtresse de cette classe ? Celle qui avait son nom sur le "papier" ou celle qui avait fait avancer ces enfants pendant tout un trimestre ?

Hélas, notre maîtresse brigade s'était leurrée...Cette classe n'était pas la sienne et ne le serait jamais. Il fallait qu'elle tire sa révérence car c'était ça aussi son boulot.

Une remplaçante reste un bouche-trou ni plus ni moins...C'est dans sa fonction.

Il lui restait une semaine pour accuser le coup. C'est le coeur serré qu'elle a rangé ses affaires, et dit aurevoir aux familles...Certaines mamans, les yeux embuées de larmes, des roses à la main, la remercient.

Et vient le moment de dire tout simplement et le plus naturellement du monde aux élèves qu'elle avait tant aimés: "Quand vous reviendrez à l'école, vous aurez une nouvelle maîtresse...Elle s'appelle I. Et moi je ne serai plus là, mais peut-être qu'on se reverra !"

Les enfants de cet âge ne se rendent compte de rien...ou presque. Est-ce un mal ? Certainement pas...Des maîtresses ils en auront d'autres, ils en aimeront d'autres, et heureusement !

 

Mais elle...C'est le coeur vidé qu'elle franchit le portail de l'école, en marchant vers l'inconnu...avec néanmoins le souvenir d'une expérience formidable.

 

 

 

 

1ère période terminée: ça c'est fait :-)

Par Maîcreeeesssse :: 20/10/2009 à 21:09 :: Ma deuxieme annee de titulaire

Chers lecteurs,

 

me revoici pour sonner le glas (ou presque), de la 1ère période scolaire (rappel: une période scolaire est le temps écoulé entre chaque vacances. Il y a en tout 5 périodes dans l'année qui divisent cette dernière en grands objectifs d'apprentissage )

Je suis un peu sur les rotules, et pour cause ! Je suis malade depuis 4 jours...fièvre, toux, légères courbatures...Mais rassurez-vous, on ne risque rien derrière un écran d'ordinateur   Et oui, mon médecin soupçonne une grippe A, waouh la classe !!!!!!!!!! J'ai peut-être la maladie la plus célèbre du monde !!! J'en suis toute émoustillée !!

Trève de verbiage, ce ne sont que des soupçons puisque seul un test pourrait confirmer le diagnostic (test qu'on ne peut faire uniquement si plusieurs personnes de notre entourage ont les mêmes symptômes). Donc dans mon cas, les suspicions resteront ce qu'elles sont et je ne m'en porte pas plus mal ! Peu importe, quand il y a des épidémies de varicelle ou de gastros, on en fait pas tant !

Mais je suis tout de même en arrêt maladie jusqu'à disparition de la fièvre...principe de précaution tout à fait légitime.

 

Bref !

Je suis toujours dans cette super école maternelle (voir billet précédent). La collègue que je remplace,  et qui devait revenir à la Toussaint, a finalement prolongé jusqu'à Noël  

J'en suis ravie !

J'ai des PS le lundi et le vendredi (une autre collègue les a le mardi et jeudi) et le jeudi j'ai les MS de la directrice que je décharge.

Les PS sont ceux que j'ai le plus. Avec ma collègue, nous sommes assez satisfaites des progrès qu'ils ont faits depuis leur arrivée.

Car il faut dire que ces petits bouts de 3 ans ont découvert l'école il y  a seulement un mois et des poussières.

Les 15 premiers jours ont été très difficiles à gérer. Ils ont dû intégrer qu'ils avaient 2 maîtresses (déjà !)

Ensuite, il a fallu prendre ses marques dans ce lieu qui est tout aussi attrayant qu'hostile à leurs yeux. En effet, l'école peut vraiment être un milieu anxiogène quand on mesure 1m10

Puis petit à petit, il a fallu intégrer les multiples règles de vie, prémices d'une future vie de citoyen (et ça...c'est le plus dur)

Rester assis plus de 10 minutes (un exploit)

Ne pas taper les copains (parfois ça on doit le répéter toute la vie)

Ne pas crier (on voit les futurs caractériels)

Ecouter la maîtresse (exploit bis)

Ne pas maltraiter le matériel scolaire qui coûte si cher au contribuable (la fiscalité est une notion que nous n'abordons pas en maternelle, cependant on inculque déjà quelques principes vous voyez !)

Etre POLI (mais si ce mot existe !!! souvenez-vous, je suis sûre que vous l'avez déjà entendu quelque part !)

Et j'en passe...

 

On peut dire que les 2/3 premières semaines ont permis de poser le cadre scolaire.

Nous avons ensuite commencé les autres apprentissages tout doucement...

Globalement, je les trouve très autonomes et disciplinés. Chapeau à ses petits vierges de tout qui doivent s'adapter coûte que coûte.

 

En espérant que les vacances et le vent d'automne ne viennent pas trop balayer tout ça, je vais profiter de ces dernières pour me requinquer un peu et retrouver ma famille dans le Sud-Ouest !

 

Mes premiers pas dans la cité phocéenne

Par Maîcreeeesssse :: 12/09/2009 à 10:30 :: Ma deuxieme annee de titulaire

Chers lecteurs, chères lectrices,

 

me voici de retour après deux mois de vacances bien chargés par mon arrivée sur Marseille ! Nous sommes bien installés, et j'ai pu prendre mes marques dans cette très belle ville aux multiples facettes.

Je me plais beaucoup ici: il y a tout le temps le soleil, toujours plein de choses à faire et...voir la mer tous les jours ça n'a pas de prix !

 

C'est donc dans un climat plutôt serein que j'ai fait ma deuxième rentrée en tant que professeur titulaire (la 3ème en fait, si je compte aussi mon année de stagiaire à l'IUFM).

Petit rappel, j'avais eu la chance d'obtenir un poste définitif au 1er mouvement, au mois de mai: poste de brigade (encore...) dans une circonscription du centre de Marseille (écoles plutôt sympas et milieux favorisées...si ! si !)

Le 1er septembre, j'ai pris mes quartiers dans mon école de rattachement mais...ce fut de courte durée car le lendemain, j'ai dû intervenir à la maternelle d'à côté. J'y suis encore et jusqu'au mois de novembre officiellement (il se pourrait que la collègue absente prolonge...on verra bien !)

J'ai une classe de Petite section à mi-temps (lundi et vendredi) et une classe de moyenne section le jeudi (décharge de la directrice). Le mardi, je suis disponible pour rester à mon école de rattachement ou faire un petit remplacement d'une journée.

L'école est super, tout comme l'ambiance avec les collègues...Une équipe jeune et féminine, dirigée par une directrice au top !! Elles m'ont accueillie à bras ouverts et surtout se sont battues pour que je reste sur le poste...Hé non, ce n'était pas gagné car l'IA voulait mettre la brigade rattachée à cette école pour raisons financières (elle n'avait pas été nommée le jour de la rentrée, et l'a été seulement hier) Mais l'IEN a bien voulu que je reste, car j'avais déjà fait la rentrée, et les enfants auraient pu être perturbés par un changement de maîtresse. Ouf ! j'ai eu chaud !!

 

En revanche, les conditions de travail, ici à Marseille sont loin d'être idylliques !!

Effectifs blindés à 30 élèves par classe (bon ça on commence à y être habitués hélas...) Mais les ATSEM sont aussi réquisitionnées pour le ménage dans toute l'école...Du coup, elles ne sont pas à plein temps dans les classes, même chez les petits !! Je me débrouille donc avec une ATSEM (qui n'est jamais la même ou presque) seulement une heure par matinée et une demi-heure l'après-midi...avec 30 petites sections, je peux vous dire que je suis sur les rotules !!! Moi qui avais été habituée l'an dernier à avoir une ATSEM à plein temps...là c'est rude, surtout en début d'année scolaire quand il faut gérer les pleurs !!

Enfin, il faudra faire avec car la mairie reste sur ses positions...

 

Voili voilou ! bilan de rentrée plutôt positif ! Pourvu que ça dure !

A bientôt pour de nouvelles aventures

 

Les jours heureux...

Par Maîcreeeesssse :: 21/06/2009 à 10:31 :: Ma première année de titulaire

Chers lecteurs et lectrices,

 

étant en plein déménagement, et ayant demandé la résiliation de mon abonnement internet sur Cahors, j'en profite pour poster  le très probable dernier billet de mon aventure Lotoise.

Une aventure qui aura duré près de deux ans.

 

Qui l'aurait cru ?

 

Début juillet 2007, fraîchement admise au concours de professeur des écoles, je découvre un beau matin avec stupefaction que je vais devoir faire ma formation à Cahors dans le Lot...alors que j'étais persuadée de pouvoir la faire en Ariège, là où j'avais suivi la prépa.

Grosse angoise à l'époque. Le Lot ? J'arrive à situer car j'y suis allée deux fois en vacances quand j'étais petite...Mais je n'y connais personne !

 

Et finalement...

 

Dans le Lot j'ai trouvé une deuxième famille. Des personnes grâce à qui mon quotidien s'est fait agréable et meilleur !

Je commencerai bien sûr par mes 3 "Lamparettes" qui se reconnaîtront...Des amies formidables, des fous rires, des délires, des larmes aussi...parfois ! Une amitié sincère et authentique qui n'est pas prête de s'évanouir.

J'ai rencontré un tas de personnes géniales, à commencer par les collègues de toutes les écoles où je suis allée pendant ces deux ans. Des collègues bienveillants qui m'ont très souvent eclairée de leur expérience. Je pense particulièrement à l'équipe de l'école L.P de Figeac dans laquelle j'ai débuté avec le stage filé, et surtout à mes collégamies (oui j'invente de nouveaux mots) de l'école L.M de Gramat dans laquelle je suis restée presque 5 mois cette année.

Bien sûr, je ne pourrais oublier de citer "Hybris" qui se reconnaîtra forcément (ainsi que l'ensemble de l'équipe du SGEN-CFDT du Lot)...Merci pour tout ce que tu as fait pour moi, pour nous, pauvres professeurs débutants et perdus dans les méandres de l'Education Nationale :-)

Enfin, une pensée particulière à tous les élèves qui sont passés entre mes mains peu expertes  

 

Mon départ ne se fera pas sans un gros pincement au coeur...Deux ans de bons souvenirs ne se balayent pas du jour au lendemain.

 

 

Une nouvelle vie va commencer pour moi dans deux semaines.

En partant du Lot, je sais que je laisse derrière moi beaucoup de choses. Mais mon optimisme et ma soif de vivre me poussent à aller de l'avant. Je vais découvrir de nouvelles choses, faire la connaissance d'autres personnes, et la vie continuera

Ce qui n'empêche pas que ma porte restera grande ouverte, et mon amitié toujours fidèle ^_^

 

Avant de vous quitter pour un petit moment, un dernier mot à propos de mon inspection: celle-ci s'est très bien passée ! Une inspection tout à fait positive, notée et jugée "très satisfaisante" par l'IEN.

Tiens ! j'ai oublié de le remercier lui aussi

 

 

Bien à vous et...à très bientôt !

 

Merci à ma bonne étoile !

Par Maîcreeeesssse :: 30/05/2009 à 13:53 :: Ma première année de titulaire

Bonjour à tous,

 

les beaux jours sont là ! Le moral est également au beau fixe

Cette fin d'année se présente plutôt bien de mon côté. Je suis, depuis le 14 mai, en remplacement à "seulement" 30 km de chez moi, dans une école que j'affectionnais particulièrement (bonne ambiance, enfants très sympas...) J'ai des MS-GS, sûrement jusqu'à la fin de l'année.

De quoi bien occuper le dernier mois de classe qui se profile à l'horizon...D'autant plus que j'ai demandé une inspection anticipée.

Oui ! oui ! Pour dresser un peu le tableau, normalement les T1 (professeurs titulaires 1ère année), n'ont pas d'inspection évaluative comme les autres professeurs. Cette inspection, qui donne la toute première note de la carrière, intervient lors de la T2 (deuxième année en tant que titulaire). Cependant, étant mutée dans un autre département, et pour être tranquille l'année prochaine, j'ai demandé une inspection anticipée. Je suis donc inspectée jeudi prochain, au lieu de l'an prochain. J'ai décidé de me jeter à l'eau. Après tout, je n'ai rien à perdre, d'autant plus que l'IEN est (semble-t-il), très sympathique et positif.

Ainsi, je n'aurai pas, l'année scolaire prochaine, le stress d'une inspection dans un département où je viens de débarquer !

Je suis assez sereine...Certes, mon enseignement n'en est qu'à ses balbutiements...il y a encore plein de choses à corriger dans ma pratique. Mais je considère tout de même que cette année, je ne m'en suis pas trop mal sortie. On verra bien ce que donnera cette toute première véritable inspection !

 

Autre grande nouvelle, et carrément inattendue: j'ai obtenu un poste définitif au 1er mouvement sur Marseille !!!

Mais devinez quel genre de poste ?...................................Brigade ! !

Décidément, je vais en faire ma spécialité, comme s'amusent à le dire certaines de mes collègues.

Si le poste de brigade départementale n'est pas le poste de mes rêves, je suis tout de même satisfaite car:

- mon secteur est au centre-ville de Marseille et loin des quartiers nords (dans lesquels j'avais peur d'attérrir...)

- je vais voir encore plein de choses différentes

- je vais encore avoir un bonus financier puisque les brigades touchent des indemnités (en plus de notre salaire de prof) qui mettent pas mal de beurre dans les épinards

- enfin, j'ai ce poste en DEFINITIF: ce qui veut dire que théoriquement je peux le garder toute ma carrière. Ce n'est pas mon objectif, mais tant que je n'ai pas beaucoup de points, je le garde pour éviter de me retrouver dans des zones délicates.

Jamais je n'aurais cru être nommée au 1er mouvement, étant donné que je débute, que je suis jeune, sans enfants etc...Une immense surprise qui ferme le bec à toutes les mauvaises langues qui disaient que j'allais me retrouver dans une ZEP atroce, et que j'aurais mieux fait de rester dans le Lot...

Cependant, cela ne veut pas dire que ce sera tout rose !! Mais bon, je ne m'en tire pas trop mal.

 

Mon exil à Marseille se profile plutôt bien: je sais où je vais habiter puisque mon chéri et moi avons trouvé l'appartement de nos rêves  Je connais maintenant mon affectation, et je vais passer un été plutôt léger sans l'inquiétude du troisième mouvement...

 

Ma bonne étoile n'est pas en grève en ce moment...pourvu que ça dure ! 

 

 

Fai pas bon travaia quand la cigalo canto

Par Maîcreeeesssse :: 19/04/2009 à 11:21 :: Ma première année de titulaire

Chers lecteurs et lectrices,

 

en titre, ce petit dicton provençal pour vous annoncer que j'ai eu ma mutation à Marseille ! J'ai appris cette bonne nouvelle le 20 Mars, mais jusqu'à aujourd'hui, je n'avais pas eu le temps de mettre à jour mon blog.

Et pour cause ! J'ai eu du pain sur la planche !!

Tout d'abord il m'a fallu participer au mouvement des Bouches-du-Rhône...juste 145 pages de postes divers et variés mais seulement 30 voeux à faire. Ne connaissant pas du tout le coin, je n'ai demandé que des postes sur Marseille, dans les arrondissements qui m'intéressaient. Apparemment certains coins sont faciles à avoir quand on a un petit barême comme le mien...

Lors de cette phase du 1er mouvement, j'ai pu d'ores et déjà me familiariser avec le jargon local...dans certains arrondissements de la ville, 100% des écoles sont situées en "ZONE VIOLENCE". Dois-je préciser que cela n'existe pas dans ma campagne lotoise bien aimée...ça commence bien   

Je pense que le choc culturel entre le Lot profond, rural et la "Zone violence" va ressembler à une rencontre du 3ème type...Mais bon, quand on est jeunes il paraît qu'on s'adapte à tout !

Les résultats du 1er mouvement seront début mai...On verra bien !

Je commence déjà à me préparer psychologiquement...pour l'instant je garde encore le sourire malgré mes collègues lotois qui me chambrent et me croient folle (Fada !!! comme diraient mes futurs collègues marseillais), de quitter le Lot et sa tranquillité pour la jungle marseillaise. Je leur ai déjà proposé une correspondance entre "école rurale" et "école urbaine"...bizarrement personne ne semble intéressé !

 

Pendant les vacances de Pâques, j'en ai donc profité pour passer les 15 jours à Marseille. D'une part pour trouver un nouvel appartement avec mon chéri, puis, pour me familiariser avec mon futur environnement. J'avoue que je commence à aimer cette ville...ses multiples quartiers cosmopolites, son folklore, son climat, ses coins pittoresques, sa cuisine !!!

Néanmoins, je pense qu'il me faudra du temps avant de m'y sentir chez moi...Née à Toulouse d'un père Catalan et d'une mère Ariègeoise (remarquez les majuscules ) les Pyrénées vont sérieusement me manquer.

 

 

Mais revenons dans le Lot, car pour l'instant je dois y finir l'année scolaire !

Pas beaucoup de changements depuis mon dernier billet sur ce blog. Je suis "redevenue" BD avant les vacances. J'ai repris mes quartiers dans mon école de rattachement...jusqu'à nouvel ordre   Mais petite bonne nouvelle: l'autre BD qui devait faire le 25% de la collègue remplacée à la maternelle (voir billet précédent) n'est pas disponible durant 4 semaines. Du coup, je vais revenir à la maternelle les 4 prochains mardis ! Mais pour les autres, la personne qui gère les remplacements dans ma circo ne veut rien savoir...c'est l'autre BD qui les fera...no comment...Je me résigne donc à terminer l'année scolaire sans savoir de quoi demain sera fait (car aucun remplacement long n'est prévu pour moi), à attendre tous les matins que le téléphone sonne. Certes, je suis payée (comme dirait l'autre), mais la peur de rouiller dans mon école de rattachement me guette. C'est ainsi !

 

A bientôt pour de nouvelles aventures !

 

 

 

 

 

Le temps passe...

Par Maîcreeeesssse :: 15/03/2009 à 11:45 :: Ma première année de titulaire

Chers lecteurs,

 

j'ai de plus en plus les yeux rivés sur le calendrier...Et pour cause !

Les résultats de ma mutation vont tomber à la fin de la semaine, et l'angoisse est à son comble !

De plus, mon remplacement long va bientôt toucher à sa fin...Déjà 4 mois de bonheur dans cette école...La titulaire revient officiellement le 1er avril, mais officieusement elle va essayer de reprendre après les vacances de Pâques.

Je pensais pouvoir profiter de mon éphémère classe jusqu'à la fin de l'année, car la titulaire reprend à 75%. Cela veut dire, qu'elle va travailler sur 3 jours pour se consacrer à son bébé. Logiquement, je pensais donc être prioritaire pour la remplacer le jour où elle ne vient pas à l'école...Mais il n'en est rien !   L'inspection voudrait mettre une autre maîtresse, remplaçante comme moi, qui a des problèmes personnels pour l'aider à "remonter la pente"(elle est souvent en arrêt maladie et n'assure pas ses remplacements. Du coup l'IEN voudrait la "sédentariser" un jour par semaine)...Quelle déception même si l'IEN n'a pas encore pris sa décision définitive...

D'un côté, il est surprenant que l'on fasse dans le social (c'est très bien mais nous n'y sommes pas habitués), d'un autre je suis quand même peinée de me faire évincer de la sorte, j'ai quand même eu la classe la moitié de l'année scolaire !  Les enfants sont habitués à moi, les parents aussi et ces derniers m'ont confié leur envie de me voir rester dans l'école...La directrice est elle aussi en colère, mais je n'ai pas envie que cela fasse des histoires...D'un autre côté je pense à cette maîtresse qui n'y est pour rien, il ne faut pas non plus lui faire un accueil détestable. Ce n'est pas de sa faute et je suis sûre qu'elle sera très bien dans cette école.

Donc voilà, je vais sans doute redevenir la remplaçante...celle qui ne sait pas de quoi demain sera fait...Mais c'est le jeu.

 

Donc voilà, gros coup de blues en ce moment...entre les histoires de mutation, de postes et d'autres choses, je n'y vois plus clair du tout...Le moral est plus qu'en berne

J'espère revenir bientôt avec de bonnes nouvelles: merci pour vos lectures ^_^

 

Merci à tous !

Par Maîcreeeesssse :: 22/02/2009 à 8:59 :: Général

Ayé !! Ce blog a maintenant 3 ans ! 3 ans et 57 873 lectures

Merci à tous pour vos lectures: qu'elles soient passagères ou assidues...pour vos commentaires qu'ils soient avisés, sympathiques ou au contraire médisants

Il y a 3 ans, j'étais encore l'étudiante en sciences du langage...préparant le concours d'entrée en prépa à l'IUFM...Je n'aurais jamais cru réussir à l'époque...Une fois en prépa, un an de dur labeur, puis le 27 juin 2007: Admise au concours de prof !! 2500 candidats et 332 admis...parfois j'ai encore du mal à y croire...

S'en suit un an de formation à l'IUFM toujours...et aujourd'hui je suis professeur des écoles, titulaire...ENFIN ! Et toujours fière d'exercer ce métier avec le sourire...

 

A très bientôt et encore merci !

 

Des nouvelles !

Par Maîcreeeesssse :: 24/01/2009 à 10:49 :: Ma première année de titulaire

Chers lecteurs,

 

tout d'abord 1000 excuses pour cette absence et autant de mercis pour vos lectures fidèles !

Je vous présente mes meilleurs voeux pour cette année 2009: qu'elle soit à la hauteur de vos espérances !

 

Tout va bien de mon côté, je suis toujours en poste en TPS/PS jusqu'en avril. Depuis décembre, j'ai bien pris mes marques dans l'école et dans la classe.

J'ai 17 TPS et 8 PS. Comme je le disais dans mon dernier post, l'école est extra ! Une vraie école maternelle où il fait bon vivre et enseigner .

Je m'entends très bien avec mes collègues également. Ces dernières me donnent en plus plein de conseils, et leur expérience bienveillante m'aide à aller de l'avant. Car même si j'ai déjà eu ce niveau l'année dernière en stage filé, je reste une débutante avec ses incertitudes...

Je profite pleinement de cette nouvelle expérience, sans trop penser que dans 2 mois et demi, je redeviendrai une remplaçante...sans classe...Je me rends compte à quel point cette situation me déplaît. J'ai besoin de stabilité, de relations avec les élèves, les parents, les collègues...Mais tout n'est pas noir, mon expérience ne cesse de croître

 

Je n'en ai jamais parlé sur ce blog, mais il est temps maintenant que j'aborde le sujet des mutations !!

En effet, c'est un sujet qui tient à coeur à bon nombre d'enseignants !

Pour ma part, j'ai demandé une mutation dans les Bouches-du-Rhône, pour rejoindre mon fiancé qui est parti travailler à Marseille.

L'an dernier, je n'avais pas pu l'obtenir car j'étais encore PE2 . J'espère sincèrement que cette année sera la bonne !! Cependant, j'ai conscience que mes conditions de travail seront considérablement différentes si j'obtiens mon départ pour Marseille...Il faut dire que dans le Lot, département rural par excellence, les conditions sont très bonnes pour enseigner. Marseille est la deuxième ville de France, elle a un taux d'insécurité assez élevé...j'ai un peu peur mais bon, j'ai décidé que ma vie privée passerait avant.

Du coup j'ai participé en décembre aux "PERMUTATIONS INFORMATISéES". Encore un charmant jargon qu'il va falloir que j'explique...

 

Permutations: en quelques mots...

 

En fait, chaque enseignant qui veut changer de département, se connecte sur "i-prof" (plate-forme informatique qui gère notre carrière), et rempli un dossier dans lequel il indique sa situation familiale, et les raisons pour lesquelles il veut se faire muter. Chaque paramètre donne un certain nombre de points. Voici les paramètres pris en compte:

- l'échelon (l'ancienneté dans le métier de professeur en gros)

- la situation familiale: PACS et mariage

- le nombre d'enfants

- le nombre d'années de séparation géographique

J'en oublie volontairement car ces derniers sont les principaux.

 

Je vais prendre mon exemple:

-->échelon 3 : 22 points

-->PACS: 150 points (le mariage compte aussi pour 150 points)

-->1 année de séparation géographique: 50 points (c'est 50 points par année de séparation)

-->TOTAL: 222 points, c'est mon barême pour changer de département.

 

A quoi servent ces points ??

 

Dans l'Education nationale, le barême est votre "monnaie" pour obtenir ce que vous souhaitez...Tout se joue avec les points (mouvements, mutations...)

Une fois les points calculés et votre barême officialisé (les services de l'IA vérifient si il n'y a pas d'erreurs), nous sommes classés par département (dans l'ordre décroissant...dois-je le préciser )

C'est un ordinateur qui va calculer si vous pouvez ou non être muté en fonction des données de tous les départements. L'ordinateur calcule en 2 phases.

 

Phase 1: MUTATIONS

Les IA donnent pour leur département le nombre de personnes qu'ils acceptent pour la mutation. L'odinateur va donc classer les demandes pour un département X. Si ce département X peut prendre 20 personnes en mutation, l'ordinateur choisira les 20 plus forts barêmes. Ces personnes entreront dans le département grâce à ce seul paramètre.

 

Phase 2: PERMUTATIONS (attention ce n'est pas pareil )

Il reste encore plein de monde sur le carreau ! Maintenant, l'ordinateur va procéder à des "échanges de postes".

Par exemple, un professeur lambda originaire du département X veut aller dans le département Y. Il pourra y aller si on trouve un autre professeur voulant aller dans le département X, car il faut COMPENSER les départs !

Pour cela, l'ordinateur fait des chaînes. Il y aura dans toute la France autant de "sorties" que d' "entrées". Je ne sais pas si je suis claire

Dans tous les cas pour cette phase le barême est moins "important". Il sert juste à départager...Ici c'est votre département d'origine qui jouera ou non en votre faveur.

EXEMPLE: Un professeur qui veut partir d'un département très côté (les départements du Sud le sont en général), a plus de chance d'obtenir satisfaction car il y a foule au portillon pour le remplacer ! Le cas échéant, un professeur d'un département peu attractif (académie de Créteil par exemple), aura plus de mal à permuter car peu de monde veut aller là-bas...on aura plus de mal à compenser son départ.

 

Au terme de ces deux phases, un maximum de personnes doit avoir obtenu satisfaction. Hélas, chaque année, de nombreux collègues n'ont pas leur mutation, et doivent encore passer une année de plus loin de leur famille

Pour avoir le plus de chances de partir, mieux vaut avoir un "fort barême" et en plus venir d'un département prisé...

 

Et dans  mon cas ?

Pour une fois, je pense ne pas être trop mal lotie...Mon barême n'est pas trop mal car je fais jouer le rapprochement de conjoint. De plus, je viens du Lot qui est un département assez prisé il paraît...Chaque année, environ 200 personnes veulent y rentrer (je n'aurais pas de mal à en partir apparemment) !!

Mais la mutation n'est pas une science exacte, et on n'est jamais sûr de rien. Tout dépend des autres, de leur barême, de ce qu'ils demandent...

Je croise fort les doigts donc en attendant le 20 Mars, date à laquelle j'aurai la réponse. Si la réponse est positive, je termine l'année scolaire dans le Lot et j'intègre dés septembre 2009 les Bouches-du-Rhône. Entre-temps, je participe au mouvement dans les BDR pour que je puisse avoir un poste.

Si la réponse est négative, il me reste une seconde chance au mois de Juin...Les ineat/exeat. Mais je m'arrêterai là pour les explications alambiquées

 

A très bientôt et merci encore pour vos lectures !

 

Marseille

 

 

HEU-REUSE !

Par Maîcreeeesssse :: 07/12/2008 à 11:24 :: Ma première année de titulaire

Chers lecteurs,

 

comme je le disais précédemment, tout vient à point à qui sait attendre...Jeudi 27 novembre, coup de fil de l'inspection: "Vous commencez votre remplacement long en petite section dés demain !" ô joie !!!!!!!!!!!!!!

Me voilà donc depuis vendredi 28 novembre et cela jusqu'en avril dans une classe de TPS/PS rien qu'à moi !!!! (la titulaire est en congé maternité)

J'ai enfin "ma" classe...et mets entre parenthèse ma vie de brigade pendant 4/5 mois.

 

L'école est splendide : ma classe est très spacieuse, lumineuse, j'ai plein de matériel...Les collègues très sympas sans oublier l'ATSEM avec laquelle je travaille, une dame très efficace, discrète et d'une gentillesse extraordinaire.

Que dire ????

 

Pour l'instant j'ai 20 élèves. D'autres TPS vont arriver en janvier. Ils sont tous très mignons et m'ont très très vite acceptée. En fait je pense que j'étais la plus stressée dans l'histoire, car les enfants ne se prennent pas du tout la tête avec la nouvelle maîtresse que je suis .

Dans ces très bonnes conditions, j'ai donc pris mes marques assez vite. J'ai tout suite été intégrée dans les nombreux projets de l'école. A partir de janvier nous allons travailler sur le cirque et un gros gros travail va être fait sur ce thème.

Pour l'instant, c'est Noël qui nous occupe...c'est magique !!! Nous avons fait plein de décorations et les petits me font part de leur impatience quant à la venue du Père Noël

 

Quelle joie de retrouver mes petits élèves tous les matins et de ne plus me demander où l'inspection va m'envoyer...

Je me sens enfin comme une enseignante à part entière (ce que je suis)...pour le meilleur mais ausi pour le pire.

Déjà une semaine que j'ai pris la classe et des reponsabilités importantes à endosser.

J'ai parmi mes élèves un petit garçon très agité: il ne connaît aucune limite, il tape et perturbe beaucoup le fonctionnement de la classe...Il ignore toute forme d'autorité, d'ailleurs sait-il ce que c'est une fois l'école quittée ? Un peu impuissante, j'ai décidé d'en parler à la maman qui devant moi semble catastrophée du comportement de son fils, mais qui ne fait pas grand chose pour que ça s'arrange...Je vais donc faire intervenir la psychologue scolaire. Cette dernière est venue observer la classe et a tout de suite remarqué le comportement du petit Séverin (nous l'appelerons comme ça à partir d'aujourd'hui et pour la suite ^^) Mais je ne l'ai pas encore dit à la mère...Et cela ne sera pa sune mince affaire je pense...Affaire à suivre !

 

Mais de grandes joies ont déjà vu le jour...Comme cette émotion que j'ai ressentie pas plus tard que vendredi, lorsque Kévin (ici aussi pseudo oblige) petit enfant autiste m'a adressé la parole pour la 1ère fois  Jusqu'alors, nous communiquions par les gestes et le regard...Et vendredi, un 1er pas vers la communication "articulée" est devenue possible avec moi. Je pense qu'il m'a acceptée

 

Bref ! ce n'est que le début et ce début est déjà prometteur...Alors à bientôt pour de nouvelles aventures !

 

 

Un mois de novembre bien chargé !

Par Maîcreeeesssse :: 10/11/2008 à 17:30 :: Ma première année de titulaire

Ayé...les choses "sérieuses" commencent enfin chers lecteurs !

 

Jeudi dernier, alors que je venais tout juste d'arriver dans mon école de rattachement, mon téléphone sonne...Au bout du fil, le secrétaire de ma circonscription (il gère les remplacements) qui m'annonce que je vais être bien occupée pour ce mois de novembre: et pour cause ! J'ai été appelée pour remplacer un collègue qui a un poste fractionné (poste fractionné= plusieurs écoles pour faire un plein temps). Ce dernier étant en arrêt maladie pour un mois, me voici affectée jusqu'au 30 novembre dans 3 écoles du nord du Lot.

J'avais déjà commencé à le remplacer la semaine avant les vacances, mais finalement il prolonge son absence.

Voici un aperçu de ma semaine:

 

Lundi: PS-MS à l'école "Perpette"

Mardi: GS-CP-CE1 à l'école "Lambda"

Jeudi: rebelotte PS-MS à l'école de "Perpette"

Vendredi: MS-GS à l'école "Trucmuche"

 

Bon, vous l'aurez compris, ces surnoms ridicules serviront à identifier mes différentes écoles ^_^

Essentiellement du cycle 2, dans des écoles que je connais déjà (et les enfants aussi ) Seul hic, l'école de Perpette est vraiment loin, j'ai un peu plus d'une heure de route pour y aller...

Ce n'est pas vraiment évident de jongler entre plusieurs classes...chez nous dans le Lot, beaucoup de collègues ont ce genre de poste qui demande une grande organisation.

Pour ma part, je commence à me dépatouiller plus ou moins étant donné que j'avais commencé ce remplacement avant les vacances. J'ai donc pu me familiariser avec les 3 emplois du temps, les 3 classes, les 60 prénoms à retenir, les 7 ATSEM (toutes classes confondues) etc... Une vraie gymnastique du cerveau !!!

Bien heureusement, les enfants m'ont tout de suite adoptée et identifiée comme la nouvelle maîtresse !    Quel bonheur d'avoir entendu jeudi matin, les petits de l'école "Perpette"s'exclamer:" Maîtresse Céline !!!!!!"  J'ai même eu droit à plusieurs bisous et calins de la part des plus jeunes  

 

Donc me voilà bien occupée pour quatre semaines ! Et après...cerise sur le gâteau ! J'enchaîne avec ce fameux congé maternité en petite section...Au moins 4 mois de stabilité avec une seule classe qui sera un peu la mienne

 

Finalement, tout vient à point à qui sait attendre

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Fin de la 1ère période: bilan !

Par Maîcreeeesssse :: 26/10/2008 à 17:47 :: Ma première année de titulaire

Bonjour à tous !

 

Les vacances de la Toussaint sont arrivées et cette arrivée sonne la fin de la 1ère période de l'année scolaire 2008-2009.

A l'heure où mes collègues et amis font le point sur leur avancement dans les programmes, je ne peux, hélas, que comptabiliser le nombre de remplacements effecutés depuis le début de l'année.

Je totalise 15 journées de remplacement depuis le 4 septembre...Souvent des missions d'une seule journée (le remplacement le plus long que j'ai eu a duré 3 jours).

Certes, le métier de remplaçant offre des avantages (on voit tous les niveaux, on est "mieux" payés que les autres car on a des indemnités de déplacement)...Mais je dois avouer que le fait de ne pas avoir MA classe me pèse un peu.

 

Je suis d'une part fatiguée de toute cette route (110 km par jour en moyenne), et une fois sur le terrain toute mon énergie est pompée par des détails organisationnels: retenir chaque jour des prénoms différents, chercher sans arrêt le matériel, m'adapter à un emploi du temps qui n'est pas le mien pour ne pas perturber les élèves...et j'en passe.

Et à la fin de la journée, je rentre chez moi avec une certaine amertume...J'ai l'impression de "bricoler"...oui !

Le remplaçant bricole: il essaye de faire ce qu'il peut avec les moyens dont il dispose. Pas de projets, peu de relations avec les élèves (on en voit tous les jours des différents), pas vraiment d'attache même si je suis toujours accueillie à bras ouvert dans les écoles où je suis déjà passée.

Même si le tableau n'est pas tout noir, je dois dire que le statut de remplaçant ne convient pas trop à ma personnalité.

 

Alors je m'accroche à cet espoir de remplacement long dont je parlais dans mon dernier billet. Normalement, ce congé maternité en petite section débute en décembre...peut-être fin novembre mais rien n'est sûr pour le moment.

Comme c'est dans la ville de mon école de rattachement, c'est moi qui aurai le poste si tout va bien....En gros, il ne faut pas qu'entre-temps un collègue se soit cassé la jambe   J'espère que ce poste ne me passera pas sous le nez car je suis ultra motivée ! Avoir une classe au moins jusqu'en avril est une opportunité qui m'enthousiasme vraiment.

Il ne me reste plus qu'à attendre et à espérer

 

A bientôt avec de bonnes nouvelles...je le souhaite !

 

 

Les jours passent et...ne se ressemblent pas !

Par Maîcreeeesssse :: 26/09/2008 à 20:03 :: Ma première année de titulaire

...Tel est le proverbe qui va le mieux à ma nouvelle fonction !

Une nouvelle semaine se termine, le moral est au  beau fixe ! ENFIN ! Bien sûr, plusieurs raisons à cela

 

Après avoir passé 10 jours d'affilés dans mon école de rattachement, j'ai enfin commencé mes remplacements le jeudi 11 septembre !

J'ai été appelée pour trois jours dans une école située au sud de ma circonscription, dans une classe de CE1/CE2. Quelle bouffée d'oxygène !!! Enfin devant une classe, devant de vrais enfants qui vous appellent "maîtresse" (et qui ne vous prennent pas pour une surveillante).

Puis, j'ai enchaîné trois décharges de direction, respectivement en triple niveau CE2-CM1-CM2, un double niveau CM1-CM2 puis une grande section. En une semaine, j'ai donc vu quasiment tous les niveaux !!

J'ai adoré ces remplacements ! J'ai été accueillie à bras ouverts à chaque fois. Cela m'a permis de faire connaissance avec des enseignants plus ou moins jeunes, et d'échanger surtout !

Bref ! je commence peu à peu à me faire au statut de "brigade" et à en apprécier les avantages.

 

Et hier, bonne nouvelle !! J'ai appris que j'allais avoir un remplacement long !

Il s'agit d'un congé maternité à partir de décembre (et jusqu'à mars/avril au moins) dans une classe de petite section ! Je suis ravie !!! Je n'attendais que ça, et à vrai dire, de nombreux remplaçants esperent souvent ce genre de situation, qui donne l'illusion d'avoir "sa" classe...

Puis je garde un très bon souvenir de mon expérience en TPS/PS de l'an dernier. Au moins, je n'arrive pas totalement démunie

En attendant décembre avec grande impatience, je vais déjà partir en stage de formation continue la semaine qui arrive...Retour à l'IUFM donc !

Puis, en rentrant de ce stage, je vais aider le RASED de mon école de rattachement pendant 15 jours, pour les synthèses des évaluations nationales. Nous allons faire toutes les écoles du coin: eux vont s'entretenir avec les enseignants pour faire le bilan de ces évaluations, pendant que moi je prendrai les classes.

 

Bref ! Finalement je touche à tout et je ne m'ennuie pas. Les journées sont toutes différentes, l'enrichissement humain et professionnel considérable !

 

A suivre...

 

"Ah mademoiselle ! c'est vous qui venez réparer la photocopieuse ?"

Par Maîcreeeesssse :: 10/09/2008 à 20:21 :: Ma première année de titulaire

Bonjour à tous,

 

après une longue absence, je me décide enfin à vous donner des nouvelles !

Et pour cause, le feuilleton de l'été a pris fin mercredi 3 septembre aux alentours de 16h...date à laquelle, la CAPD du 3ème mouvement a eu lieu.

 

Je ne vous fait pas plus attendre et vous livre enfin mon affectation  

Voilà, depuis jeudi 4 septembre, je suis...BD à 60 km de chez moi !

Hum, mais quel est encore ce sigle étrange ?

 

***BD, deux lettres qui veulent dire beaucoup !***

 

Bande dessinée ?

Base de données ?

Boulevard ?

 

Non, non rien de tout cela, BD dans le monde merveilleux de l'Education Nationale signifie "Brigade départementale".

Alors pour ceux qui se demandent encore si j'ai bifurqué dans la gendarmerie je dis non ! non ! et non !

Les brigades existent aussi chez les enseignants.

 

*** Brigade départementale: us et coutumes ***

 

L'enseignant brigade est plus connu sous le nom de "remplaçant". Et là tout le monde fait appel à de vieux souvenirs (AAAAAAH oui je me souviens de la remplaçante binoclarde qu'on avait eue en CM2 !!!)

Et bien voilà, le brigade est un enseignant qui a pour vocation de remplacer ses chers collègues malades ou autre. "Départementale" signifie que cet enseignant est susceptible d'effectuer des suppléances dans tout le département.

Mais bon, dans la pratique, le BD remplace dans sa circonscription uniquement, et même autour d'un canton.

 

La première particularité du BD est son rattachement à une école. Il effectue ses remplacements autour de cette école (normalement).

Il est également attaché à son téléphone portable dés 9h du matin, car il peut être appelé à tout moment pour un remplacement.

Bien sûr, les enseignants ne sont pas toujours malades ou en congés de maternité (si ! si !). Mais alors, qu'advient-il du BD ???

Plusieurs solutions peuvent s'offrir à lui:

 

- Il peut errer comme une âme en peine dans la salle des maîtres en attendant que le temps passe...

- Il peut aider ses gentils collègues plein de compassion à son égard...

- Il peut se transformer en aide de vie scolaire pour les tâches administratives...

 

Bref ! le BD est un enseignant multi-fonctions ! Il a tellement de cordes à son arc que ses collègues le prennent par mégarde pour un représentant en materiel pédagogique ou encore pour le réparateur de la photocopieuse (c'est du vécu)

Bien sûr, il doit être capable d'assurer pour tous les niveaux: de la maternelle au CM2.

Cela l'oblige donc à avoir toujours dans le coffre de sa voiture, quelques documents précieux.  Ces documents, une fois regroupés se nomment "malette".

La malette du remplaçant contient:

- une carte routière du département,

- la liste de toutes les écoles de la circonscription,

- un classeur d'activités pour chaque cycle.

(Nb: si le BD aime le luxe, il pourra faire l'acquisition d'un GPS avec la prime de Monsieur Darcos, et également s'abonner au télépéage...)

Ne pas oublier également un repas froid pour parer à toutes les éventualités...En effet, le BD arrive à l'improviste le plus souvent, il n'est donc pas compté dans les repas

Une fois son trousseau constitué, le BD est donc prêt à crapahuter dans diverses écoles !

Son porte-monnaie en sera ravi, car le BD est indemnisé pour les déplacements qu'il effectue depuis son école de rattachement. Parfois, il peut arriver que le BD attise la jalousie de ses collègues pour la raison précédemment évoquée...Mais le BD reste professionnel quoiqu'il arrive  Il est un enseignant comme les autres, titulaire au même titre que ses collègues, sauf qu'il est mobile !

 

***Mon expérience de BD tient en quelques lignes (pour l'instant !)***

 

Donc voilà, vous savez tout sur les BD et vous en saurez plus au fil de l'année !

Pour le moment, je n'ai toujours pas effectué de remplacements...Mon école de rattachement est super ! Néanmoins, je suis assez stressée depuis que je suis à ce poste, car on ne sait jamais de quoi le lendemain sera fait.

J'espère voir beaucoup de pratiques différentes pour accroître mon expérience. Il faut un début à tout !

 

A très bientôt et merci de vos lectures !

 

Grand saut: J-7 !

Par Maîcreeeesssse :: 25/08/2008 à 17:33 :: Ma première année de titulaire

Bonjour à tous !

 

voilou ! les vacances se terminent ! Comme promis je suis de retour sur le blog pour une nouvelle année scolaire, ma 1ère en tant que titulaire

Tout d'abord, j'espère que vous avez passé de bonnes vacances, les miennes ont été placées sous le signe de la détente et du soleil, histoire de décompresser et de ne plus penser au boulot...ou presque !

 

Lorsque je vous avais laissés début juillet, je n'avais toujours pas de poste et l'ombre d'un 3ème mouvement à la mi-juillet (au lieu de début septembre) se profilait.

Hélàs, ce mouvement n'a pas eu lieu, et à l'heure où j'écris ces lignes, je suis toujours une maîtresse sans élèves .

Cependant, il y a une toute petite nouveauté !

La réunion devant statuer sur le sort des 15 enseignants restés sans poste (dont je fais partie) , ayant lieu le 3 septembre, il faut bien nous caser du 1er septembre au 3...Du coup, l'administration a eu la bonne idée de nous affecter provisoirement sur une école, pendant 2 jours, histoire de patienter un peu et histoire aussi de ne pas avoir trop de fourmis dans les bras (ben oui, les bras croisés on peut être ankylosés après...)

Oui oui, vous avez bien lu, je vais faire ma rentrée dans une école qui ne sera pas la mienne ! Puis le 4 septembre, je débarquerai la bouche en coeur dans une nouvelle école, devant des élèves qui auront déjà fait leur rentrée (avec quelqu'un d'autre).

Mais bon, en même temps il faut comprendre qu'on allait pas être payés à ne rien faire pendant deux jours, ce qui est normal...

Donc le 27 août, l'IA nous communiquera cette fameuse affectation provisoire...et le 3 nous connaîtrons enfin l'issue de ce trépidant feuilleton !

 

Malgré tout, je ne me suis pas laissée abattre (du moins j'ai essayé). J'ai fait des progressions pour tous les niveaux et j'ai récolté à droite à gauche divers documents utiles histoire d'assurer les 1ers jours, voire les deux premières semaines.

Il faut dire qu'il n'est pas aisé de préparer quand on ne sait pas quel niveau on va avoir. On avance dans le noir total...Ce qui signifie aussi qu'il va falloir assurer le plus gros des préparations dés septembre en plus de la gestion de nos 1ers pas d'enseignants.

 

Mais bon, j'essaie de rester positive (si ! si !) d'autres y sont passés avant moi et à ma connaissance.....personne n'est mort

 

Alors, en attendant le prochain épisode, bon vent et soyez sages

 

 

L'heure du bilan !

Par Maîcreeeesssse :: 05/07/2008 à 13:00 :: La PE2

Chers lecteurs,

 

ceci est mon tout premier billet de...titulaire !

Mon année de formation à l'IUFM (PE2) s'est terminée jeudi 3 juillet avec ma dernière journée de stage filé d'ailleurs.

Ayé...je suis une VRAIE maîtresse !   Mais une maîtresse sans poste et sans élèves pour l'instant. Comme je vous l'avez dit dans mon dernier billet, je n'ai pas eu de poste aux deux premiers mouvements. J'attends (avec 15 autres collègues) le troisième avec grande impatience ! Et cette-fois c'est sûr j'aurai quelque chose !

L'Inspecteur d'Académie a proposé de l'avancer en juillet (au lieu du 4 septembre...) mais pour l'instant rien n'est sûr, il semblerait que cela soit plus difficile à organiser que prévu. Donc, je ne me fais pas trop d'illusions et me prépare à connaître mon affectation à la rentrée scolaire .

J'essaie de prendre mon mal en patience en préparant déjà des choses pour chaque niveau...

 

Cette interminable attente me permet aussi de m'interroger sur ce que j'ai appris cette année.

Une chose est sûre, les stages effectués en PE2 seront ma principale bouée de secours pour m'en sortir cette année (du moins pour limiter la casse au début).

Pas loin de 70 élèves sont passés entre mes mains inexpérimentées cette année ! Des enfants formidables que je ne me remercierai jamais assez  Mes tout premiers élèves que je n'oublierai jamais:

 

Julia, Ellie, Emma, Nolan, Coralie, Mattéo, Laura, Flore, Alienor, Lorenzo, Enzo, Inès, Elliot, Nora, Farès, Adam, Astrid, Anthony, Imane, Loane, Elya, Wisseme, Georgie, Célia, Tatianna, Zach, Maxence, Serhat, Nelson, Tom, Camille, Florent, Justine, Manon, Maya, Pierre, Emma, Margaux, Rose, Romaric, Laure, Naomie, Valentin, Thomas, Sabrina, Rachel, Mickael, Elisa, Marie, Jordan, Floriant, Jeremy, Céline, Ninon, Laila, Guillaume, Chad, Ali, Youssra, Chloé, Fréderic, Melissa, Andréa, Margot, Erwan...

 

Une immense pensée également aux trois équipes avec lesquelles j'ai travaillé dans ces trois écoles différentes (stage filé et les deux stages groupés).

 

Mais que dire de ma formation à l'IUFM ?

Je ne sais par où commencer...Même si le tableau n'est pas tout noir, nous restons tout de même déçus de la formation apportée. A qui la faute ? Des heures entières passées assis à écouter des choses parfois hallucinantes...Des discours formatés et attendus souvent trop loin des réalités du terrain...

De la pression aussi. Des paroles blessantes à la limite de l'humiliation parfois...

Je ne souhaite pas (plus) cracher à distance sur la seule formation que j'aurais eue pour l'exercice de mon métier. J'ai eu la chance de plutôt bien la vivre contrairement à d'autres et (cela est terrible) d'avoir réussi à rentrer (le temps d'une année) dans le moule attendu.

Apprendre à se taire....à encaisser...à écouter...à être déçu...

Pourtant, et nous n'en doutons pas, des professeurs "habités" ont bien cherché à nous interesser et à nous comprendre. Ces derniers faisaient des efforts conséquents pour rendre leurs cours attractifs. D'autres, au contraire, nous abrutissaient de photocopies et de discours réchauffés...

Ces quelques propos ne plairont peut-être pas à tout le monde. Tant-pis. Il s'agit juste du ressenti de jeunes professeurs qui, dans 2 mois, auront une classe à charge.

Peut-être vos enfants ?

 

Il y a URGENCE...La formation des professeurs stagiaires est vécue comme un gâchi de temps et d'énergie.

Comment peut-on apprendre le métier les fesses assises 6 heures par jour (attention aux escarres  !!), avec des enseignants qui pour la plupart n'ont jamais enseigné en primaire ! (certains n'ont pas enseigné depuis des années !!!)

Il est encore très difficile de le faire entendre aux principaux interessés (ceux qui ne font aucun effort pour se mettre à notre niveau)...Mais il suffit de demander à des anciens PE2 ce qu'ils en pensent, la vérité est là...c'est nous qui la vivons. Et lorsque nous osons dire ce que nous pensons, nous nous faisons traiter de...gamins immatures (entendu cette année...et oui ...) Rentre dans le moule et tais-toi !

L'IUFM est un microcosme dans lequel beaucoup de ses acteurs se sentent indispensables à notre formation. Peu de ces personnes osent se remettre en question. N'est-ce pas pourtant l'essence même de notre métier ?

 

De mon année de PE2, je n'essaierai de garder que le meilleur: la bonne humeur de la promo, la gentillesse et le dévouement de quelques uns de mes professeurs (car il y en avait d'extraordinaires ! Seulement ils étaient rares...), les bons conseils des IMF.

Quelque chose de nouveau s'offre à nous. Il y aura sans doute des moments très difficiles mais aussi de grands moments de joie.

Mais ne vous inquiétez pas...vous saurez tout !

 

Encore merci pour vos lectures et commentaires qui m'ont motivée à poursuivre ce blog qui a maintenant plus de deux ans !

Je vous souhaite à tous d'excellentes vacances !! Sauf événement majeur (un poste en juillet ? ), nous nous retrouverons à la rentrée pour de nouvelles aventures !

 

A très bientôt !

 

 

Et une page se tourne...

Par Maîcreeeesssse :: 25/06/2008 à 15:52 :: La PE2

Bonjour à tous,

 

voici enfin des news de cette fin d'année.

Aujourd'hui c'était notre dernier jour à l'IUFM. Nous avons fait le bilan...j'y reviendrai une autre fois.

Ce billet sera morose, je suis partagée entre la nostalgie (eh oui...) et l'inquiétude...

 

Nostalgie...

 

Parce que je termine mes études...Je sais c'est pas courant mais pour moi mes 5 ans d'études ont été une renaissance. Mes trois années en l'université ont été formidables. Puis il y a eu mes deux ans d'IUFM.

C'était un rêve d'y rentrer ! Un rêve qui s'est réalisé même si j'ai (nous avons) vécu une importante desillusion quant à notre formation.

Deux ans d'IUFM...Une 1ère année à Foix, en prépa...Des pleurs, des doutes, des projets d'abandon et le 27 juin 2007 le bonheur absolu...Aujourd'hui, ce sont d'autres préparationnaires au CRPE qui sautent de joie. Je félicite tous les admis de la session 2008 et envie ce bonheur que j'aimerais revivre...parfois !

Une année de préparation au métier de professeur des écoles, à Cahors cette fois...De la pression, des questionnements...mais des rires, des personnalités attachantes...4 copines en or qui se reconnaîtront

Et maintenant une page qui se tourne.

Demain seule face à la classe...Dans le circuit...

 

Inquiétude...

 

J'ai appris aujourd'hui je n'étais pas passée au 2ème mouvement...Je n'ai pas obtenu de poste.

Cela signifie que je connaitrai mon affectation la veille de la rentrée scolaire en septembre...Je ne suis pas la seule, d'autres collègues sont dans mon cas. Mais faisant partie des plus jeunes, je me retrouve avant-dernière de la liste. J'aurai donc le choix entre 2 postes logiquement...Certainement des postes que les autres n'auront pas voulus.

Il ne me reste plus qu'à plancher dans le vide pendant les vacances. Tenter d'élaborer des outils dans le cas où j'aurais une maternelle, un hypothétique CP ou encore un CM2... Bref ! On va faire avec.

Vous l'aurez compris, l'entrée dans le métier n'est pas toujours aisée. Je peux me retrouver à côté de chez moi comme à 150 km...Dans une classe de rêve ou une très difficile. Le meilleur...comme le pire !

D'autres y sont passés avant moi

 

En attendant, il me reste encore deux jeudis de stage filé (jusqu'au 3 juillet) puis de belles vacances avec mon amoureux et ma famille

Je compte profiter un maximum même si je vais avoir du pain sur la planche. Après tout, et comme je le dis toujours, il y a pire dans la vie

 

 

A très bientôt...avec le sourire !

 

 

 

En route vers la titularisation (?)

Par Maîcreeeesssse :: 31/05/2008 à 11:03 :: La PE2

Bonjour à tous,

 

après un mois d'absence, me voilà revenue pour vous raconter ce mois de Mai riche en événements !!

J'ai terminé hier les "évaluations" pour la titularisation, et cette dernière semaine a été très éprouvante. Petit retour chronologique...

 

 

Jeudi 15 mai: "Visite de l'IEN: épidose 1"

 

Grosse grève !! Comme je l'avais annoncé, mon école de stage filé était fermée et j'avais un petit souci avec la visite de l'IEN...Ce dernier devait venir m'inspecter ce jour-là mais tous les enseignants de mon école faisant grève, j'étais dans l'impossibilité d'assurer mon service car un PE2 ne peut accueillir les enfants seul dans une école. J'avais averti l'IEN à plusieurs reprises (trois semaines avant) de cette situation. Sa secrétaire m'avait dit que de ce fait, il ne viendrait pas me visiter car: OVERBOOKé...Bon, cela m'embêtait un peu, surtout que tous mes collègues avait eu une visite d'IEN...Et donc, le 15, l'IUFM me prie de rester chez moi et de ne pas me rendre à mon stage filé, car la situation posait problème pour l'assurance de mon service.

Mais en fin de matinée: SURPRISE !!

L'IEN en personne m'appelle, furieux !! Il me reproche de ne pas être à l'école, de na pas assurer mon service, ce qui est "inadmissible". Je lui explique, que pour des raisons de responsabilités évidentes, l'IUFM en accord avec l'IA a décidé en début d'année que les PE2 ne pouvaient être seuls dans les écoles les jours de grève...Qu'ai-je dit ????? Il me rétorque que ce n'est pas vrai !!!

Extrêmement perturbée par ce coup de fil plus que houleux, je décide d'en parler au directeur de l'IUFM qui me rassure et me dit que j'ai tout fait dans les règles...l'IEN se trompe...

Cependant, et étant très sensible, cet incident me chagrine et me fait peur...C'est quand même l'IEN...

 

Jeudi 22 mai: "Visite de l'IEN: épisode 2."

 

Stage filé. Je parle à ma directrice de cet incident que je n'arrive toujours pas à oublier. Pourtant il n'y a pas mort d'homme ! Je n'aurai pas de visite de l'IEN puisqu'apparemment il ne peut modifier son emploi du temps pour les autres jeudis.

La journée se déroule sous le signe de la bonne humeur jusqu'à 14h, où ma directrice arrive toute rouge et le sourire en coin: "Céline, je suis désolée, l'IEN a téléphoné et il veut venir te voir jeudi prochain."

Je me décompose sur place...Comment va se passer cette visite compte-tenu de notre échange téléphonique ??? Je commence à baliser...Et va s'en suivre une semaine de folie !!!

 

Mardi 27 mai: "Soutenance du mémoire" + Résultats du 1er mouvement

 

L'heure est venue de présenter au jury mon mémoire. Je suis stressée comme pas possible !!! Mais j'essaie de défendre mon travail...

Verdict: mémoire validé, très satisfaisant et publication. Petit plus: diffusion du film tourné dans ma classe (et qui a servi de support à mon travail) auprès de conseillers pédagogiques...Un rapport que j'aurais eu envie d'encadrer...Une joie infinie !!! Je me dis qu'au moins il y aura eu une note positive à cette semaine si jamais...

 

En sortant de ma soutenance, une copine qui a eu un syndicat au téléphone m'annonce que je n'ai pas eu de poste au 1er mouvement . Je suis un peu déçue car j'ai demandé des postes loin de chez moi, croyant avoir plus de chances...Tant-pis, je croise les doigts pour le 2ème. Sur 27 PE2, 8 ont obtenu un poste à l'issue de ce  1er mouvement...

 

Mercredi 28 mai: "C2I2E"

 

Une formalité...des questions d'informatique parfois tordues...mais bon !

 

Jeudi 29 mai: "Visite de l'IEN: épisode 3"

 

Après une nuit quelque peu courte, je me suis mise en route pour mon stage filé très tôt afin d'arriver à l'école à l'ouverture (préparation de matériel oblige).

Une fois sur place, je trouve la présence rassurante des ATSEM (toutes adorables avec moi) qui compatissent à mon angoisse et qui tentent de me faire rire. Plus tard, les premiers enfants arrivent pour la garderie du matin, et avec eux les paroles réconfortantes des parents brieffés par ma directrice la veille .

L'heure de la classe a sonné. Les enfants s'installent pour le goûter, je fais l'appel et regarde par la fenêtre: il est là...il arrive !!

Quelques minutes plus tard, il rentre dans ma classe. Je fais comme si rien ne s'était passé deux semaines avant et me dirige vers lui avec mon plus "beau" sourire et ma poignée de main la plus ferme. L'IEN me rend mon sourire, j'essaie d'être détendue et calme. Ca marche.

Je lui propose de s'installer à la table que je lui ai réservée où il pourra trouver tous mes classeurs. Il accepte volontiers et s'installe sans se préoccuper du reste. Soudain, un de mes élèves se met à pleurer: "J'ai peur du monsieur"...le comble !!! J'avais envie de lui dire que...moi aussi

L'IEN ne semble pas intéréssé par ce qui se passe, je vais au coin regroupement pour les rituels, lui, épluche le cahier d'appel de la titulaire. Cela me rassure un peu et m'aide à me détendre, au moins, il n'est pas en train de scruter le moindre de mes gestes.

Tout se déroule comme d'habitude. Séance de langage sur un album de littérature de jeunesse, comptines, météo...Puis motricité !

 

Au bout d'une heure, il me demande de laisser ma classe pour l'entretien, il a terminé son observation et il doit partir inspecter quelqu'un d'autre.

Je le suis, et nous nous retrouvons quelques minutes après dans la classe...Je me prépare à entendre une remarque sur l'incident téléphonique: et si jamais il m'avait pris en grippe ??

Il commence l'entretien par une critique virulente sur ma façon d'enseigner le langage: il a lu mon mémoire qu'il trouve "formidable" mais ne comprend pas pourquoi je n'applique pas ce que je dis dedans...Je lui explique que le dispositif mis en place pour mon mémoire demande beaucoup d'organisation et d'investissement, qu'il n'est pas toujours facile de le mettre en place d'un jeudi sur l'autre...Il n'est pas d'accord. Mais voyant que j'étais ouverte à la discussion, il se déride et se met à sourire. L'entretien devient échange...et finalement l'IEN se met à me conseiller d'un ton plutôt bienveillant. Il souhaite que je théâtralise plus (ce que fait le plus souvent mais le jour des inspections on hésite davantage ) et me montre sa façon à lui de théâtraliser...Rires !! J'ai plus l'impression de voir en face de moi un ancien instit nostalgique...

Un bon quart d'heure s'écoule, il doit partir il est pressé...L'angoisse me prend alors, je n'ai pas vu le rapport et il ne me dit pas son verdict. Je décide alors d'aborder le sujet avant qu'il ne soit trop tard:"Et...euh...pour le rapport comment ça se passe ?" Il me répond:"Ah oui ! je le ferai passer ! Je vous valide, c'est satsfaisant !"

Ouf...à part le fait qu'il ait bloqué sur le langage, il ne m'a rien dit sur le reste, donc j'en déduis que...ça allait !

Cependant, en le raccompagnant au portail, je m'interroge sur l'incident de la grève...Je souhaite vraiment lui dire que je n'étais pas en tort ce jour là...Et je profite de l'apparente décontraction de nos échanges pour lui en parler...Et là: SURPRISE !! Il ne s'en souvient pas (...) et me dit "laissez tomber, ce n'est pas grave".

Et dire que j'ai passé une semaine atroce à me torturer...no comment

 

Vendredi 30 mai: Soutenance du projet.

 

Chaque PE2 passe devant la classe et un jury composé de professeurs de l'IUFM et d'IMF pour présenter son projet. Je raconterai cette journée mémorable lors d'un prochain post destiné à vous éclairer sur la formation à l'IUFM (car vous l'aurez remarqué, j'en ai très peu parlé)

Mon travail a été validé, mais jugé "moyen". Il est vrai que j'avais un peu galéré pour le mettre en place (j'avais attrapé la grippe et n'avais eu que 8 jours pour mener à bien).

 

 

 

Maintenant vous savez tout...il ne reste plus qu'à attendre le verdict pour la titularisation. Apparemment je n'ai pas de souci à me faire, même le directeur de l'IUFM m'en a fait allusion...mais bon, sait-on jamais ?

 

A très bientôt pour de nouvelles aventures !!!

 

 

Vous ne sentez pas ? ça sent...la fin !!!

Par Maîcreeeesssse :: 01/05/2008 à 11:32 :: La PE2

Bonjour tout le monde,

 

 

il y a un an, je révisais les épreuves écrites du CRPE...

 

Et aujourd'hui, je boucle mon mémoire, du moins je peaufine la mise en page car je le fais relier demain

Je l'ai terminé la semaine dernière...Un grand soulagement ! Je travaille dessus depuis novembre.

Une bonne chose de faite donc, reste la soutenance maintenant !

Mon directeur de mémoire m'a dit qu'il était content de ce que j'avais fait. J'ai un peu peur pour l'oral et des questions qu'il me posera mais bon...wait and see !!

 

Je prépare également la soutenance de mon projet sur le développement durable. Nous avons un petit dossier à rendre que j'ai presque terminé.

 

Concernant la visite de l'IEN sur mon stage filé...je suis dans l'expectative !!!

Il devait venir le 15 mai mais...mon école sera fermée pour cause de grève...Il ne reste qu'une date où il pourrait venir: le 22 mai. Mais apparemment il est déjà très pris ce jour là.

Je suis quand même un peu inquiète pour les conditions de cette inspection. Comment va-t-il régler ce problème ??   J'aurai la réponse la semaine prochaine...pont oblige...

 

Enfin, je ne désespère pas !

Je suis très sereine en ce moment. Disons que la fin de cette année de formation étant proche, cela aide à tenir.

J'ai retrouvé hier mes petits élèves de TPS/PS. Presqu'un mois que je ne les avais pas vus !

L'effectif a ENCORE augmenté. Des nouveaux sont arrivés, du coup nous avons:

 

17 TPS de 2 ans

14 PS de 3 ans

Soit 31 enfants en bas-âge à gérer à...2 ! (enseignante + ATSEM)

 

Je vous laisse le soin d'imaginer les conditions travail...En plus j'ai 150 km à faire dans la journée ! Cela ne me dérange pas mais le soir la fatigue prend le dessus. Généralement je ne fais pas long feu...

Et certains auront encore l'indécence de dire que notre métier n'est pas bien crevant...ben voyons !

 

Enfin, c'est aussi beaucoup de satisfaction !

Je me rends compte de plus en plus des progrès qu'ils ont fait !! Quel plaisir !

En ce moment nous travaillons sur l'écriture des lettres avec les PS. La tenue du stylo, la bonne formation des lettres capitales, la reconnaissance du prénom (par le biais de manipulation diverses). C'est très interessant et surprenant quand on sait qu'il y a quelques mois encore ils ne faisaient que des "gribouillages" une fois le feutre en main. Là ils sont capables d'écrire leur prénom en capitales d'imprimerie...C'est fort ! Il n'ont que trois ans...

Nous avons abordé beaucoup de thèmes durant cette année:

 

- Les insectes

- Les légumes et le jardinage

- Le corps humain

- Les couleurs

- Les saisons

- L'eau

 ETC...

 

Autant d'occasions d'approcher le monde qui nous entoure et de construire les 1ers savoirs. 

 

Et dire que c'est bientôt la fin...Quels élèves feront mon bonheur d'ici 5 mois ??

 

 

 

 

Bonne chance...tout simplement

Par Maîcreeeesssse :: 27/04/2008 à 18:53 :: La PE1 et le CRPE

Quelques lignes pour souhaiter BONNE CHANCE à tous les candidats du concours de professeur des écoles session 2008 !!!

Dans deux jours les épreuves d'admissibilité...

 

Que dire ?

 

Croyez en vous ! Toute personne bien préparée a sa chance. Et surtout, restez sereins le jour J quoiqu'il arrive même après les épreuves...

Ceux qui suivent ce blog depuis le début connaissent mon expérience !

Faites votre maximum, il faut tout donner pour ne rien regretter...Ce concours est très difficile, mais tout est encore possible !!

 

Et surtout reposez-vous la veille de l'épreuve et faites le vide, les deux mois à venir vont être intenses...pour beaucoup d'entre vous je l'espère

 

Immenses pensées et...bonne chance à tous !

 

 

Dernière ligne droite

Par Maîcreeeesssse :: 13/04/2008 à 16:45 :: La PE2

Voilà...mon dernier stage groupé s'est terminé vendredi.

J'ai donc quitté mes petits élèves et mes collègues de trois semaines...le coeur gros !   Quelle expérience enrichissante !

Durant ces trois semaines, je me suis sentie...BIEN ! Loin des bancs de l'IUFM...L'impression d'être une prof des écoles à part entière et non pas une prof des écoles en formation...alors que c'est ce que je suis (mais plus pour très longtemps si tout va bien !)

Je me suis vraiment bien entendue avec tout le monde, et surtout avec la classe bien sûr. 20 gamins extras ! Qui ont failli me faire pleurer en marquant avant que je ne parte des petits mots d'adieux au tableau

 

 

 

Et me voici maintenant en "vacances"...Le commun des mortels s'exclamera "Encore en vacances !!! ces profs alors !!!"

Rassurez-vous, je ne vais pas chômer car après ces vacances, nous entamons la dernière ligne droite pour notre validation et notre titularisation.

Je le rappelle: nous avons eu le concours, mais cela ne suffit pas. Il faut aussi valider l'année de formation à l'IUFM pour être titularisé.

Pour ma part, je n'ai pas à me plaindre jusqu'à présent. Mon bilan intermédiaire étant très positif...

Mais le mois de Mai s'avère très chargé.

 

Je dois terminer mon mémoire car il faut le rendre après les vacances.

La partie théorique est bouclée depuis février. J'ai mené l'expérimentation en classe et maintenant je dois rédiger mon analyse de pratique.

La soutenance aura lieu fin Mai. Le mémoire soit être validé au minimum avec la mention "satisfaisant"...

 

En parlant de soutenance, il y en a une deuxième. Concernant le projet cette-fois.

Pour mes fidèles visiteurs, souvenez-vous, lors de mon 1er stage groupé en février dans une classe de CE1, j'ai mené un projet sur le développement durable (création d'une page web).

Je dois maintenant faire un petit dossier présentant mon projet et le défendre lors d'une soutenance qui aura lieu fin Mai aussi.

 

Toujours fin Mai, nous passons l'examen du C2i2e, certificat informatique enseignant. Obligatoire maintenant pour tous les nouveaux profs titulaires.

 

Enfin, je vais retrouver le jeudi mes petites sections de maternelle et le 15 Mai, l'IEN vient me visiter...Gros stress...L'Inspecteur de l'Education Nationale...mon supérieur hierarchique. La cerise sur le gateau. Il va venir m'observer et noter mon travail toujours pour la validation comme toutes les autres visites que j'ai eues...Sauf que celle-ci est quand même stressante.

 

Une fois que tout cela sera terminé, l'IUFM prononce un avis de titularisation...puis ensuite c'est l'inspection académique qui décide.

Si le bilan est positif, c'est bon, on est titulaire ! Enfin professeur des écoles pour de vrai !!! Plus d'épée de Damoclès sur la tête.

Si le bilan est négatif: soit on redouble l'année de PE2, soit on est licencié si vraiment il y a eu des choses graves.

 

Donc dernière ligne droite...Fin Mai, tout cela sera terminé.

En espérant connaître au plus vite mon affectation de poste pour l'année prochaine...

 

Merci pour vos lectures...infiniment

 

 

 

 

 

 

 

Bienvenue en CM1 !

Par Maîcreeeesssse :: 06/04/2008 à 11:42 :: La PE2

Je suis désolée...je suis de moins en moins assidue.

Je pourrais vous en raconter des tonnes sur la PE2 mais le temps passe à une vitesse !!!

 

Bon, aujourd'hui j'ai déicidé de vous donner un peu des nouvelles sur mon dernier stage groupé qui se déroule depuis le 25 Mars et jusqu'au 11 Avril, en CM1 dans le nord du Lot.

 

Donc je remplace une enseignante partie en stage de formation continue.

Je vous l'avais dit, j'avais rencontré la classe début Mars histoire de voir un peu son fonctionnement.

La classe semblait travailleuse, respectueuse et sympathique.

 

Je ne m'étais pas trompée !

Tout se passe à merveille !!

L'école, immense, est très bien équipée: nous avons tout le materiel rêvé pour mener à bien notre travail. Les collègues sont ADORABLES. J'ai été accueillie à merveille !

Je travaille en collaboration avec ma collègue de l'autre CM1 (car il y a deux classes de chaque). Elle est géniale ! Et puis sa présence rassurante des premiers jours m'a permis de bien prendre confiance.

 

Vraiment, je ne regrette pas d'être si loin de Cahors, car j'ai de très bonnes conditions de travail.

Cela n'est pas négligeable, même si ce n'est que pour trois semaines, car nous avons deux visites évaluatives pendant ce stage, qui comptent bien sûr pour notre titularisation.

Les miennes étaient cette semaine.

 

C'est la première fois que je stressais autant pour des visites...Sûrement parce que c'est la fin de l'année. Jusqu'à présent mes visites se sont toujours bien passées, j'ai eu un bilan intermédiaire très positif pour la titularisation...ce serait dommage que tout s'écroule !!! (ça c'est mon côté pessimiste )

Donc me voilà rassurée: j'ai eu la visite d'un PEMF (Professeur des Ecoles Maître Formateur) qui a marqué dans son rapport que je faisais un travail "remarquable". Puis, j'ai eu vendredi la visite d'un PIUFM (Professeur d'IUFM) qui m'a également fait un bon rapport. Les deux m'ont dit que je n'avais aucun soucis à me faire.

Et pourtant...On ne se refait pas !

 

Là j'entame la dernière semaine. Puis après les vacances ce sera la dernière ligne droite avec:

- la soutenance du mémoire

- la soutenance du projet

- la visite de l'IEN sur mon stage filé

- les mouvements

 

Bref ! on va en baver jusqu'à fin Mai et ensuite nous pourrons souffler avant d'avoir notre classe...enfin !

 

 

 

 

Mouvements...les aléas de la vie enseignante !

Par Maîcreeeesssse :: 23/03/2008 à 11:26 :: La PE2

Bonjour à tous,

 

à la veille de mon deuxième stage groupé qui commence mardi, j'ai décidé de vous parler un peu des "à côtés" de la vie enseignante.

 

Le printemps arrive, c'est la belle saison mais aussi celle du... mouvement !

 

 

 

Les mouvements mode d'emploi :

 

Chaque enseignant peut participer à cette chose bizarre qu'est "le mouvement". Il y en a 2 par an et un 3ème un peu officieux peu avant chaque rentrée.

En fait lors des mouvements, l'inspection d'académie de chaque département publie la liste des postes à pourvoir.

Les enseignants déjà titulaires peuvent y participer si jamais ils veulent changer d'école, et bien sûr, les PE2 y participent d'office puisqu'il leur faut un poste à la rentrée !

 

Jusqu'ici tout va bien... Mais evidemment, nous ne pouvons pas aller où nous voulons c'est logique!

Chaque enseignant a un barême, des points accumulés avec l'ancienneté et la situation familiale. Cela permet de nous classer et les 1ers du classement seront...les 1ers servis of course !

 

Vous l'aurez compris, en tant que PE2, nous avons un barême minuscule (vu qu'on débute dans le métier) qui fait que nous sommes automatiquement en fin de liste.

Du coup, les meilleurs postes nous passent forcément sous le nez (c'est le jeu), c'est-à-dire, les postes de maternelle (très prisés dans le Lot), ou encore les postes proches de Cahors.

 

J'appelle cela "le principe de la fête foraine". Eh oui, c'est un peu comme au jeu des pièces qu'il faut faire avancer en ajoutant une autre pièce pour faire tomber les lots. On gagne des bons, des points mais au final quand on arrive à la caisse pour récupérer son cadeau, on s'aperçoit qu'il nous fallait au moins 5000 points pour avoir la jolie peluche en vitrine  Et toi avec tes 50 points il ne te reste plus qu'à choisir entre le briquet, la stylo lumineux qui marche une fois sur deux ou encore le porte-clef imitation Walt-Disney

Ben voilà, le mouvement c'est aussi ça.

 

Les postes proposés au 1er mouvement sont des postes allechants pour de jeunes débutants: des postes entiers (c'est-à dire toute l'année SA classe), proches des "grandes" villes lotoises...Mais ce sont aussi les plus cotés en points, et malheureusement, les petits PE2 n'ont pas assez de points pour rafler ces postes. Ou alors il faut qu'ils se jettent sur les quelques postes très loin et moins prisés que les autres pour être sûrs d'avoir un poste en Mai à l'issue de ce 1er mouvement.

Et chaque année, seuls quelques PE2 chanceux y arrivent (même pas une dizaine dans une promotion).

 

Mais tout n'est pas perdu !!!!!!!!!! (Là aussi c'est comme à la fête foraine, si tu n'as pas attrapé le pompom tu peux faire un autre tour de manège )

Il y a un deuxième mouvement ! Aux alentours de juin.

Même principe: une nouvelle liste de postes, encore des voeux à faire.

Mais cette-fois ça commence à être moins interessant: même si il y a quelques postes sympas, on commence à voir apparaître les fameux "postes franctionnés".

Qu'est-ce qu'un poste fractionné ? Rien de plus simple ! C'est plusieurs mi-temps pour te fabriquer un plein temps. Dans plusieurs école différentes...Tout de suite c'est moins allechant...On redevient la maîtresse de tel ou tel jour et ce n'est pas vraiment notre classe. Mais bon, il peut y avoir des occasions interessantes.

Rebelotte...Voeux...classement entre les collègues restés sans postes au 1er mouvement et...résultats fin juin !

 

Si positif: cela veut dire que tu as eu un de tes voeux ! super, tu vas pouvoir passer un été relativement "tranquille" car tu sais où tu vas atterrir à la rentrée de septembre ! (encore une fois quelques PE2...)

 

Si négatif: ben....tu vas passer un été à te morfondre car le troisième mouvement est la veille de la rentrée...Tu sais au dernier moment ce que tu vas devenir. Horrible !!!!! (sort de la majorité des PE2....)

Les postes du troisième mouvement sont des créations de postes dans l'urgence ou encore des remplacements à l'année car tel ou tel collègue ne peut finalement plus assurer ses fonctions pendant une année scolaire.

Parfois, on peut avoir de bonnes surprises si le poste est en ville ou dans un village sympa, dans une super école...

Mais on peut aussi en avoir de trèèèès mauvaises: un poste à "Saint Perpetuzelle les oies" où le portable passe difficilement et où le sigle ADSL est inconnu au bataillon . 10 habitants en comptant les moutons et le maire... Une école dans laquelle les collègues sont aussi sympas que des portes de prison ou encore dans laquelle les enfants t'attendent pour t'en faire baver !!! Bref ! on peut tout imaginer

 

 

 

J'espère que vous aurez compris cette explication sur le ton de l'humour...

Je fais un métier que j'aime par dessus tout et je continue d'avoir l'espoir de tomber sur une école pas trop mal dans un endroit pas trop isolé (ben oui je suis une fille de la ville )

Cependant, cela vous montre que les débuts d'un jeune enseignant ne sont pas faciles. L'année prochaine je serai sans doutes encore plus loin de ma famille, de mon chéri qui vit maintenant à Marseille (la mutation fera l'objet d'un autre post !)

Mais je relativise en me disant qu'il y a bien pire et....advienne que pourra !

 

Donc voilà !

1ER MOUVEMENT : du 21 mars au 9 avril 2008. Résultats fin mai !

 

En attendant, je laisse faire le destin !

 

 

VaCaNcEs TeRmInéEs : Reprise !!!

Par Maîcreeeesssse :: 04/03/2008 à 19:38 :: La PE2

Bonjour tout le monde,

 

les vacances ont pris fin hier et nous voilà au milieu de l'année ! Les trois mois qui s'annoncent vont être fort studieux, et pour cause !

Je suis visitée tous les jeudis sur le stage filé (sur "ma" classe de TPS/PS à Figeac donc), la rédaction du mémoire s'accélère et le deuxième stage groupé arrive à grands pas.

C'est d'ailleurs de ce dernier qu'il sera question aujourd'hui !

 

Petit rappel: en plus du stage filé qui se déroule toute l'année et tous les jeudis avec une même classe, nous avons 2 stages groupés de trois semaines chacun non-stop.

Le 1er stage groupé est passé, pour moi c'était en CE1 dans la banlieue de Cahors, vraiment INOUBLIABLE.

Le 2ème, c'est pour la fin du mois, dans le nord du Lot en CM1.

 

Hier, je me suis rendue en observation dans cette classe donc, pour voir un peu comment la titulaire fonctionnait et bien sûr pour faire connaissance avec les élèves.

L'école est immense ! 10 classes, près de 250 élèves...Mais effectifs réduits en classe !

J'ai donc fait connaissance avec la classe que je vais avoir pendant trois semaines, ils sont 19

J'ai été vraiment agréablement surprise ! Alors que les autres cours moyens de l'école avaient l'air agités voire très indiciplinés, les CM1 que je vais avoir sont assez sages et surtout très respectueux !!!

Ils vouvoient les enseignants...ce qui m'a beaucoup étonnée car de nos jours le vouvoiement s'est perdu dans les écoles (alors que j'ai connu moi même ce dernier en tant d'élève et dès le CP, je n'en suis pas morte soit dit en passant !) Personnellement je suis favorable à ce signe de politesse, mes collègues penseront que je suis rétro....J'ASSUME !

 

Bref ! j'ai passé une bonne journée, cela m'a rassurée car je pense être encore bien tombée pour mon dernier stage. C'est quand même essentiel d'être dans de bonnes conditions.

Seul hic, les 140 kilomètres aller-retour que je vais devoir faire pour aller bosser...mais bon ce n'est que trois semaines !

 

Voilà les dernières nouvelles...Ou du moins les nouvelles d'une PE2 en milieu de formation

A bientôt !

 

2 ans après...bon anniversaire !!

Par Maîcreeeesssse :: 26/02/2008 à 21:26 :: Général

Déjà 2 ans que j'ai écrit ces lignes :" Je me présente: mon prénom est Céline, j'ai 21 ans et j'habite à Toulouse. Enseigner à toujours été mon rêve. Aprés m'être cherchée pendant un bon moment, j'ai décidé de me tourner vers le professorat des écoles. Un peu par concours de circonstances...A force d'être au contact des enfants lors de mes différentes expériences, j'ai découvert ma voie ! Je veux être maîtresse ;o) Mais ce chemin est long et perilleux..."

 

Et aujourd'hui, un grand bout du chemin parcouru...Je suis professeur des écoles ça-y-est...pas encore titulaire (mais ce n'est qu'une question de temps !) mais c'est presque tout comme.

Parfois j'ai l'impression que c'est un rêve et que je vais me réveiller.

Il y a eu tant de doutes, tant d'heures de travail (et ce n'est pas terminé). Mais mon rêve s'est réalisé !

 

Ce concours est dur à décrocher mais rien n'est impossible.

Croyez en vous, ça en vaut la peine !

 

Je profite donc de cet anniversaire pour souhaiter beaucoup de courage à ceux qui se destinent à ce merveilleux métier et qui, comme moi l'an passé, sont à fond dans leurs révisions !

 

Merci de vos lectures ! C'est grâce à elles que ce blog existe toujours

 

Au revoir les enfants :'-(

Par Maîcreeeesssse :: 11/02/2008 à 16:58 :: La PE2

Et voilà...mon stage groupé de 3 semaines en CE1 est terminé depuis vendredi soir...Aujourd'hui je retourne à l'IUFM pour une semaine placée sous le signe des vacances (ben oui c'est dans 5 jours pour nous !!)

 

 

Je suis déjà nostalgique de mes petits élèves ! C'était vraiment inoubliable !!!

Malgré un début difficile car ce n'est pas évident de prendre du jour au lendemain une classe qui n'est pas la nôtre, tout est rentré dans l'ordre par la suite et je me suis vraiment régalée à travailler avec eux.

 

Mon projet sur le développement durable a été bouclé à temps mais j'ai eu chaud car pendant ce stage groupé j'ai attrapé....LA GRIPPE !!!

Je ne suis jamais malade d'habitude mais là je ne me suis pas loupée...J'ai donc été arrêtée 4 jours entiers, ce qui faisait ça de moins pour mon projet.

Mais bon, dès que j'ai repris (et en pleine forme ) j'ai essayé d'aller vite et ça a marché. Ou du moins devrais-je dire "Ils ont bien marché" car c'est le fruit de leur travail.

 

Nous avons donc fait un petit site internet dans lequel j'ai publié leurs textes, leurs dessins, leurs idées sur la préservation de l'environnement.

Ils ont adoré  et moi aussi ! Nos échanges étaient vraiment très riches et je me suis rendue compte qu'ils en savaient des choses malgré leur jeune âge (7 ans).

 

Vous pouvez visiter notre petit site à l'adresse suivante: http://monsite.orange.fr/ce1laberaudie

 

Et vendredi j'ai reçu plein de cadeaux de leur part, à ma grande surprise !!!

Je me suis trouvée assez sévère avec eux...Peut-être n'aurais-je pas dû l'être ? Mais le début à été trés difficile (entre ceux qui chahutaient tout le temps, ceux qui ne refusaient de travailler, ceux qui ne faisaient jamais leurs devoirs, ceux qui insultaient à longueur de temps les copains...) Du coup j'ai durci le jeu dès le départ en réinstaurant avec eux une charte de bonne conduite rédigée tous ensemble.

Mais malgré cela, j'ai quand même eu plein de dessins et de poèmes vantant mes mérites de "Maîtresse la plus gentille et la plus belle"

Certains m'ont même avoué "Mâîtresse c'est normal que tu te fâches puisqu'on chahute !!!" Ils ont tout compris, ouf !!

 

Enfin voilà...Cette nouvelle expérience me conforte dans ma vocation. J'aime toujours autant faire classe et être au contact des élèves même si c'est difficile parfois.

En étant juste et honnête avec eux, il est possible de faire des choses extraordinaires (surtout sur le plan humain).

Prochain remplacement de 3 semaines: en Mars, avec des CM1 cette-fois.

 

Jeudi je retourne à Figeac avec mes TPS/PS que je n'ai pas vus depuis 1 mois !!

J'espère qu'ils se souviendront de moi...Cela peut faire sourire, mais ils n'ont que 2/3 ans et c'est difficile pour eux de changer de maîtresse, ils leur faut beaucoup de repères réguliers. On verra bien !

 

A bientôt et merci de vos lectures !!

Bonne chance et grande pensée à tous ceux qui préparent le CRPE, c'est la dernière ligne droite !!! Accrochez vous, ça en vaut la peine !

 

 

Bienvenue en CE 1 !

Par Maîcreeeesssse :: 25/01/2008 à 0:17 :: La PE2

BoNjOuR humbles visiteurs !

 

Meilleurs vœux et bonne année à tous ! Certes, c’est un peu tardif, mais il paraît qu’on a tout le mois de janvier non ?

 

Une nouvelle année vient de débuter, et de nouvelles aventures aussi !

Me voilà en stage pendant 3 semaines dans la banlieue de Cahors. Je remplace une enseignante de CE1 jusqu’au 8 février.

Donc depuis lundi, je fais classe tous les jours à 25 CE1 survoltés !!

Le 1er jour a été très éprouvant…

Ils sont très vifs et surtout très remuants. De plus, 15 filles et 10 garçons ça fait une classe de pipelettes !!

 

Mais bon j’ai posé le cadre dès le départ et depuis mardi ça va de mieux en mieux. Disons que j’arrive à tenir la classe…et du coup pas mal de choses deviennent possibles.

 

Cette expérience me change vraiment de mes petites sections de Figeac (que je retrouverai à partir du 14 février).

Dans un premier temps, cela me fait bizarre d’avoir 25 enfants assis face à moi derrière une table car en maternelle ce n’est pas du tout ainsi !

Ensuite, les journées sont longues pour eux car l’emploi du temps ne leur laisse aucune minute de répit ! Grammaire, mathématiques, découverte du monde, anglais etc… Les activités s’enchaînent et les petits corps flanchent sur les tables au fil de la journée.

Mais bon, il y a de très bons côtés cependant.

 

Par exemple, je travaille sur un projet qui porte sur le développement durable. Et les élèves ont beaucoup d’idées et de connaissances à ce sujet.

C’est vraiment agréable de discuter avec eux.

Nous allons monter une petite page web qui donne des conseils aux gens pour préserver l’environnement. Ils sont assez motivés même si j’avoue qu’un tel projet est très dur à mener car ils manquent encore un peu de maturité et d’autonomie. C’était peut-être ambitieux au départ mais j’adapte au fur et à mesure. Tant pis si à la fin je n’ai pas fait tout ce que j’avais prévu.

L’important c’est de faire passer des choses !

 

A la fin de la journée je suis sur les rotules !! Mais tout de même satisfaite de mes journées même si parfois ce n’est pas toujours aisé de travailler avec des enfants (par exemple, je me suis découvert un don particulier pour la médiation entre pipelettes « Maîtreeeeeeeeeeeeeeeeeessse !!!!!!! Naomie elle a dit qu’elle voulait plus être ma copine ! Et en plus elle dit que mon pull ressemble à un haut de pyjama !!!! »

Heureusement, je me souviens encore de comment j’étais à leur âge et donc je ne suis pas trop inquiète ;o) Cependant, le soir quand je rentre chez moi, j’entends encore leurs voix lancinantes m’appeler ou encore leurs petits gémissements fébriles quand ils veulent que je les interroge (souvenez-vous, vous aussi j’en suis sûre !!!)

 

Donc voilà ! Je suis en plein dans le cycle 2, dans l’apprentissage de la lecture et des additions sans parler du vivre ensemble !

Cela me plaît bien même si pour l’ instant ma préférence va encore vers la maternelle ^^

 

A bientôt pour de nouvelles aventures !!! Et merci pour vos visites et commentaires.

 

 

 

Joyeuses fêtes de fin d'année !!!

Par Maîcreeeesssse :: 26/12/2007 à 16:33 :: La PE2

Je profite des vacances pour poster un nouveau billet !

 

Tout d'abord: Bonnes fêtes de fin d'année à tous !! Avec beaucoup de bonheur et bien sûr la santé !

 

 

 

 

De mon côté, tout va bien...ou alors devrais-je dire: ça va mieux.

 

La fin de cette année scolaire et de ce 1er trimestre en tant que PE2 a été quelque peu difficile. Une accumulation de fatigue et de pression en gros...

 

Mon stage filé en petite section tous les jeudis se passe à merveille !

Mes petits élèves sont adorables...J'ai vraiment pris confiance et je suis (presque) comme un poisson dans l'eau.

J'ai eu la visite du conseiller pédagogique qui a noté mon travail "trés satisfaisant" avec une appréciation plus que positive. Je suis ravie ! Mais il faut dire que je travaille beaucoup pour donner le meilleur à mes élèves mais aussi à...l'institution !

Cependant, il ne faut pas s'endormir sur ses lauriers et essayer de travailler encore et encore ! Rien n'est gagné...

 

Mon mémoire avance à grands pas et j'arrive tout de même à bien m'organiser.

J'ai déjà quasiment terminé la partie théorique que je suis en train de rédiger.

Je travaille sur l'oral en maternelle et plus précisément sur les enjeux discursifs d'un dispositif appelé "album-écho".

 

A partir du 21 janvier et pour 3 semaines, je vais faire mon 1er "stage groupé" (il y en a 2, l'autre est en avril).

Durant 3 semaines, j'aurai la charge d'une classe de CE1 (leur enseignante est en stage et je la remplace).

Je suis allée observer cette classe la semaine dernière et ça m'a fait bizarre.

Même si ces enfants n'ont que 7 ans, pour moi ce sont des géants à côté de mes petits bouts de 3 ans.

Ils sont 25 dont 15 filles...une classe de pipelettes !!!

Certaines ont déjà essayé de me mettre dans leur poche en hurlant des "ouais !!!!!!!!!!!!!!!!" quand leur enseignante leur a dit que j'allais leur faire classe en janvier (alors qu'ils ne me connaissent pas hi hi).

D'autres sont venus discrètement me voir pour me demander si j'étais contente d'être maîtresse ou encore pour me dire...."Tu es trop belle !!"

Ah la la !!! La malice enfantine !!!!

Mais bon, je connais déjà les ruses (c'est du vécu) et compte rester ferme sur la discipline car la titulaire m'a prévenue.

 

Durant ce 1er stage groupé, je vais devoir mener un projet pluridisciplinaire (ça fait partie des exigences de l'IUFM et du rectorat pour notre validation).

J'ai décidé de mener un projet sur le développement durable et les gestes écologiques.

Il s'agira de fabriquer un album-documentaire à destination des parents pour éduquer aux gestes éco-citoyens.

Ca ne va pas être une mince affaire car en trois semaines ce n'est pas évident et puis nous ne connaissons pas bien la classe donc ce n'est pas sûr qu'ils accrochent...mais bon !

 

Mais pour l'instant je suis en vacances et j'essaie tant bien que mal d'en profiter malgré la masse de boulot qui m'attend !

 

Merci pour vos lectures et à bientôt pour de nouvelles aventures !!!

 

Coup de mou chez les PE2... :-s

Par Maîcreeeesssse :: 07/12/2007 à 18:21 :: La PE2

Déjà presqu'un mois que j'ai posté mon dernier billet...Je rentrai à peine de vacances !

VACANCES...on a coutume de dire que les fonctionnaires (et en particulier les profs) n'ont que ce mot à la bouche. Pour ne pas atiser de stériles tensions je ne dirai rien à ce sujet.

Juste que je...ou plutôt nous sommes épuisés.

 

En cours, nos mines sont tristes et angoissées, l'entrain du début d'année a disparu.

Baisse de moral à l'approche de Noël ? Il semblerait que malheureusement cela soit plus grave...Mais devoir de réserve oblige, je n'en rajouterai pas plus.

 

Mémoire, projets, devoirs à rendre dans beaucoup de matières, stress, visites, inspections...

Le sourire de nos élèves le jeudi sont nos seuls rayons de soleil ...

 

Il va falloir s'accrocher car nous ne sommes qu'à la moitié de notre année de formation avant le grand saut avec une VRAIE classe rien qu'à nous, tous les jours de la semaine.

 

Puis de toute façon, la vie n'a jamais été un long fleuve tranquille ! Même celle des profs...!

 

 

A bientôt avec le sourire !

Retour de vacances !

Par Maîcreeeesssse :: 11/11/2007 à 22:12 :: La PE2

 

Bonjour les gens !

 

et encore merci pour vos visites toujours aussi nombreuses, ça fait plaisir !

 

Voilà les vacances de Toussaint terminées...Elles n'étaient pas inutiles d'ailleurs, les batteries sont rechargées et j'ai eu la joie de retrouver mes petits élèves jeudi mais aussi vendredi exceptionnellement !

 

Et demain reprise des cours à l'IUFM.

J'ai rencontré mon directeur de mémoire avant les vacances. Il m'a demandé d'affiner ma problématique.

Alors pendant les vacances, je me suis rendue dans mon ancienne université (université Toulouse le Mirail !!) pour aller chercher des bouquins dans mon ancienne bibliothèque de sciences du langage (nostalgie quand tu nous tiens!)

J'ai travaillé tous les matins pour avancer un maximum.

Je pense travailler sur l'élaboration d'un "album écho". Un album écho est un album réalisé avec les élèves à partir d'un événement vécu en classe et pris en photo (ex: carnaval).

A partir de ce dispositif, des séances de langage trés motivantes sont possibles et c'est pas mal du tout pour travailler la maîtrise du langage oral avec les enfants.

 

Ma problématique pour l'instant est:

Réalisation d'un album écho en TPS/PS: quels enjeux pour la mise en place des conduites discursives ?

J'attends l'avis de mon directeur de mémoire. Il veut venir me filmer en classe, ça va être sympa ! J'ai toujours rêvé de faire mon cinéma

En bonus, voici une photo de l'arbre d'automne réalisé avec mes petits loups. Nous avons utilisé plusieurs techniques: peinture au sable, empreintes de feuilles à la craie d'art, empreintes de mains pour les plus petits...Un autre groupe a réalisé le fond.

Compétences travaillées: Réaliser une composition en plan selon un désir d'expression.

                                         Tirer parti des ressources expressives d'un procédé et d'un matériau donné.

                                         Adapter son geste aux contraintes matérielles.

Compétences transversales: Dire ce que l'on fait ou ce que fait un camarade (maîtrise du langage).

                                              Décrire, comparer, classer des perceptions visuelles (travail sur les couleurs).

 

Et j'en passe...Vous voyez qu'on travaille en maternelle ??

 

Stages, mémoire et compagnie !

Par Maîcreeeesssse :: 23/10/2007 à 11:08 :: La PE2

Bonjour à tous et à toutes !

 

Tout d'abord merci pour vos visites, ce blog a reçu depuis sa création en février 2006 pas loin de 11 000 visites

Malheureusement, je ne suis pas aussi active que je voudrais l'être.

La PE1 (prépa au concours je le rappelle), ce n'était pas de tout repos...mais la PE2 n'en parlons pas !

 

 

Des nouvelles du stage filé:

 

Voici maintenant 7 semaines que j'ai repris les bancs de l'école en tant que professeur cette-fois.

Mon stage filé se passe à merveille !

Aprés avoir travaillé sur les insectes (et notamment les chenilles comme vous pouvez le voir plus bas), j'ai ensuite enchainé sur un projet portant sur l'automne.

Les enfants ont pu donc découvrir les couleurs de cette si belle saison (pas évident quand on a 2 / 3 ans), nous avons travaillé sur les empreintes de feuilles, de mains, de sable etc...Jeudi prochain, nous allons assembler tout ça pour faire notre "arbre de l'automne". Je le prendrai en photo pour vous le montrer.

Question motricité, en revanche, c'est un peu la galère !!!

Pour de si jeunes enfants, cette disciplines est trés importante car pour eux tout passe par le corps.

J'ai donc été chargée de m'occuper de la partie "Rondes et jeux dansés". Je vous entends dire "Ah c'est super ça !" mais euh....comment dire...

L'enfant de 2 / 3 ans est encore trés autocentré. Tenir la main d'un camarade plus d'une minute relève de la mission impossible. Alors imaginez, tenir la main + faire une ronde + tenir la ronde + chanter...cela donne l'équation suivante = CATASTROPHE.

Mais bon, je ne me suis pas laissée abattre pour autant et j'ai pris le problème à la source.

Il a donc fallut tout d'abord leur apprendre à se tenir la main...tout bêtement.

Puis, une fois que les enfants ont été habitués à cette proximité toute relative, nous avons essayé (nous = moi et l'ATSEM) de les faire mettre en rond.

Mais un rond à 3 ans c'est du chinois !

J'ai donc matérialisé une marre au sol à l'aide d'une corde. "La marre au crocodile". Au centre, un vilain crocodile qui ne se privera pas de manger les petits enfants qui ne gardent pas leur pied sur la corde. Mais ce crocodile n'est pas si méchant que ça (niark niark), il adore les chansons.

Vous avez saisi ? La corde au sol étant disposée en rond et les enfants grâce au jeu devant garder leurs pieds sur cette dernière, nous arrivons à obtenir une...RONDE !

Il ne restait plus qu'à chanter...Mais pour ne pas trop corser la tâche, nous chantons pour l'instant des comptines déjà connues.

Certains penseront que c'est trés primaire...et bien oui ! Nous avons tous eu 3 ans et à 3 ans on est tout neuf, il faut tout nous apprendre ou presque...!

Aprés les vacances de la Toussaint, j'aborderai les légumes, toujours en relation avec notre projet d'école sur le jardinage.

 

 

Et le mémoire dans tout ça ?

 

Parlons de choses qui fachent

La saison du mémoire est enfin arrivée !

Mon thème est délimité, ce sera "la pédagogie de l'oral en TPS / PS".

Mon directeur de mémoire est mon prof de français, également agrégé de lettres et ex-doctorant en sciences du langage (chouette ! je suis licenciée de sciences du langage)

Pour l'instant nous n'avons que peu échangé. J'ai un RDV avec lui vendredi pour qu'il me donne les 1ères pistes de travail.

Il m'a dit qu'il voudrait me filmer en classe en train de faire une séance de langage pour que je puisse illustrer ma soutenance (en mai).

Pour l'instant c'est tout ce que je sais. La suite au prochain épisode !

 

La maternelle c'est bien mais les autres classes aussi !

 

Et nous en arrivons à parler des 2 autres stages qui nous attendent cette année.

Tous les jeudis je suis en stage en maternelle à Figeac comme vous le savez, mais en janvier et avril nous partons 3 semaines d'affilées (et du coup nous laissons temporairement notre classe du jeudi) pour tester d'autres cycles.

Voici les classes que je vais avoir.

Janvier: double niveau CE1 / CE2 dans la banlieue de Cahors.

Avril: CM1 dans le nord du Lot.

 

Je suis assez satisfaite même si ça va me faire bizarre de passer de la maternelle et de mes bouts de choux de 3 ans à des pré-ados de 10/11 ans (oui oui de nos jours la pré-adolescence commence tôt croyez-moi...)

 

 

Enfin voilà les dernières news !

J'attends les vacances avec impatience.

J'ai déjà été malade 2 fois en octobre et la fatigue se fait cruellement ressentir.

 

A trés bientôt !!

Une association qui vaut le détour !

Par Maîcreeeesssse :: 02/10/2007 à 16:56 :: Général

Un petit post pour vous faire part d'une association trés sympathique nommée "Lire c'est partir".

Dans le but de privilégier la lecture, cette association propose aux écoles primaires, maisons de quartier etc...un choix de livres pour enfants, oeuvres d'auteurs classiques ou contemporains contre le remboursement des frais d'impression uniquement...soit la modique somme de 0.70 euros (si ! si !)

 

Nous avons eu leur visite aujourd'hui à l'IUFM et nous avons été ravis !!!

Un large choix d'ouvrages classiques mais aussi contemporains avec des auteurs tels que Gudule, Jardin...Pour tous les âges bien sûr !

Les illustrations sont de qualité et vraiment ça vaut le coup !

Certes, les couvertures ne sont pas cartonnées mais pour 0.70 euros le livre, c'est donné !

 

Pour ma part j'en ai acheté 17 !!! Pour la maternelle mais aussi l'élémentaire car ma carrière sera longue (je l'espère :o) ) J'en ai eu pour 11 euros seulement alors que ce n'est même pas le prix d'un ouvrage de littérature de jeunesse dans le commerce.

En plus cela permet de connaître et de faire connaître des auteurs et illustrateurs qui débutent. Un régal !

 

Voici leurs coordonnées :

 

Lire c'est partir

23 rue de la juiverie

91150 Etampes

e-mail: lire-cest-partir@wanadoo.fr

http://lirecestpartir.free.fr    (vous trouverez l'intégralité de leur catalogue ainsi qu'un bon de commande).

 

 

A faire connaître ABSOLUMENT !!!

 

Le bonheur est dans la cour de récré :-)

Par Maîcreeeesssse :: 27/09/2007 à 21:23 :: Stage file

J'ai décidé de mettre un peu plus à jour mon blog, d'une part pour me rattraper de ces absences répétées de cet été mais aussi pour vous faire partager mon quotidien de PE2 bien évidemment.

 

Aujourd'hui nous sommes jeudi, jour de stage filé !

Mon 4ème jeudi pour être plus précise.

Si mes débuts ont été un peu difficiles, j'avoue que ça va de mieux en mieux (en espérant que ça continue ).

Je n'ai pas eu de mal à me faire accepter dans l'école. Toute l'équipe me considère comme une enseignante à part entière, à commencer par Marie, la directrice que je remplace. Elle me fait confiance et me laisse entière carte blanche pour piloter sa classe ce jour-là.

Même si cela peut paraître agréable à 1ère vue, un inconvénient subsiste: elle ne m'aide pas beaucoup du coup !

Cependant, le directeur que nous remplaçons n'a aucune obligation de nous aider, il n'est pas là pour nous former. Et puis un directeur d'école à d'autres chats à fouetter et c'est bien normal...

Donc au début c'était un peu dur (on est toujours au début me direz-vous...) Lachée en pleine nature avec 29 enfants et avec une formation plus que succinte (pour l'instant), j'ai quelque peu tâtonné.

Heureusement nous avons des tuteurs qui sont maîtres formateurs et qui nous ont bien aidé à démarrer.

 

Et aujourd'hui, je peux dire que c'est le 1er jeudi où je sors de l'école ravie à ce point.

Je suis de plus en plus à l'aise avec ma classe et une réelle complicité est née entre nous.

La maternelle est un monde avec ses règles, ses us et coutumes...il faut les apprendre, les intégrer et jouer avec si vous voulez rentrer dans le quotidien de ces petites âmes qui débutent dans la vie .

 

 

L'enseignant de maternelle: une espèce trés trés spéciale :

 

Je me découvre chaque jour un nouveau talent caché...Oui, car l'enseignant de maternelle ne doit pas connaître l'inhinition et pour cause !

Il doit savoir chanter, danser, se rouler par terre si necessaire (pour montrer comme faire une roulade par exemple hi hi ), pêtrir de la pâte à modeler, mettre ses mains dans la peinture, imiter toute sorte de voix et de cris d'animaux...

De plus il se donne à d'étranges collections et rituels: il récupère les pots de yaourts, ne jette plus les rouleaux de papier toilette, court aprés le moindre bouchon de bouteille et même il lui arrive parfois de retomber en enfance et de se régaler devant un épisode de Dora l'exloratrice...(non là je plaisante ! )

Bref ! l'enseignant de maternelle est un adulte avec une âme d'enfant .

 

Cependant, il n'oublie jamais qu'il est là pour faire entrer les enfants dans les APPRENTISSAGES et non pour jouer comme en centre aéré...(non non l'école ce n'est pas les vacances!)

Bien souvent, les enseignant de maternelle sont sous-considérés...Déjà que les profs d'écoles en général sont un peu dévalorisés par leurs collègues du secondaire (chose complètement débile pardonnez-moi...nous avons exactement le même niveau d'études et notre concours est aussi difficile...n'oublions pas que nous passons TOUTES LES MATIERES et que nous sommes POLYVALENTS)...je ne vous raconte pas la réputation du prof d'école de maternelle qui lui est considéré comme un vulgaire pantin bon qu'à faire de l'occupationnel...

 

INJUSTE !

Imaginez une seule seconde une classe remplie de 30 jeunes enfants, un cadre institutionnel de plus en plus rigide (on obéit à l'Etat et aux programmes ne l'oublions pas), et donc une responsabilité, une obligation légitime de faire de ces enfants de futurs élèves armés à poursuivre leur scolarité dans les meilleures conditions.

Ce n'est pas rien.

 

Mais trêve de coups de gueule, je vais vous raconter ce que je fais dans ma classe en espérant convaincre les quelques réticents

 

Nous travaillons toute l'année sur un projet sur le jardinage.

Dans la cour de récréation nous avons un splendide potager et ce sont les enfants eux-mêmes qui ont planté les graines qui sont ensuite devenues légumes !!

Tout cela pour les sensibiliser à l'environnement et à l'écologie...C'est quelque chose qui tient à coeur à toute l'équipe...Nous formons les citoyens de demain...

Dans la classe de petite section dont je m'occupe le jeudi, nous allons à notre manière contribuer à cette éducation à l'environnement en donnant aux enfants l'occasion de mieux connaître la nature à leur échelle.

Oui à leur échelle, car il n'est pas question de faire des cours de sciences nat' .

 

Pour ma part, je travaille à partir d'albums de littérature de jeunesse.

Marie a l'intention de leur faire connaître les insectes.

Cette semaine, j'ai donc décidé de commencer un mini projet avec 2 albums dont voici les noms:

 

                  

 

Il s'agit de 2 albums trés connus qui mettent en scène 2 représentations différentes de la chenille (1er insecte introduit de l'année).

D'une part, varier les ouvrages de litterature de jeunesse permet aux enfants de se familiariser avec l'univers du livre et surtout de commencer à leur doner envie d'aller vers l'objet livre.

En ce qui me concerne, je suis amoureuse de la litterature de jeunesse et cette année je vais m'efforcer de leur faire voir le plus de livres possibles.

Mais un gros travail trasnversal peut être fait à partir d'un album de jeunesse.

Par exemple, à partir de la chenille, on peut travailler la découverte du monde, mais aussi le graphisme (faire une chenille avec des traces de bouchons de liège trempés dans la peinture, des traits verticaux pour les antenns et les pattes...) ou encore la logique (connaissance des couleurs par exemple).

Tout cela est bien sûr expliqué rapidement...Mais il y a beaucoup de choses à faire !

 

Pour l'instant mes séquences sont encore à l'état embryonnaire...Mais je vous tiendrai au courant de la suite !

 

A bientôt pour de nouvelles aventures!

 

De retour !!!

Par Maîcreeeesssse :: 21/09/2007 à 21:40 :: La PE2

Bonjour à tous !!

 

tout d'abord 1000 excuses pour cette longue absence...Aprés mon déménagement, j'ai bien-sûr fait transférer internet sauf que mon fournisseur d'accés s'est un peu fichu de moi (orange pour ne pas le nommer).

J'ai attendu 3 semaines avant qu'on daigne m'activer la ligne...

Aprés 2h d'assistance téléphonique, 2 déplacements en agence, une menace de résilitation de contrat et de plainte auprés d'une association de consommateurs plus tard, ayé internet remarche ! C'était aussi simple que ça...

Bref !

 

Donc depuis fin août il s'en est passé des choses vous vous en doutez !!!

Par où commencer ? Par le commencement peut-être

 

Alors on remonte le temps et nous arrivons au vendredi 31 Août !!

 

Vendredi 31 Août : réunion à l'Inspection académique et rencontre avec Monsieur l'inspecteur d'académie .

A cette occasion j'ai pu faire connaissance avec mes 29 camarades de promo, admis au concours et nommés sur Cahors comme moi. Quelques visages familiers..des sourires...des regards... Tout ce petit monde a l'air trés sympathique.

Bien-sûr l'inspecteur d'académie nous menace d'un "Rien n'est gagné !!! vous avez eu le concours mais vous n'êtes pas encore titulaire !!!"

Bon...ça fait redescendre sur terre...Même si au terme de la PE2 il y a 95% de titularisation ça fait froid dans le dos si jamais...

Puis on nous rappelle que nous sommes des enseignants POLYVALENTS et que Monsieur l'Inspecteur d'académie n'acceptera pas qu'un prof des écoles ne parle pas convenablement une langue étrangère et ne maîtrise pas l'informatique et aussi il devra savoir marcher sur les mains....(humour)

 

Lundi 3 septembre: rentrée à l'IUFM ! Nous nous retrouvons cette fois dans les locaux du 273 boulevard Martin pour faire connaissance cette-fois avec l'équipe de formation (car à l'IUFM on nous forme à enseigner je le rappelle !!)

Puis on nous indique les modalités de titularisation.

Bon, comme ça fait 2 fois que j'en parle, il faudrait quand même que je vous explique ce que c'est la TITULARISATION.

 

La titularisation késako ???

J'ai obtenu le concours, je suis donc professeur des écoles stagiaire car pour être titulaire il faut quand même faire ses preuves en classe (car le concours c'est que de la théorie en gros).

Donc, en PE2 on nous évalue sur plusieurs points.

- le fameux stage filé qui est tous les jeudis (pour moi avec des petites sections à Figeac)

- les stages en responsabilités groupés, au nombre de 2 de 3 semaines chacun.

- le mémoire professionnel et la soutenance (sur une problématique de l'enseignement of course)

- un projet pluridisciplinaire à monter et à tester durant les stages.

- une chorégraphie de voltige à réaliser avec du funambulisme, un triple saut arrière et une reception nickel sur les deux pieds.... (humour bis...quoique !)

Donc oui, vous pouvez constater que ce n'est pas une mince affaire... Le concours était déjà difficile mais une fois le concours obtenu il reste encore des efforts à faire.

Donc si on satisfait à tout ça, nous sommes titularisés et nous n'avons plus aucun risque d'être licenciés...

Oui vous avez compris, si le cas échéant nous ne sommes pas titularisés soit on redouble notre année de formation soit on est...virés !

Mais bon tout cela est assez rare et en général 95% des PE2 sont titularisés.

 

Jeudi 6 septembre: 1er jour de stage filé !!!! [phase exploratoire )

 

Ayé je rentre dans le ring ! L'équipe de mon école est trés sympa, je suis vite intégrée et présentée comme la "maîtresse du jeudi".

J'ai une classe de 29 petits avec 19 tout-petits de 2 ans et 10 petits de 3 ans...Ils m'ont vite acceptée !!

Cependant, ce n'est pas de tout repos...

Il sont tréééés jeunes et c'est leur toute 1ère scolarisation donc il faut amener ces bouts de choux à devenir des élèves...ce qui n'est pas une mince affaire.

Respecter les règles de la vie collective, développer son langage, s'habituer aux rythmes scolaires...tels sont donc les objectifs de cette année cruciale.

 

Jeudi 13 septembre : 2ème jour de stage filé !!! [les choses sérieuses commencent]

 

Ouf, j'arrive à l'école et la plupart de mes élèves me reconnaissent !!(à 2 / 3 ans c'est pas toujours évident).

Bon...je vous passe la collation du matin, les 36 passages au pipi room, les pleurs, les doudous égarés etc...

J'ai prévu une journée assez classique basée sur le fonctionnement de la maîtresse que je remplace.

Ca se passe sans incidents majeurs.

Une séance de motricité où on a joué au loup (oui mais avec des objectifs pédagogiques derrière !!!!!!!! ) et aux tricycles.

Des ateliers divers et variés, peinture, jeux d'imitations, jeux de construction...

C'est le début de l'année donc on fait soft et on essaie de ne pas encore les dégoûter de l'école...Pour l'instant on ne les oblige pas à rester 6h assis sur une chaise...ils auront tout le temps de le faire aprés.

Bref ! Tout s'est bien passé même si parfois j'ai du mal à cadrer ces 29 petits bouts de 2 et 3 ans...normal là c'est la maîtresse inexpérimentée qui parle

Sinon ce jour là j'ai aussi rencontré les parents d'élèves à l'occasion de la réunion de rentrée. Ils n'ont pas été trop curieux à mon sujet et je n'ai pas eu trop de regards suspects quant à mon "jeune" âge.

 

Jeudi 20 septembre : 1ère visite d'un maître formateur

 

J'ai oublié de vous dire que l'évaluation des stages se fait par des maîtres formateurs (qui ne sont pas de l'école), des conseillers pédagogiques et la dernière est réservée à Monsieur l'inspecteur de cicrconscription (c'est la visite la plus décisive !!! elle a lieu en avril.)

Donc hier, j'ai eu la visite d'une instit formatrice qui est aussi ma tutrice. Elle m'aide dans la construction de mes séances et elle m'évalue lors des stages.

Elle est restée toute la journée dans ma classe à m'observer...Au final j'ai eu un raport satisfaisant même si il y a des trucs à corriger absolument dans ma pratique (notamment dans le gestion des activités.)

Mais elle a quand même marqué dans son rapport que j'étais dynamique, investie, sérieuse...bon.

 

Donc voilà ! Vous savez à peu prés tout.

Je reviendrai plus précisément sur ce que je fais en classe avec mes élèves lors des prochains posts.

Je parlerai aussi du mémoire professionnel. Pour l'instant j'hésite entre 2 sujets:

  - le développement du langage oral chez le jeune enfant (puisque je suis licenciée de sciences du langage ça tombe bien !)

  - l'intégration des enfants du voyage à l'école (j'ai 3 enfants issus de familles nomades dans ma classe).

 

Et aussi de mes courbatures (en maternelle on a du petit mobilier comme dans Blanche neige et les 7 nains...mon dos apprécie peu mais bon les aléas du métier...), états d'âme et coups de fatigue car franchement je suis crevée !!!!!

 

Qui a dit qu'être prof c'était de tout repos ???

 

 

 

Et finalement...

Par Maîcreeeesssse :: 29/08/2007 à 11:16 :: Stage file

...Au bout de  6 jours d'angoisse (bon d'accord j'exagère un peu), l'IUFM nous a donné ENFIN nos affectations définitives de stage filé.

 

Je serai toujours à Figeac mais pas dans la même école !! Et avec des petites sections cette-fois

Je suis trés contente même si ça a changé !!

 

Ma rentrée à l'IUFM débute le3 septembre et je commence à l'école tous les jeudis à partir du 6 septembre.

 

A bientôt pour de nouvelles aventures !!!

 

Et merci pour vos commentaires !

(Bonjour spécial à monsieur l'IEN qui est venu visiter mon blog (ouf pas ma classe encore ), bonne chance à votre fille nouvelle PE2 comme moi ! )

Et ça continue ENCORE et ENCORE...c'est que le début d'accord ! d'accord !

Par Maîcreeeesssse :: 25/08/2007 à 18:07 :: Stage file

J'aurais aimé aujourd'hui vous raconter ô combien ma pré-rentrée s'est bien passée mais...j'ai encore aujourd'hui du mal à croire au fiasco d'hier et pour cause !

 

J'avais déjà peu d'estime pour les administrations françaises et aujourd'hui le peu de foi qu'il me restait s'est totalement évanoui !

 

Ce concours fut difficile, certes nous l'avons tous choisi...mais depuis la proclamation des résultats, l'administration qui nous gère (à savoir les services du rectorat et de l'inspection académique) nous ont beaucoup malmenés.

 

5 jours aprés les résultats, certaines personnes ont reculé d'un rang dans le classement pour des raisons encore obscures...

Puis, aprés l'annonce des affectations, on nous a menacé de nous affecter d'office dans des départements déficitaires (et au dernier moment bien sûr, aprés que tout le monde ait trouvé un appart etc...) pour combler les trous.

 

Quelle trouvaille a encore trouvé l'administration pour nous mettre les nerfs cette fois ???

 

Nous dire, une fois les 400 bornes faites pour se présenter dans la circonscription où nous avons été affectés pour le stage filé afin d'assister à la pré-rentrée, que finalement on allait nous rechanger de stage d'ici une semaine !

Cela fait toujours plaisir...

 

J'ai rencontré ma directrice, commencé à discuter de l'organisation de l'année et voilà que nous entendons de la part de l'inspecteur "Hier les PE2 avait une affectation et...aujourd'hui ils n'en n'ont plus !!!" sur un ton jovial of course

 

En fait l'administration n'a pas pris en compte les transferts de scolarité (personnes voulant changer de départements de nomination, la réunion était hier pour décider si ces requêtes sont satisfaites ou non) et maintenant que tout cela est réglé il faut recalculer tous les barêmes et affecter de nouveau les gens en conséquence (vous me suivez ? en gros c'est une erreur de l'administration...une incompétence !!!)

 

Car pour le stage filé, on fait des voeux (parmi les 29 écoles proposées) et pour l'affectation divers paramètres comptent tels que: le classement, l'expérience professionnelle antèrieure, lâge, la situation familiale...

 

J'avais eu mon 3ème voeu et j'étais aux anges !!! Mais si un transfert rentre avec un meilleur barême, nous allons tous perdre le bénéfice de notre 1ère affectation et être envoyés...je sais pas trop où.

 

Bien-sûr, il y a plus grave dans la vie...mais j'étais tellement contente d'avoir obtenu cette place à Figeac...

Maintenant j'ai peur de tomber sur un directeur antipathique, un niveau avec lequel je ne suis pas à l'aise et surtout j'ai peur d'être envoyée à l'autre bout du département alors que je n'ai pas encore le permis de conduire (Figeac était accessible par les transports en commun donc c'était bien !)

 

Je noirci le tableau...Mais il faut dire que les débuts ne sont pas faciles. Nous sommes sans cesse trimbalés...Un jour on nous dit blanc, l'autre noir...

Que dire ?

 

Alors voilà ! j'aurais aimé vous raconter autre chose, mais cela montre bien que nos situations sont parfois loin d'être enviables. Et il parait que c'est tout le temps comme ça...

 

Donc maintenant RDV mardi 28 pour avoir nos affectation définitives...reste plus qu'à croiser les doigts

A new life begins !!

Par Maîcreeeesssse :: 23/08/2007 à 10:38 :: Stage file

Bonjour à tous !

 

me voilà de retour de vacances, plus vite que prévu et pour cause !

La rentrée dans le Lot étant plus tôt qu'ailleurss (semaine des 4 jours), l'administration a eu la bonne idée de nous prévenir au dernier moment pour nous dire "Ah oui au fait on vous attend pour la rentrée des profs le 24 Août!"...charmant !

 

Donc voilou ! je commence demain par une réunion avec l'inspecteur et tous les enseignants dema circonscription.

Mais au juste...où je suis affectée pour ce fameux stage filé ?

 

A Figeac !!! Jolie petite ville à 70 km de Cahors dans une classe de maternelles. J'aurais un double niveau Moyenne et grande sections.

Je suis ravie !!! Tous les lundis je serai à l'école avec les enfants (pour remplacer leur maîtresse qui est aussi directrice)

Il parait que l'école est super chouette ! Mais bon, je suis ultra stressée quand même car le 27 je fais aussi la rentrée des élèves et si je dois faire classe seule sans formation ça va être sympa (merci le stage filé!)

 

Je m'installe dans mon appartement à Cahors le 28 Août. Le 31 nous avons une réunion à l'inspection académique et le 3 septembre c'est la rentrée à l'IUFM !!

 

Je ne chôme pas mais bon c'est pour la bonne cause. Je suis à la fois excitée et inquiète. Serai-je à la hauteur ?

C'est la question que tous les nouveaux PE2 se posent .

 

 

Bon je dois filer !

Merci pour vos lectures ! à bientôt !

 

Figeac: une trés belle ville !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je ne vous le direz jamais assez...

Par Maîcreeeesssse :: 12/07/2007 à 19:13 :: Général

Le moment est venu de remercier toutes les personnes sans qui je n'aurai jamais eu ce concours...Car cette victoire n'est pas seulement la mienne...c'est aussi celle de tous les gens que j'aime et qui m'ont soutenue durant cette année difficile.

Vous m'avez tous soutenue à votre manière et je vous en remercie.

 

La personne à qui je dois tout est bien évidemment mon chéri, JL, qui a été exceptionnel avec moi. Il a toujours été là pour me remonter le moral, me soutenir, et m'aider dans mon travail (pour me faire réciter par exemple ). Sans lui je n'aurai jamais réussi...Il a cru en moi jusqu'à la dernière seconde. C'est d'ailleurs lui qui m'a annoncé mon admission. Je ne pourrai jamais lui rendre la pareille car ce qu'il a fait pour moi est immense...

Alors merci mon coeur qui embellit ma vie depuis 6 ans maintenant

 

 

Bien-sûr, je dédie cette réussite à mes parents qui ont toujours été là pour moi...Quelle chance j'ai eu !!

Ils m'ont supportée et ils ont enduré bien des choses !! Ils méritent vraiment une médaille !!

 

J'ai également une immense pensée pour mes amis: ma meilleure amie Charlotte, Céline (alias Cécilia Sarkozy ), Marie-Laure, Elodie...

Pour mes professeurs de l'IUFM de Foix et surtout Monsieur L. mon professeur d'histoire-géo qui y croyait plus que moi !

 

Enfin...je pense aujourd'hui à tous les émigrés espagnols de la retirada...ceux grâce à qui je suis là car je suis leur petite-fille...Ces gens n'avaient pas le droit d'accéder aux écoles normales (anciens IUFM) car ils étaient espagnols et non français...Alors ma victoire c'est aussi la leur !! Vos petits-enfants sont des Hommes libres !

 

Mon dernier mot ira à toi...qui veille sur moi...J'ai réalisé ton rêve...tu es morte trop jeune mais dans mon coeur tu seras toujours...même si je ne t'ai jamais connue.

 

Merci à tous ceux qui me lisent régulièrement et à bientôt !

 

_______________________________________________________________________________________________

MISE A JOUR DU 3 AOUT 2007

 

Un petit mot pour souhaiter à tous ceux qui passent par ici de trés bonnes vacances !

Je vais être absente pendant un moment car je pars pour 3 semaines à la montagne et aprés je dois déménager à Cahors. Du coup le temps que je transfère internet, je ne me reconnecterai pas d'ici un mois.

Comme ça en rentrant j'aurai des choses à raconter: stage filé, rentrée en PE2 etc...

A bientôt et merci pour vos lectures !!

 

 

Affectation reçue !!

Par Maîcreeeesssse :: 12/07/2007 à 18:58 :: La PE2

Aprés moultes heures d'attente, j'ai enfin reçu ce matin la fameuse lettre OFFICIELLE qui dit que...

 

Melle P. Céline est nommée en tant que professeurE des écoles stagaire dans le département...du LOT !

Voilà je suis fixée ! Je n'aurais pas eu l'Ariège, tant pis ! Le Lot c'est bien aussi ! D'ailleurs voici quelques photos de l'un des plus beaux départements de France (si ! si ! )

 

 

 

 

Donc voilà où je vais faire mes 1ers pas d'enseignante !

J'avoue que je suis un peu angoissée car je ne connais pas trop le coin...C'est drôle, car tout le monde me dit que je suis dans un endroit rêvé pour exercer mon métier. On me dit souvent: "Là au moins tu n'auras pas de cités qui craignent"

Je serai donc formée à l'IUFM Midi-Pyrénées sur le site de CAHORS, à 1h30 de Toulouse.

 

J'ai normalement trouvé un appartement ! J'ai passé ma journée sur le net à écumer les agences et les annonces. Je vais en visiter un lundi en espérant que ça soit le bon

 

Je ne vous cache pas que je me sens bizarre...J'ai encore du mal à réaliser qu'à la rentrée les élèves ne seront plus viruels

Je commence à classer les écoles que l'on me propose pour le stage filé (tous les lundis je serai devant les élèves. Je vais remplacer un directeur/une directrice en décharge de direction).

Pour la plupart il s'agit de cycles 3. Je connaitrai le nom de l'école dans laquelle j'officierai fin Août.

 

Un rêve se réalise...mais serai-je à la hauteur ?

 

 

 

En attente de l'affectation ou comment mes nerfs jouent aux montagnes russes !!!

Par Maîcreeeesssse :: 06/07/2007 à 19:28 :: La PE2

Ce qu'il y a de bien avec le CRPE, c'est que le plaisir dure...Et oui ! Aprés avoir passé une année horrible à bosser comme une ânesse, aprés avoir attendu les résultats avec mon fidèle destrier "le stress", il vous faut attendre le moment le plus important de votre future vie d'enseignant: LA NOMINATION !!!

 

Et oui car ceux qui me connaissent bien savent que je suis comme Saint-Thomas: je ne crois que ce que je vois !

Donc tant que je n'ai pas entre mes mains ma lettre comme quoi je suis bien admise et à tel endroit...je continue de rester sur mes gardes avant de me réjouir et de faire pêter le champagne

 

Car hier le rectorat nous a fait une fourberie assez inquiétante !

Certains candidats (je précise que les résultats sont officiels depuis le 27 juin), ont vu leur rang reculer d'une place aujourd'hui...Incroyable mais vrai !

Pour ma part, je suis toujours à la même place, mais certaines copines ont reculé dans le classement, on ne sait pourquoi !! Bien-sûr le rectorat s'est passé d'une explication...

Donc la méfiance est de rigueur !! On ne sait ce qui se trame dans les locaux de l'éducation nationale

 

 

Je suis en stress total (pour changer).

J'ai peur qu'il se passe quelque chose qui ferait tomber à l'eau mon rêve auquel je n'arrive toujours pas à croire...

 

Concernant l'affectation, je pense me retrouver au fin fond de la région Midi-Pyrénées car même si j'ai obtenu ce concours fort difficile du 1er coup je reste assez mal classée pour avoir mes premiers voeux.

Voici l'ordre dans lequel je les ai demandés:

 

1/ Haute-Garonne (Toulouse)

2/ Ariège (Foix)

3/ Tarn-et-Garonne (Montauban)

4/ Tarn (Albi)

5/ Lot (Cahors)

6/ Hautes-Pyrénées (Tarbes)

7/ Aveyron (Rodez)

8/ Gers (Auch)

 

D'aprés un syndicat formidable (le Sgen-Cfdt pour ne pas le nommer ! Merci Hybris pour tes précieux conseils ) j'ai peu de chance d'avoir l'un de mes 4 premiers voeux car ce sont les sites les plus demandés...

Vais-je devenir Lotoise ? Wait and see...

Dans tous les cas je ferai le métier que j'aime...Même si je risque d'être un peu déçue de mon affectation car si je suis à Cahors ou à Rodez je serai "loin" de ma famille et des gens que j'aime..snif !!!

 

Mais bon ne nous plaignons pas trop !

 

 

Donc voilà mon état d'esprit...Tant que je n'aurai pas la nomination entre les mains je serai intenable...et la pression de retombera pas.

Le rectorat a fait savoir que les courriers partaient aujourd'hui...Mais comme j'ai déménagé courant de l'année, je me fais transférer le courrier donc pour moi la lettre mettra...4 jours de plus !

 

Quand je vous dis que le plaisir dure...

 

PS: Je prends note des questions que vous me posez en commentaires ! J'y répondrai trés prochainement ! merci de vos lectures

Le rêve se réalise....

Par Maîcreeeesssse :: 27/06/2007 à 14:37 :: La PE2

Tout d'abord désolée de cette longue absence. Je n'avais plus internet et donc je ne vous ai pas donné des nouvelles de mes oraux !

 

Je vais être brêve car je suis conectée via l'ordi de mon frère et j'ai peu de temps.

Les oraux se sont bien passés...Je suis ressortie confiante aprés chaque épreuve mais vous le savez...un concours reste un concours et on ne sait jamais.

 

J'ai terminé mes épreuves le 20 Juin.

Et aprés une semaine de stress, de boule au ventre et de doutes....

 

 

 

 

 

 

 

ADMISE EN PE2 !!!!!!

 

Je n'y crois toujours pas...alors que les écrits ne s'étaient pas bien passés...et bien non !

Effectivement je me suis bien plantée en maths. Je n'avais pas terminé (souvenez-vous hi hi ) et j'ai eu 8....mais avec un 16 en français, 12 en Histoire-géo, 20 en sciences je suis passée largement (mais ça je ne le savais pas).

Ensuite, j'ai eu 15.5 en oral professionnel, 13 en littérature de jeunesse et 16 en anglais .

Donc me voilà admise sur liste principale dans l'académie de Toulouse à tout juste 23 ans. C'était ma 1ère tentative...J'ai encore du mal à réaliser mais quand j'aurai de nouveau internet je viendrai vous en dire plus !

Là j'attends mon affectation et j'espère être à Foix (mon 2ème voeu).

 

Je vous embrasse à tous !!! A bientôt et merci de votre soutien et vos lectures :-)

Oraux J-5...

Par Maîcreeeesssse :: 09/06/2007 à 7:37 :: La PE1 et le CRPE

C'est bon ! j'ai pu avant-hier, sur le site du rectorat, prendre connaissance de ma convocation aux épreuves orales du CAPE...

 

Et je suis assez satisfaite de mes dates !

 

Oral Pro et Littérature de jeunesse: jeudi 14 Juin (le 14 est mon chiffre porte-bonheur !!! pour les écrits j'étais aussi ilôt 14 )

 

Anglais: mardi 19 Juin

 

EPS: mercredi 20 Juin

 

Cela me laisse donc encore le  temps de travailler un peu, de paufiner mes exposés de litté et d'EPS, mais j'avoue que le stress se fait de plus en plus grand.

 

Je suis passée jeudi en simulation d'oral pro et de litté jeunesse (je rappelle que l'oral pro est l'épreuve la plus importante. On passe un entretien sur un sujet ayant trait à l'éducation devant un inspecteur de l'Education nationale et quelques autres personnes...) Je suis contente ça c'est trés bien passé ! Mes profs m'ont dit que j'étais trés à l'aise, que je parlais bien etc...

Cependant, cela ne m'empêche pas d'avoir trés trés peur !!! Surtout en EPS comme je l'ai déjà dit dans le post précédent...

 

Au 1500m, depuis que je me suis blessée (tendinite des adducteurs) mon temps (qui était déjà médiocre) ne s'est pas amémioré. Et pour cause ! Je cours le 1500m entre 9 min 50 et 10 min (vous pouvez rigoler je vous autorise) ce  qui me fait un merveilleux 4/20 !

Mais fort heureusement ce n'est pas un gros coeff (coeff 0.5) il y a aussi un entretien à passer aprés (en gros on nous pose des questions sur la manière d'enseigner l'EPS aux enfants...) donc j'espère gagner quelques points.

 

De toutes façons je compte surtout sur l'oral pro, la littérature de jeunesse et l'anglais...

D'ailleurs voici ici l'ouvrage que j'ai choisi de présenter. Il s'agit de "Un grillon dans le métro" de George Selden, (Titre original "Cricket in Times square") un classique de la littérature américaine.

 

 

 

[Extrait de mon exposé]

« Un grillon dans le métro » raconte l’histoire de Chester, un grillon venant du Connecticut qui, à cause de sa gourmandise, se retrouve par inadvertance dans les bas-fonds de New-York, à savoir la célèbre Station de métro Times Square. Il est alors recueilli par Mario, un enfant émigré italien qui tient avec sa famille un modeste kiosque à journaux dans la station. Mario voit en Chester un porte-bonheur et découvre que ce dernier possède un don pour la musique. En effet, grâce à ces élytres, Chester est capable de jouer n’importe quels morceaux de musique des plus classiques aux plus contemporains.

Mais le grillon se fait aussi deux autres amis : Tucker-la-souris et Harry-le-chat. Une amitié très forte va naître entre ces quatre personnages pourtant si différents mais qui ont néanmoins un point commun : l’amour de la musique.

Va s’en suivre une série de péripéties qui mettra en exergue des questions fondamentales sur lesquelles cette œuvre repose : l’amitié entre des êtres différents, l’honnêteté, la tolérance mais aussi de la quête de soi.

 

Enfin voilà mes péripéties !

Mes journées sont rythmées par le travail et les crises de nerfs ! C'est la peur qui me paralyse même si devant le jury je me battrai jusqu'au bout.

 

Allez je retourne au boulot !

A trés bientôt !!

 

 

 

 

Les miracles : ça existe !!!

Par Maîcreeeesssse :: 30/05/2007 à 15:42 :: La PE1 et le CRPE

Petit coucou pour vous dire que....je suis admissible !!!!

Je n'y crois toujours pas...l'espoir renaît ! Mais les oraux commencent le 11 juin donc ça va être travail intensif !

 

Il y a avait 2500 candidats, nous sommes 740 admissibles pour 332 postes. J'ai passé le plus dur mais rien n'est encore gagné !

 

Je serai absente pendant un moment mais je vous promets que derrière mon écran je suis...:-)

 

Merci à tous pour vos gentils messages !!

A bientôt !

 

___________________________________________________________________

 

Mise à jour du 04 Juin 07

 

Je reviens un peu vers vous pour vous raconter un peu combien ces derniers jours ont été forts en émotion !

Beaucoup d'entre vous ne doivent pas bien comprendre...Moi non plus d'ailleurs. Je ne suis pas du genre à me faire plaindre en faisant croire au monde entier que j'ai raté quelque chose...Mon ressenti était bien là mais le destin en aura voulu autrement.

 

Je ne voulais même pas regarder les résultats.

Mon grand-mère est décédé trois jours avant, et la veille, j'étais aux funérailles bien loin du verdict qui m'attendait le lendemain...

Et pourtant !

 

A 12h02 trés précisément, mon portable sonne...Au bout du fil Elodie, une de mes amies qui passait le CRPE aussi...Elle hurlait au téléphone. Je ne comprenais même pas ce qu'elle disait. Le seul mot que j'ai perçu c'est..."Félicitations". Et là j'ai compris

Qu'est-ce qui m'a sauvé ? Je n'en sais trop rien...Je sais et j'ai eu confirmation que la mauvaise gestion du temps (ce qui m'est arrivé le jour J) était trés discriminante...Je ne suis notée sur sur 12 en maths et sur 17 en histoire-géo...Et pourtant c'est passé...alors que quelques camarades de promo (ayant tout terminé) n'ont même pas passé le 1er tour (d'ailleurs toutes mes pensées vont vers eux )

 

Donc voilà l'aventure continue pour moi et pour 739 autres candidats !

Mais rien n'est gagné...même si on me dit trés à l'aise à l'oral, il y a certaines épreuves qui me font trés peur.

Notamment le sport. Nous avons une épreuve de 1500m où je fais une performance médiocre...M'étant blessée en cours d'année je n'ai pu poursuivre l'entraînement et je commence à peine à m'y remettre.

 

Mais bon on verra bien ! Je suis déjà contente d'avoir eu l'écrit et même si je ne suis pas admise au final je suis boostée pour l'an prochain !

 

Merci encore pour vos messages et merci aux fidèles qui suivent mes péripéties depuis plus d'un an maintenant.

 

A trés bientôt !

 

Faut-il encore y croire ?...

Par Maîcreeeesssse :: 14/05/2007 à 18:18 :: La PE1 et le CRPE

Voilà...c'est passé...

 

Que dire ?

 

On est tous un peu pessimistes dans des moments pareils.

Mais il y a des fois où on aurait aimé que ça se passe autrement...c'est mon cas.

 

Jamais je n'aurais cru vivre un tel moment.

 

Je crois que j'étais bien loin de m'imaginer à quel point j'étais psychologiquement affaiblie le 3

 

 et 4 Mai malgré tout l'optimisme que je m'efforçais de faire voir.

 

Je n'ai pas été à la hauteur...

 

Paniquée, stressée, tremblante, en larmes...Et ces 2000 personnes qui sont là pour la même chose que moi...

Je n'ai pas tenu le coup.

 

Pourtant j'en étais capable.

Les sujets étaient faisables...du moins beaucoup plus abordables que ceux proposés en concours blancs à l'IUFM.

Je pense n'avoir pas trop mal réussi le français...Cela aurait pu être pareil en maths si je n'avais pas été prise d'une crise de panique.

Le sujet était trés long, j'ai mal géré mon temps et j'ai bloqué bêtement sur un exercice...bref! épreuve non terminée je suis notée sur 12...

Quant à l'histoire-géo, nous sommes tombés sur la résistance entre 1940 et 1945, ce qui est hors programme...sans parler de corpus sur les axes de communication en France que nous avions à peine abordé en cours.

 

Donc voilà: bilan plus que mitigé. Je n'ai pas assuré.

Je ne pense pas être admissible, même si je suis presque sûre d'avoir réussi le peu que j'ai fait.

 

Je croyais que l'abondance de connaissance allait être le facteur déterminant de ce concours.

Malheureusement, j'avais oublié qu'une grande part de gestion personnelle rentrait en jeu. Notamment le stress et le manque de confiance en soi qui sont mes deux points noirs.

Ils auront eu raison de mon travail.

 

Certains me diront que je m'avoue vaincue alors que je n'ai pas eu les résultats.

C'est vrai.

 

Mais au fond de moi je sais...

 

Je sais que ma défaillance me coûtera cher et qu'elle anéantira cette année de sacrifices et de travail.

 

J'accuse le coup et tente de me justifier au prés de certains de mes professeurs qui y croyaient encore plus que moi..."Céline: que s'est-il passé ? je ne comprends pas..."

Que répondre ? Que répondre à ceux qui ont cru en vous..? A ceux qui restent encore persuadés que mon nom figurera dans cette liste...Mais moi je sais au fond que je n'y serai pas...

 

En attendant, je dois quand même travailler les oraux au cas où...au moins jusqu'au 30 mai 18h...

 

No comment...

 

Parc des expos: CRPE Toulouse 2007

(des tables à perte de vue, et encore vous ne voyez pas tout. Il y a en tout 4157 places ! )

 

 

A bientôt ! ^_^

Par Maîcreeeesssse :: 28/04/2007 à 11:45 :: La PE1 et le CRPE

 

Un dernier post avant le concours ! Demain je rentre à Toulouse pour être d'attaque les jeudi 3 et vendredi 4 mai !!

Je souhaite bonne chance à tous les candidats du CRPE de la France entière ! Et particulièrement à mes camarades de promo...

Quant à moi, j'ai repris confiance...Demain j'aurai terminé mes révisions même si je ne vais pas pouvoir m'empêcher de rouvrir mes livres entre dimanche et jeudi .

Donnons le meilleur de nous et advienne que pourra !

A trés bientôt ! et encore merci pour vos lectures assidues...

M**** et que les meilleurs gagnent !

CRPE J-13, remotivée à bloc: l'espoir fait vivre ;o)

Par Maîcreeeesssse :: 20/04/2007 à 11:24 :: La PE1 et le CRPE

Coucou à tous !

 

tout d'abord merci pour vos visites et commentaires que vous soyez égarés par hasard sur ce blog, membres du forum ou encore amis proches .

 

Cela fait un moment que je n'ai pas mis des nouvelles sur ce blog ! A vrai dire aprés la désagréable surprise du concours blanc, je suis rentrée chez mes parents à Toulouse pendant deux semaines. Ca m'a permis de me changer les idées et de voir mon chéri ainsi que quelques amis.

Cependant je n'ai pas oublié mes livres et mes cours vous vous en doutez bien !

 

Lundi dernier je suis revenue à l'IUFM pour les derniers cours qui nous restent...notre emploi du temps ressemble à un vrai gruyère ce qui n'est pas pour me déplaire étant donné que nous avons besoin de temps pour travailler cette dernière ligne droite.

Notre professeur de français nous a rendu le concours blanc. Comme je l'avais prévu ce n'est pas glorieux. 1ère note en dessous de la moyenne (au moins 4 ans que cela ne m'était pas arrivé ) Mais bon, ce n'est pas catastrophique vu que c'est une note tréééés proche de la moyenne et que je n'avais pas eu le temps de le finir car...horriblement long.

J'ai donc digéré mon échec...en me disant qu'aux autres concours blanc de français j'étais quand même bien classé.

Et hier on nous a rendu le concours blanc d'histoire-géo qui a tréééés bien marché pour moi puisque j'ai eu la 2ème meilleure note...mais bon c'est normal j'avais beaucoup travaillé et je maîtrisais le sujet (si ça pouvait être pareil le 4 mai )

Donc ça m'a remonté le moral ! Et j'ai décidé d'aborder ces deux dernières semaines le plus sereinement possible. Je travaille le maximum, le jour J je ferai ce que je pourrai et on verra bien.

Aprés tout je suis jeune, pas trop bête parait-il et surtout ultra motivée alors si ce n'est pas pour cette année ce sera pour l'an prochain.

 

Donc voilà, dans 13 jours je passe à la casserole ! Et dire que l'an dernier j'étais tranquillement à la fac en train de réviser mes partiels !!

Donc le 3 et le 4 mai, rendez-vous aux parc des expositions de Toulouse, pour ma part Hall 6 ilôt 14 (mon nombre porte-bonheur ) pour les épreuves de français, maths, hist-géo et sciences.

Selon le rectorat: 4070 candidats prévus !!! Mais rassurez-vous, tous les ans c'est pareil, il y a au moins 2000 absents (si ! si !) entre les gens qui abandonnent en cours de route, ceux qui finalement le passent dans une autre académie, ceux qui ne se sont pas réveillés ou encore ceux qui finalement ont changé d'avis.

Donc on sera approximativement entre 2000 et 2500 candidats pour...332 postes ! Mais heureusement sur 2000 candidats il y en a un bon paquet qui le passe "en touriste" (c'est trés commun dans les concours de la fonction publique car ils sont gratuits et parfois les gens les passent un peu au hasard en se disant "sait-on jamais!")

 

La suite au prochain épisode

 

PS: pour les nouveaux visiteurs, n'oubliez pas de regarder les anciennes pages de ce blog qui retrace l'ensemble de mes aventures CRPIENNES !

 

 

Concours blanc, enfer et damnation !

Par Maîcreeeesssse :: 28/03/2007 à 17:03 :: La PE1 et le CRPE

Je profite de la fin du dernier concours blanc pour vous donner des news...mais je tiens à vous prévenir, elles seront maussades

 

Et pour cause! Comme le titre de ce post l'indique, le dernier concours blanc n'a pas marché du tout pour moi...Je n'ai pas encore les notes, mais je le sens, du moins hier j'ai senti la grosse claque.

 

Nous n'avons eu que deux concours blancs grandeur nature dans l'année. Le 1er ne s'était pas trop mal passé...enfin il parait !

Avec un 10/20 en français j'ai terminé 2ème de la promo  mais je vous rassure mon prof note trés sec et la meilleure note c'était...11/20 ! Waouh! ça vole haut !

Puis en mathématiques, j'avais quand même réussi à décrocher un 11/20 (meilleure de la promo = 14) alors que je n'avais pas terminé (il me manquait un exercice sur 6 points à faire).

Il n'y a qu'en histoire-géo où je me suis toujours bien défendue cette année avec les éloges de mon professeur parfois...alors que je suis linguiste à la base et non historienne ou géographe

Bref ! mes notes peuvent sembler modestes mais je vous rappelle que c'est un concours et que lors de la prépa les profs notent secs donc à ce moment là je pouvais m'estimer heureuse...vu que je n'avais encore jamais eu une note inférieure à 10.

 

Mais hier tout s'est écroulé ! Alors que je voulais tout cartonner pour ce DERNIER concours blanc, je me suis littéralement vautrée (pardonnez-moi l'expression).

Mauvaise gestion du temps en français, erreur idiote en maths qui m'a faussée tout un exercice sur 7 points...Encore une fois il n'y a qu'en histoire-géo que ça a bien marché...

Et là je flippe comme une dingue car le concours, le VRAI, celui pour lequel j'ai sacrifié un an de ma vie (bon ok un an dans une vie normalement ce n'est rien !) est dans un mois !

 

Depuis je suis comme une lionne en cage...démoralisée...j'hésite même à travailler les matières de l'oral car au fond de moi je commence à douter: vais-je passer la barre des écrits ?

C'est dur...trés dur..!

Et quelle pression ! Mon père est persuadé que je vais décrocher ce concours haut la main, mes amis et mon chéri comptent sur moi...quant à mes ennemis (et oui j'en ai ) ils scrutent le moment où je vais râter ce concours (certains se diront "Enfin elle loupe quelque chose!bien fait pour sa g.....")

 

Il y a des moments où je n'y crois plus...

J'ai lu certains commentaires que vous m'avez laissé et parfois les gens sont étonnés de voir à quel point je prends ce concours à coeur...Mais c'est comme ça! C'est ma façon d'être, je suis à fond dans tout ce que je fais. J'ai quitté Toulouse pour pouvoir suivre la prépa à l'IUFM (c'était un rêve...), mes parents me financent (appart, factures et j'en passe) et surtout j'ai été recrutée sur concours alors que 2000 et quelques personnes ont été refusées l'an dernier...dont des amies chères...Alors oui moi j'ai eu cette chance ! Alors oui je l'ai saisie..!

 

 

Si j'échoue à ce concours je m'en remettrais...je rentrerais à Toulouse pour retrouver ma famille et mon chéri...Peut-être même je m'inscrirais à la fac pour faire la maîtrise que je rêvais de faire il y a quelques temps...Mais dans tous les cas je persévererai même si la chute sera dure.

 

En revanche si je l'ai....

 

 

 

 

 

Dernière ligne droite...CRPE J-52

Par Maîcreeeesssse :: 12/03/2007 à 17:28 :: La PE1 et le CRPE

Et voilà le stage est terminé, et ce matin nous avons repris le chemin de l'IUFM...et contents de nous retrouver !

 

Cependant il régnait aujourd'hui une ambiance plutôt tendue. D'habitude, nous sommes tous assez cool dans nos conversations mais aujourd'hui ça n'avait jamais autant parlé concours ! Et pour cause: le CRPE c'est dans une cinquantaine de jours. Nous entrons dans la dernière ligne droite !

 

Pour ma part, l'angoisse monte et surtout la peur de ne pas pouvoir tout bosser à temps car la masse de travail à abattre est assez...déprimante !

J'ai bossé régulièrement tout au long de l'année et par rapport à certains de mes collègues je ne semble pas à la bourre mais manque de confiance en soi quand tu nous tiens !

Afin de rendre ces 52 jours les plus bénéfiques possibles, je me suis fait un planning digne d'Hercule..! Pour l'instant ça peut aller si ce n'est le moral qui joue aux montagnes russes ! Fichu concours ! Je pourrais me dire que j'ai le temps avant de le décrocher, que je n'ai que 22 ans...mais NON ! Cette année je risque de connaître ma plus grande victoire comme...mon plus gros échec ! Mais bon peu importe, c'est la règle du jeu !

Ceux qui sont déjà passés par là me comprendront

 

Et dire que l'an dernier à cette même période je me préparais à tenter les concours d'entrée de l'IUFM sans grande conviction (et sans stress !!!!). Voilà maintenant j'y suis à l'IUFM et le temps passe trop vite...Je me revois euphorique à l'annonce des résultats.

 

Bises à tous ceux qui passent par ici et merci pour tous les commentaires laissés depuis le début !

Petit clin d'oeil à ma petite Acr0

 

Trêve de verbiage...je file à mes cahiers !

 

 

Séance d'anglais sur The St-Patrick's day !

Par Maîcreeeesssse :: 11/03/2007 à 16:54 :: Stages PE1

 

Ma collègue ayant déclaré forfait pour le reste du stage (raisons personnelles), je me suis donc retrouvée alone pour cette deuxième semaine. Mais peu importe, l'équipe est vraiment sympa et je poursuis de plus belle.

Karine nous avait proposé de mener une autre séance, dans n'importe quelle matière. Et comme enseigner c'est aussi se faire plaisir, j'ai décidé de me lancer pour une séance d'anglais avec les CE2, CM1 et CM2 (et oui ça fait du monde mais c'est le privilège d'être angliciste...vous faites cours à toute l'école ) à l'occasion de la St-Patrick (certes avec un peu d'avance ! )

 

Pour cela, j'avais décidé de faire le maximum pour intéresser mes chers élèves d'un jour à la culture irlandaise (car je trouve que la sensibilisation à la culture d'un autre pays est tréééééééééééés importante pour l'aprentissage d'une langue étrangère).

Durant deux aprés-midis je me suis donc consacrée au maximum à la préparation de ma séance avec à l'appui diaporama et musique irlandaise.

J'avoue que cela ne fut pas de tout repos..! J'ai dû beaucoup me documenter histoire d'être crédible le jour  J !

 

Et le jour tant attendu arriva. Bizarrement j'étais moins stressée que d'habitude et pourtant Dieu sait à quel point c'est difficile de se retrouver face à 25 élèves avec qui pour certains je n'ai que...10 ans d'écart !

Il faut donc assurer niveau présence et autorité: aïe ! aïe! aïe !

 

Je commence donc ma séance par un topo sur les divers pays anglophones. Les élèves doivent m'énumérer tous les pays anglophones qu'ils connaissent et in English please !

Et les têtes blondes s'avèrent trés actives dans cette tâche "New-Zeland!" "South Africa!"...C'est même trés bizarre, je m'attendais à ce qu'ils citent plutôt les plus connus tels que the United States  Mais...même pas !

J'écris au fur et à mesure les propositions des enfants au tableau puis lance par inadvertance un regard à Karine qui m'observe du fond de la classe...un sourire en coin !

Mais je continue ma séance qui se déroule sans incident majeur    Seul hic, mes oreilles qui perçoivent un brouhaha grandissant. Plusieurs fois je dois faire le gendarme pour rappeler qu'on lève le doigts avant de prendre la parole hi hi ! Comme c'était une séance à l'oral, les plus dynamiques ont tendance à vouloir se faire remarquer par leur savoir et parfois prennent beaucoup même trop de place. Pas facile.

 

Et l'heure passe avec la légende du Leprachaun, du trêfle à 3 feuilles (s'il-vous-plaît !) et des autres coutumes typiquement irlandaises. Même la musique floklorique semble leur plaire (ouf ! je ne suis pas passée pour une ringarde ! )

 

Puis c'est l'heure de la récréation, la séance est terminée, j'ai l'impression d'avoir couru un marathon ! Et dire qu'aprés je dois refaire exactement la même séance avec les...CE2 !

 

C'est l'heure du debriefing ! Karine me propose d'aller prendre l'air devant l'école afin de me dire ce qu'elle a pensé de ma prestation.

Et là agréable surprise ! Elle me lance:" Franchement tu t'en es trés trés bien sortie! je n'ai pas grand chose à dire!"

Bien-sûr elle me fait remarquer le brouhaha qui s'est fait entendre à un moment donné mais me rassure immédiatement en me disant qu'elle aussi avec 10 ans de carrière c'est un aspect qu'elle gère parfois difficilement.

Mais elle me regarde l'air amusé et me demande si j'ai trouvé ses élèves doués au niveau des connaissances sur les pays anglophones. Moi bien-sûr trés enthousiaste, je m'exclame "Ah ouais ! trop à la page tes élèves ! C'est fou tout ce qu'ils connaissent!"

.........................................................................

.........................................................................

Et à Karine de me répondre "Oui c'est clair, surtout avec le cahier sur les genoux"

 

 

Entrées dans la cage aux lions ou quand Céline et Isa deviennent "maîcresses" le temps d'une matinée !

Par Maîcreeeesssse :: 04/03/2007 à 8:54 :: Stages PE1

 

Une semaine déjà écoulée !

 

Le temps passe vite !

Déjà une semaine que ma collègue et moi sommes en stage, toujours dans une classe de cycle 3, toujours avec un double niveau CM1-CM2

Mais hier, était un grand jour puisque Karine, l'enseignante, allait nous laisser sa classe pour mener une remédiation de mathématiques..!

La veille au soir, en stagiaires consciencieuses, Isa et moi préparions notre séance en bonnes étudiantes IUFM que nous sommes. Pour ma part, je tentais tant bien que mal de caser dans ma fiche de préparation tout le pédan jargon qui heurte mes oreilles depuis septembre dernier   Variables didactiques, dévolution, objectifs, compétences...Toute fière je me suis dit que M.B, notre cher professeur de mathématiques de didactique des maths serait bien content de voir que j'avais bien retenu la leçon ! Hi hi !

Bref ! tout était prêt, la fiche de prép' et les exercices que j'avais prévus étaient superbement tapés sous Word. Bien rangés dans ma chemise, ils attendirent toute la nuit pour être griffonés et parcourus par les chères têtes blondes.

La matinée tant attendue est arrivée. On arrive en salle des maîtres encore un peu endormies mais bien motivées à nous faire la main sur les petits écoliers    Karine, un sourire amusé, nous fait comprendre qu'elle a remarqué nos mines fatiguées et nous propose gracieusement d'attendre la prochaine récréation pour mener nos séances histoire de se réveiller paisiblement (youpiii)

10H30: entrée dans la cage aux lions !

Comme convenu, j'ai pris les CM1 (dans une autre classe), et Isa les CM2 dans la classe habituelle. Ma séance portait sur la division euclidienne et son égalité caractéristique. Les petits CM1 s'installent bien sagement à leurs places, me regardent un peu timidement mais rentrent assez vite dans l'activité.

Au programme, une histoire de chocolats et de boîtes, un problème de partage et de division quotition. Les élèves vont beaucoup moins vite que ce que j'avais prévu et le 1er exercice est bouclé en 20 minutes. Mais je ne désespère pas, l'important est qu'ils aient compris of course ! Mais l'heure tourne, et les deux autres exercices que j'avais prévus semblent finalement bien trop longs. Tant pis, mes jolies petits exercices dont j'étais si fière resteront encore un bout de temps dans ma chemise    Nous avons donc refait l'exercice qui avait posé problème lors de l'évaluation. A mon plus grand plaisir, ils l'ont refait juste ! Mission accomplie, mes explications à l'aide schémas et de craie plein les doigts n'auront pas été vaines !

Mais en classe le temps passe vite et c'est déjà l'heure de ranger. Je remets en ordre la classe et revient dans la nôtre. Celle où Isa mène sa séance pas encore terminée. Et là c'est le chahut ! Elle a bien du mal à terminer ce qu'elle voulait faire, et les enfants (une majorité de garçons) sont bien agités.

Il est 11h30, la séance se termine alors...Je récupère ma collègue complètement épuisée et desesperée. Pas facile de faire ses marques devant une telle agitation ! Pour ma part, je n'ai rien à dire, les miens ont été calmes comme d'habitude avec leur maîtresse, mais je n'ai rien fait pour, pas de miracle !

Et c'est là qu'on se rend compte que c'est tout un métier ! Il est toujours trés aisé de critiquer quelque chose qui nous est inconnu...Parce qu'on entend dans les médias des idées toutes faites sur le corps enseignant...On m'a plusieurs fois demandé pourquoi je ne passais pas plutôt le CAPES...Beaucoup plus gratifiant aux yeux de certains. Le prof des écoles est souvent considéré comme un professeur bas de gamme, tout juste bon à faire la garderie et à enseigner combien fait 1+1...Alors je défis tous ces gens de mettre un jour les pieds dans une classe et si possible devant le tableau noir.

A bon entendeur !

2 ème stage en pratique accompagnée !

Par Maîcreeeesssse :: 26/02/2007 à 17:29 :: Stages PE1

2 ème stage de pratique accompagnée: 26-02-07 / 10-03-07

 

Et voilà ! le 2ème stage en pratique accompagnée a commencé aujourd'hui pour moi et une de mes collègues de promo !

Cette fois: double niveau cycle 3, CM1-CM2, dans une école à Foix !

Bilan de cette 1ère journée: tranquille ! L'instit est trés sympa, plutôt jeune. Elle nous a super bien accueillies. Les élèves (plus grands que lors de mon dernier stage), ne semblent pas nous prêter attention. A vrai dire, ils sont habitués à recevoir au sein de leur classe des stagiaires, car leur enseignante est IMF: elle forme et encadre les heureux lauréats du CRPE en PE2...tout s'explique ! Ces petits monstres ont l'habitude de passer entre les mains de jeunes maîtresses/maîtres peu expérimentés (ouf!)

Donc aujourd'hui, nous avons observé car 1er jour oblige histoire de voir comment cette enseignante procède dans la classe ! Tout est réglé comme du papier à musique et je peux vous dire que ça marche droit !

Mais, voyant nos mines endormies au fond de la classe (et oui, la veille d'un stage c'est rare que je dorme, et ma collègue commençait à être un peu enkylosée hi hi !), la maîtresse nous donna du boulot: une quarantaine de copies d'anglais (Where is Bryan ? Bryan is in the kitchen  ) et de mathématiques à corriger

Verdict: fièrement armées de nos stylos rouges et de notre plus belle écriture, ma collègue et moi nous sommes mises à corriger les copies une par une...Au début c'était assez jubilatoire...Mais au bout de presque 3 h de travail, nos petits doigts se sont mis à fatiguer !! Heureusement nous en avons vu le bout, et puis contentes d'avoir attribué quelques excellentes notes, nous avons gardé le sourire. Aprés tout, la maîtresse nous a fait bien confiance pour mettre entre nos mains les évaluations de ses chères têtes blondes !

Mais en fait, ces corrections n'étaient pas innocentes car Karine (l'enseignante) avait en fait quelque chose derrière la tête (que de fourberies !). A l'issue de la correction des évaluations de mathématiques, ma collègue et moi avons la dure tâche d'élaborer une remédiation. Mais késako ? Une remédiation est un soutien apporté aux élèves qui ont rencontré des difficultés lors de cette évaluation, ce soutien est élaboré à partir de leurs erreurs.

C'est ainsi que ma collègue (Isabelle, la pauvre ça fait 20 lignes qu'elle est anonyme ) et moi-même, avons listé toutes les erreurs rencontrées mais aussi avons fait des hypothèses sur leur origine afin de pouvoir proposer une ou deux séances de remédiation. Nous serons jetées dans la cage aux lions samedi matin (ah oui, je précise que les Ariègeois ne font rien comme les autres c'est bien connu...Donc en Ariège il y a école le samedi matin mais pas le mercredi).

Ceux qui me connaissent bien sauront que j'ai déjà le trac hi hi ! Mais bon, cela fera l'objet d'une prochaine aventure !

 

La bibliographie de Ciloune

Par Maîcreeeesssse :: 01/02/2007 à 18:07 :: Astuces CRPE

Pour préparer le CRPE, de nombreux ouvrages sont utiles voire indispensables !

Voici un petit échantillon de mes coups de coeur ! Attention cette liste sera régulièrement mise à jour !

 

 

Français:

 

-Enseigner la grammaire de Roberte TOMASSONNE.

-Grammaire méthodique du français de Martin Riegel et alii.

-Hatier concours tomes 1 et 2.

-Le Grévisse de Maurice Grévisse.

 

Maths:

 

-Hatier concours, tomes 1 et 2.

 

Histoire et géorgraphie:

 

-Réussir le concours de professeur des écoles de Simonis.

-280 questions d'histoire et géoraphie de A janson et alii.

-Histoire géographie aux éditions Foucher.

-Hatier concours.

 

Oral professionnel/pédagogie:

 

-Faire l'école, faire la classe de P.Meirieu.

-L'école, mode d'emploi de P.Meirieu.

-Qu'est-ce qu'apprendre ? de O.Reboul.

-L'école des inégalités de F.Dubet.

-100 questions pour comprendre le système éducatif.

-Journal d'une institutrice clandestine de R.Boutonnet.

-La sanction de E.Prairat.

-Apprendre à lire à l'école chez Retz.

-Intégrer l'enfant handicapé à l'école, Jean-Marie Gillig (MAJ 5/02/07)

 

EPS:

 

-Le guide de  l'enseignant tome 2.

 

Anglais:

 

-L'anglais contemporain chez Le Robert & Nathan.

 

 

 

CRPE: J-100 !

Par Maîcreeeesssse :: 23/01/2007 à 16:55 :: La PE1 et le CRPE

Et voilà ! le compte à rebours ne cesse de me narguer mais aujourd'hui il arbore un décompte symbolique : CRPE J-100 !

100 jours nous séparent maintenant du concours...100 jours contre la montre !

 

Epreuves d'admissibilité: 3 Mai 2007 Français.

                                      4 Mai 2007 Maths, Histoire-géographie, Sciences.

 

Aujourd'hui j'ai effectué ma 1ère prestation orale devant ma classe et ma prof d'oral pro, à partir d'un sujet qui est tombé l'an dernier dans mon académie: individualisation de l'enseignement et réussite éducative.

Je m'en suis bien tirée, ma prof était contente et moi aussi.

Bien sûr, je l'avais préparé à la maison, mais en condition.

 

L'oral pro est l'épreuve fatidique du CRPE. D'un coefficient 4, elle détermine en grande partie votre admission.

Il s'agit d'un entretien avec un jury sur une problématique de l'enseignement (en gros) suivi d'un exposé de l'option que vous avez choisie (pour moi c'est littérature de jeunesse).

Cette épreuve nécessite une grande culture des thèmes ayant trait à l'éducation (laïcité, violence, mixité etc...) et donc beaucoup de travail durant l'année.

Il faut lire beaucoup d'ouvrages de pédagogues et de revue type le Monde de l'Education.

 

Mais bon, avant ça il faut quand même réussir les écrits et ça ce n'est pas encore gagné!

 

IUFM me voilà !

Par Maîcreeeesssse :: 20/01/2007 à 18:23 :: La PE1 et le CRPE

Me voici étudiante à l'IUFM de Foix !

L'IUFM

 

Foix est le chef de l'Ariège ! Situé au pied des Pyrénées ! Voici son château !

 

 

 

 

J'ai donc quitté Toulouse (du moins pour la semaine car les week-end je suis encore fourrée chez papa et maman ) pour Foix où j'ai pris un appartement super mignon pour être au mieux durant cette année de dur labeur.

Et oui de dur labeur car la préparation au CRPE n'est pas de tout repos...

Au programme: maths, français, histoire-géo, sciences, EPS, anglais, littérature de jeunesse...Mais aussi stress, compétition, doute...

C'est le jeu !

Nos profs sont supers, la formation sérieuse.

Mais je ne vous cache pas que parfois j'ai le moral dans les chaussettes.

 

Nous sommes une promo de 60 PE1. Parmi nous, beaucoup de gens ont déjà passé le concours plusieurs fois et ont essuyé des échecs.

Je fais partie des plus jeunes c'est pour vous dire !

 

J'ai plutôt bien commencé l'année...de bonnes notes aux 1ers devoirs...et même des félicitations du prof d'histoire. Mais bon, il n'empêche que je travaille énormément.

 

Je n'ai plus de loisirs...Je ne vois plus mes amies (ou trés rarement).

Je reste des heures dans ma chambre à bosser ou à faire des recherches sur le net.

 

La vie d'un PE1 consciencieux n'est pas de tout repos !

Mais heureusement les stages sont là pour nous remonter le moral !

 

Mon 1er stage s'est donc déroulé en Novembre 2006. Enfin, 1er pas tellement, car il y a deux ans j'ai été stagiaire dans mon ancienne école primaire (mais là c'était mon drôle, je n'étais qu'en DEUG et mon mémoire sur l'orthographe française m'avait poussée à rester au fond de la classe à observer et à faire la plante verte...bouh!)

Donc là, à l'IUFM, la grande classe: l'inspecteur d'académie vous trouve le stage et vous affecte dans une école du département. Je rappelle que je suis en Ariège et que par conséquent, c'est prés des montagnes arides que je suis allée parfaire ma formation.

Serres-sur-Arget: village perché de 701 habitants, m'a vu débarquer, moi et une collègue de promo, un beau matin dans sa petite école de pierre face aux montagnes. Et oui, comme dans les films de Pagnol !

Dans la cour, des jeux en bois, et plein de petits mouflets qui courrent dans tous les sens tout en jetant un oeil à ces deux jeunes filles venues d'ailleurs

Trés vite nous avons fait connaissance avec l'équipe qui nous attendait: pas trés difficile seulement 3 enseignants, un pour chaque niveau car à la campagne on économise les profs ;o) C'est ainsi que nous avons fait connaissance avec Christine, un petit bout de femme de 40 ans, trés accueillante et souriante. C'est dans sa classe que nous allions être accueillies.

Christine est l'enseignante qui gère la classe de cycle 1 (encore une fois pour ceux qui ne connaissent pas le jargon, cycle 1= maternelle).Dans sa classe, 4 niveaux différents: Trés petite section, petite section, moyenne section, grande section. Donc 29 petites âmes de 2 à 5 ans et demi. Avec elle, Nadine, l'ATSEM (souvenez vous de vos années de maternelle, c'était elle qui vous consolait et qui faisait la cantine..!), une dame formidable et pleine d'énergie et de tendresse.

Dans la classe: des dessins, une petite cuisine, un coin bibliothèque mais aussi un coin poupées et construction...Sans oublier le petit dortoir trop adorable au fond...avec ses peluches au plafond et ses lits douillets.

Trés vite,  nous nous sommes senties trés à l'aise dans ce petit coin de paradis. Il faut dire que les enfants nous ont fait un accueil plus que chaleureux ! Au bout de 5 minutes nous étions déjà leurs "maîcresses" (et là on serre les dents car on ne peut pas leur dire hélas qu'on doit quand même encore passer un fichu concours...)

Et comble du bonheur, Christine nous annonce que notre aide lui sera précieuse car les conditions d'enseignement sont loin d'être idéales. En effet, 29 maternelles à 2 ce n'est pas évident surtout avec 3 petits coeurs handicapés...Et oui, car c'est ça aussi la réalité. Des petites âmes qui ont été en quelques sortes oubliées par la chance: l'une présente un retard mental, les deux autres des retards dans le développement causés par une malnutrition quand ils étaient bébés....Pas toujours facile donc !

C'est ainsi que durant cette semaine, ma collègue et moi avons pris en charge tous les jours une partie de la classe dans diverses activités: langage, activités numériques et graphiques, motricité, arts-plastiques...Des moments inoubliables qui nous donne la rage dans des moments de doutes (arf fichu concours !!!!!)

Mais toutes les bonnes choses ont une fin...Nous avons dit aurevoir à notre petite école en pierre, pour rejoindre les bancs de l'IUFM, la tête pleine de souvenirs et de joie.

Nous avons encore des contacts avec Christine et Nadine, qui ont été formidables avec nous ! Et encore parfois il m'arrive quand je vais me balader, de passer vers Serres-sur-Arget pour revoir ce havre de bonheur.

Prochain stage: Février/ Mars 2007 ! Cette fois-ci à Foix, dans une école classée ZEP avec des cycles 3 (CM2) ! Je vous entends déjà me plaindre comme certains l'ont déjà fait "Ah ZEP ma pauvre!"  Mais rassurez vous, j'ai la foi, heureusement...Comprenez par ici que si j'ai choisis ce métier c'est avant tout pour former de futurs citoyens et transmettre des valeurs et des savoirs à tous les enfants quels qu'ils soient: handicapés, désoeuvrés, riches, blonds, bruns (euh...là je divague!)

 

Aprés une longue absence..! voici des news !

Par Maîcreeeesssse :: 20/01/2007 à 18:04 :: La PE1 et le CRPE

Tout d'abord, désolée pour ceux qui voulaient suivre mes "aventures"...j'ai perdu les identifiants du blog et donc je ne pouvais plus y accéder...

Et depuis presqu'un an les choses ont évolué pour moi ! Voici les épisodes que vous avez manqué :

 

En février 2006 :

 

J'étais en cours de licence de Sciences du langage et je venais de m'inscrire au concours d'entrée de l'IUFM Midi-Pyrénées.

Sans grande conviction d'ailleurs...La Licence ce n'est pas de tout repos, et je souhaitais obtenir une belle mention alors je bossais à fond pour ma licence. En laissant de côté les révisions pour l'IUFM

Parrallèlement je continuais mes diverses activités avec les enfants, dont une qui me donnait beaucoup de satisfaction : bénévole à la Croix Rouge, je m'occupais de faire l'accompagnement à la scolarité des enfants défavorisés de mon quartier. Un pur bonheur.

L'IUFM, c'était un fantasme...persuadée que je ne le décrocherai pas...

 

Mars 2006:

 

Ma fac est bloquée depuis plus d'un mois (crise du CPE sur laquelle je ne vais pas m'étendre tellement elle m'a irritée...)

Je n'avais plus cours, alors j'ai décidé de réviser les maths pour le concours d'entrée de l'IUFM...Histoire de ne pas m'y pointer les mains vides.

 

22 Avril 2006:

 

Le jour J est arrivé !

De 9h à 11h j'allais plancher parmi 3500 candidats pour tenter d'avoir ma place dans la fameuse prépa à l'IUFM.

Une horreur...j'ai fait ce que j'ai pu...Je n'ai pas eu le temps de terminer.

Heureusement je suis avec une amie: Elodie, qui me rassure, elle aussi elle a trouvé cela trop dur !

Mais bon 3500 candidats c'est beacoup...

 

27 Avril 2006:

 

Les résultats de l'admissibilité devaient tomber ce jour là...Mais je n'y pensais même pas.

Mais bon, comme je l'ai quand même passé ce concours, je me connecte sur le serveur de l'IUFM et tape mon nom dans la petite case...Et là: MIRACLE il apparaît !

J'ai réussi le test écrit ! Je suis admissible !!

Je n'en croyais pas mes yeux....C'était au-delà de mes espérances. Et là, le bonheur m'envahit ! Nous ne sommes plus que 1200 candidats pour 540 places.

Ai-je ma chance ?

La suite de la selection se fait sur dossier, et seront retenus en priorité les candidats ayant de l'expérience avec les enfants. Et de ce côté là je ne suis pas en reste: BAFA, bénévolat, cours particuliers...

L'espoir renaît !

Alors j'envoie mon dossier et attend les résultats définitifs du 15 Juin 2006.

 

15 Juin 2006:

 

Pendant deux mois j'ai stressé comme une dingue...Pourtant quelques moi plus tôt je ne croyais pas à ma chance. Et là, si prés du but, j'étais intenable. J'y pensais tout le temps...

Et Vendredi 15 Juin 2006 à 15h07, les résultats sont publiés.

Mes mains tremblent....mais pourtant il faut regarder....puis aprés tout si je ne suis pas prise tant pis, je préparerais le CRPE avec le CNED.

Mais bon, je ne préfère pas penser à cetet éventualité...Et là....

 

ADMISE

 

Mon nom était dans cette liste...je faisais partie des 540...Moi qui n'y croyais pas.

Joie infinie !

 

6 Juillet 2006:

 

J'obtiens ma lience de sciences du langage avec la mention Bien !

L'aventure IUFM va pouvoir commencer !

Présentation: collégiens, lycéens; que faire pour devenir instit' ?

Par Maîcreeeesssse :: 22/02/2006 à 15:16 :: Astuces CRPE
Commençons par le commencement... Je me présente:  j'ai 22 ans et j'habite à Toulouse. Enseigner à toujours été mon rêve. Aprés m'être cherchée pendant un bon moment, j'ai décidé de me tourner vers le professorat des écoles. Un peu par concours de circonstances...A force d'être au contact des enfants lors de mes différentes expériences, j'ai découvert ma voie ! Je veux être maîtresse ;o) Mais ce chemin est long et perilleux...Pour arriver à pouvoir effleurer mon objectif il a fallu aller à la fac, décrocher d'abord un DEUG puis une précieuse licence. Je suis actuellement en Licence et normalement à la fin de l'année universitaire, je serai "apte" à passer le fameux CRPE ( Concours de Recrutement de Professeurs des Ecoles). Donc, vous l'aurez compris, je ne suis qu'aux prémices de l'histoire. Mais cela ne fait qu'accoître ma motivation ! Je vais passer pour la première fois le concours d'entrée de l'IUFM cette année. L'IUFM ou sanctuaire des futurs enseignants...la cerise sur le gateau...un pseudo must de la préparation au CRPE (du moins il paraît! ce n'est pas moi qui le dit!) Si jamais je décroche ce concours je serai en PE1, une année qui prépare à fond au CRPE. Les études à l'IUFM se déroulent dans le meilleur des cas sur deux ans. La première année est consacrée à la préparation du concours...si au terme de cette année vous décrochez le CRPE, vous entrerez alors en PE2, l'année où l'on vous formera à votre futur métier en attendant la titularisation. Mais avant toute chose, si toi jeune voyageur égaré tu te demandes ce qu'il faut faire comme études pour prétendre au professorat des écoles, ce qui suit est pour toi :o)

Mon parcours


2003: Baccalauréat Littéraire mention "arts-plastiques histoire des arts" (Lycée Saint-Sernin Toulouse)
2003-2005: DEUG de Sciences du langage (Université Toulouse le Mirail)
2004-2005:Modules de préprofessionnalisation aux métiers de l'enseignement et de l'éducation (Université Toulouse le Mirail) Rédaction d'un mémoire sur "Difficultés orthographiques au cycle 3: quels dispositifs mettre en oeuvre pour pallier les difficultés".
2005-aujourd'hui: Licence de Sciences du langage (spé Sémantique et Psycholinguistique) (Université Toulouse le Mirail) Rédaction d'un mémoire sur "Acquisition du lexique précoce chez l'enfant de 3 à 5 ans".
 
Mon parcours est donc plutôt littéraire. Mais les études en sciences du langage m'apportent beaucoup. D'une part, la linguistique donne de précieuses ressources pour les épreuves de français, mais le côté scientifique de cette discipline m'a permis de renouer avec les sciences à mon plus grand bonheur! Mais il faut savoir qu'une multitude de parcours peuvent mener au professorat des écoles. Une licence d'une discipline enseignée à l'école primaire est recommandée (maths, lettres, histoire géo) Mais tous les chemins mènent à Rôme ! Il y a peu j'ai rencontré une institutrice qui avait une licence d'arts du spectacle !

Pièges à éviter...

Le mot d'ordre d'un professeur des écoles est avant tout POLYVALENCE. Il faut être capable d'enseigner toutes les matières. Ceci-dit ce n'est pas insurmontable. Nous avons tous des préférences dans les matières, mais il ne faut pas fermer les yeux sur l'une ou l'autre sous pretexte que l'on ne se croit pas bon. Quelques commandements utiles...
1 / L'autruche avec les mathématiques tu ne feras pas !
2 / S'ouvrir ton esprit et ta culture devront !
3 / Allergique au français te ne seras point !
4 / Amené à toucher à tout tu seras !
Si vous ne vous sentez pas à l'aise dans un domaine, surtout ne passez pas l'éponge car je jour du concours toutes les matières comptent ! Pour ma part j'ai toujours été nulle en maths...Comme j'étais bonne dans le reste, cela ne m'a jamais posé problème. En DEUG j'ai décidé de reprendre les mathématiques en prenant une option de remise à niveau pour ceux qui voulaient faire ce métier. C'est souvent une question de blocage...finalement les maths ce n'est pas si terrible, on ne vous demandera pas d'avoir le niveau d'un élève de maths sup'... Le niveau demandé est celui de la seconde générale. Courage ! ces recommandations valent aussi pour le français ;o)

Conclusion

N'importe quel bac et n'importe quelle licence fait à priori l'affaire même si une matière enseignée à l'école primaire est recommandée. Ne prenez pas peur si vous avez des points faibles, avec du travail et de la motivation vous pourrez sauver les meubles ! Enfin (et j'ai oublié d'en parler), multipliez vos experiences dans le domaine éducatif car cela est de plus en plus demandé (animation, soutien scolaire...) Mais j'y reviendrai dans un prochain billet !

Préambule

Par Maîcreeeesssse :: 22/02/2006 à 14:41 :: Général
Alors voilà, l'aventure commence ici. Je n'aime pas beaucoup les blogs...mais je trouve cependant qu'ils peuvent être utiles. C'est récemment que j'ai eu l'idée de créer ce blog qui n'est pas un blog où je vais raconter ma vie (de cela on s'en fiche ^^). Mais je souhaite faire partager mon experience et mon quotidien d'étudiante à des jeunes filles, des jeunes hommes, collègiens, lycéens voire déjà universitaires, souhaitant devenir professeur des écoles. Vous l'avez compris, c'est de cette profession que que ce blog va parler. Beaucoup de gens qui veulent faire ce métier sont mal ou peu informés. Alors j'ai trouvé intéressant de partager avec d'autres futurs enseignants mon expérience au quotidien. Peut-être que ce blog me suivra longtemps car je ne suis qu'au début de cette périlleuse aventure. Peu importe, j'éspère en tout cas qu'il aidera d'autres personnes à y voir plus clair, qu'il permettra des échanges constructifs.

Merci à tous ceux qui passeront par là et bonne chance à tous les futurs CRPEiens !
Je veux être maîtresse © : journal d'une jeune prof (toujours) motivée - Blog créé avec ZeBlog